Comment préparer un test de Cooper ?

Bonsoir,

Je suis nouveau sur votre site, je viens d’apprendre ce soir à mon boulot que je devais passer un test cooper et surtout le réussir, le 02 Octobre 2012.
Je me présente rapidement, j’ai 38 ans, 1,83 cms, 79 kgs, ancien sportif de haut niveau en sports de combats, actuellement je m’entraîne 06 jours par semaine, boxe, haltérophilie, préparation physique (pliométrie), environ 01h 30 à chaque séance. Le seul hic c’est que je ne fait qu’un footing léger de 30 minutes par semaine….
J’ai une très bonne condition physique, je suis athlétique et très explosif, mais je n’ai jamais vraiment couru en dehors de nombreuses séances de corde à sauter….
Donc au vu des informations que je vous ai donné, quels seraient les conseils avertis que vous pourriez me donner pour que je soit prêt le 02 Octobre…..
Merci de toutes vos réponses !!!!

La réponse

Bonsoir,

Étant donné les éléments que vous nous donnez, nous vous conseillons de suivre ce plan de Gilles Dorval :
http://www.lepape-info.com/entrainement/progresser/preparer-le-test-de-cooper-en-2-seances-par-semaine-sur-12-semaines

Le plan est prévu sur 12 semaines, mais compte tenu de votre passé sportif, vous pouvez vous contenter de prendre les dernières semaines du plan, afin d’être prêt le 2 octobre.

Bon courage !


Une réponse à la question

  1. Bonjour, que signifie pour vous « réussir le test Cooper » ?

    Répondre
    • Bonsoir,

      Et bien je dois effectuer 2900 mètres minimum pour valider le cooper

      Répondre
  2. Bonsoir,

    Merci pour votre réponse, je consulte le plan.

    Bonne soirée

    Répondre
  3. Il vous reste un mois pour préparer cette épreuve. Trop peu pour espérer des progrès physiologiques sensibles. Je vous recommande donc de privilégier la connaissance et la maîtrise de votre corps et du test en lui-même afin d’optimiser votre gestion et d’être proche de votre 100% sur cet effort. Cela représente votre marge de progression la plus forte.

    Définir 4′ au kilomètre comme votre allure objectif et une fois par semaine maintenir cette allure sur un temps donné en vous mettant dans les conditions du test (notamment l’échauffement). 1ere semaine test sur 8′, puis 9′ la 2e semaine et 10′ la 3e semaine par exemple. Il est possible que cela soit facile (ce sera une excellente nouvelle !) dans ce cas là n’hésitez pas à finir le test plus vite.
    L’idéal sera de réaliser cette séance sur piste pour vous aider à contrôler vos allures et votre distance.

    Le test de Cooper est un des plus difficiles à appréhender car il nécessite une connaissance et une maîtrise de ses capacités. Cet apprentissage vous donnera les clés pour réussir votre épreuve le jour J.

    Répondre

Réagissez