Les résultats des 20km de Paris, le 12 octobre 2014

Ils étaient 29 000 sur cette 36ème édition des 20 km de Paris !

Très belle victoire de l'Éthiopien Muhajr Haredin Sraj en 58mn28s. La Kenyanne Rose Chelimo s'impose en 1h05mn01s.

peloton de tête 20km de Paris 2014

Une semaine après les 10km de Paris, le soleil n’a toujours pas remontré le bout de son nez au dessus de la capitale. Et pourtant, vous étiez près de 29 000 coureurs de tous niveaux à prendre le départ de la trente-sixième édition des 20km de Paris, accompagnés tout au long du parcours par l’hymne officiel de la course « So Many Ways » interprété par Mélissa ! Mais cette course emblématique a aussi été l’occasion pour les plus chevronnés de partir à la chasse au chrono.

Le plateau élite était fourni, et il aura fallu pas moins de 19 kilomètres pour départager les coureurs engagés dans le peloton de tête. Très rapidement, l’Éthiopien Abraha Hans prend la tête de la course en attaquant très fort sur l’Avenue Foch. Les Français James Theuri et Willy Ndunimana collent au groupe d’échappés. Le Kenyan Alfred Cherop, troisième des éditions 2012 et 2013, se fait discret et se positionne au cœur de cette tête de course, alors que les trois Kenyans Titus Kirwa Komen, Stephen Ogari et Paul Melly, quatrième du Paris – Versailles le 28 septembre 2014, battent le pavé avec force dès le Bois de Boulogne. Les trois coureurs maintiendront l’allure jusqu’au Pont Royal, juste après le Jardin des Tuileries.

20km de Paris 2014

Grosse déception pour les Français, James Theuri et Willy Ndunimana décrochent complètement à la sortie du Bois de Boulogne. Ils ne rattraperont jamais le peloton de tête et effectueront un gros segment du parcours en compagnie de Mustapha Tachfit (MAR). Rapidement, le petit groupe de retardataires s’effiloche, au profit du Marocain. Willy Ndunimana prendra à son tour le large, laissant son compatriote seul au niveau des Tuileries.

Du côté de la tête de course, l’Éthiopien Sahlesilassie Nigussie tente un véritable sprint à un kilomètre de l’arrivée, trop tôt pour ne pas être repris par Muhajr Haredin Sraj qui franchit la ligne d’arrivée après 58mn28s de course, devançant d’un souffle le Kenyan Stephen Ogari (58mn29s) et de deux petites secondes son compatriote Sahlesilassie Nigussie (58mn30s).

Willy Ndunimana termine sa course avec un chrono de 1h01mn45s, pour une 24ème place, suivi par James Theuri, 25ème en 1h02mn28s. À noter la belle performance de Julien Bartoli, finisher en 1h06mn50s : « Je suis sur une reprise plutôt douce, donc je n’étais vraiment pas venu pour faire une perf ce matin, mais tout simplement pour m’amuser avec le reste de l’équipe. »

Chez les femmes, c’est une triplette Kenyanne qui occupe les trois premières marches du podium. Rose Chelimo réalise une belle performance en franchissant l’arche de l’arrivée avec un chrono de 1h05mn01s. Elle précède Leonidah Mosop (1h07mn25s) de plus de deux minutes. Lucy Macharia complète le podium grâce à un temps de 1h08mn46s.

20km de Paris 2014

La première française, Alexandra Louison, occupe la 6ème place du classement. Il s’agissait là d’une grande première pour la triathlète Antiboise, qui boucle les 20km de Paris en 1h09mn28s : « C’était une très belle expérience pour moi. C’était ma première participation sur les 20km de Paris, et je dois dire que c’est vraiment sympa de traverser Paris, avec tous ces sites incroyables, les encouragements tout au long de la course. D’un point de vue plus personnel, je suis partie très vite lors des premiers kilomètres, sans doute trop vite. D’ailleurs je l’ai payé sur la fin du parcours où ça a été beaucoup plus difficile pour moi. »

Les finishers qui ont suivi n’ont pas démérité ce matin. Bien que cela reste à confirmer, il semblerait bien qu’un record de France ait été battu ce matin chez les vétérans. Patrick Roussel, déjà champion de France 2012 sur semi-marathon dans la catégorie Vétéran Hommes 3, a semble-t-il explosé le record de la distance ce dimanche 12 octobre 2014.

Chez les amateurs, Germain nous fait part de ses sensations : « Je termine la course en 1h12mn50s d’après ma montre, il faudra attendre le chrono officiel pour confirmer. Mais je suis vraiment content, je savais que je pouvais finir sous les 1h15mn, mais là je suis vraiment mieux que prévu. C’était vraiment une super course pour moi. Pourtant je suis parti assez prudemment en début de course. je me basais sur du 3mn40 au kil, mais j’avais vraiment de très bonnes sensations alors je me suis vite stabilisé à 3mn38 au kilomètre. Arrivé à Longchamp j’étais encore très lucide, j’ai rattrapé une fille de l’Équipe de France vers le kilomètre 9 alors j’ai décidé de calquer mon rythme sur le sien. J’ai passé le kilomètre 10 en 36mn50 et j’étais toujours très bien. Sous le dernier pont on a pas mal accéléré avec mes camarades de course, sur les quais je rattrape pas mal de monde, on remonte vraiment fort. J’ai bien géré le vent qui était tout le temps de face sur cette partie de la course, et je décroche un beau chrono sur ce parcours très agréable. Il y avait beaucoup de monde, on sentait vraiment la pression typique des courses parisiennes de ce côté là c’était vraiment top. Et puis aujourd’hui les conditions étaient vraiment idéales pour réaliser de bonnes perfs, pas trop de soleil, le vent qui fait beaucoup de bien, pas vraiment besoin de s’alimenter pendant la course, et puis cet air un peu humide qui permet de bien respirer. Je me prépare en ce moment pour le LUT by Night de Lyon alors les bosses du parcours étaient vraiment une bonne préparation pour moi. »

En attendant le prochaine édition des « 20 kil de Paris », nous vous invitons à regarder la vidéo de la rédaction.

 

Les résultats

Hommes

1. Muhajr Haredin Sraj (ETH), 58mn28s
2. Stephen Ogari (KEN), 58mn29s
3. Sahlesilassie Nigussie (ETH), 58mn30s

24. Willy Ndunimana (FRA), 1h01mn45s
25. James Theuri (FRA), 1h02mn28s

Femmes

1. Rose Chelimo (KEN), 1h05mn01s
2. Leonidah Mosop (KEN), 1h07mn25s
3. Lucy Macharia (KEN), 1h08mn46s

6. Alexandra Louison (FRA), 1h09mn28s

Les résultats provisoires sur le site des 20 km de Paris

 

2 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Très bonne organisation dans l’ensemble…sauf que j’ai remonter deux groupes de meneurs d’allures,et avec le nombre de coureurs qui sont agglutinés dans les parties étroite,nous bloque le passage.
    C’est pas très agréable,pour faire son chrono?

    Répondre
  2. Bonsoir,
    très belle course et très bon temps de parcours malgré la foule…
    Par contre le départ était très mal organisé.
    De plus lors du retrait des dossards vendredi matin par mon épouse pour trois d’entre nous, à la première heure, pas de distribution de maillot : frustration !!!

    Répondre

Réagissez