Test : La gamme Gore Bike Wear

Gore Bike Wear est depuis de longues années une enseigne de référence dans l’équipement textile cycliste. Lepape-info vous propose un tour d'horizon de la nouvelle gamme de la marque.

Gore Bike wear
  • Cuissard Long Oxygen et Cuissard Court Oxygen

Très agréable à porter, ce cuissard est à envisager pour une utilisation  mi saison début d’automne et de printemps. La matière ne couvre pas le torse avant et pour les grands froids on préférera un vêtement plus fermé. Autrement les bretelles ne laissent pas de marques rouges sur les épaules, la sensation est agréable et surtout il s’enfile et se retire sans partir dans des circonvolutions type enroulage avec blocage au niveau des genoux.

La version courte reprend les mêmes avantages et parait même un investissement plus intéressant que le long, pour qui préfère éviter d’empiler les textiles et ne pas avoir à se lancer dans une bataille du dressing avec madame.

  • Maillot Oxygen Jersey

Très respirant le maillot Jersey convient aux temps moyens comme aux bons temps. Essayé sous une veste en deuxième couche, il remplit également bien sa fonction : on reste aisé dans ses mouvements. Le look blanc-noir lui donne à la fois un aspect sobre et élégant tout en gardant un aspect sportif et dynamique.

  • Chaussette Oxygen

Ces chaussettes sont courtes, lookées, mais pas trop ; les socks prennent bien la cheville, n’entravent pas le mouvement ni la circulation et laissent le pied assez frais après usage. Elles restent surtout bien en place pendant la sortie. C’est déjà bien pour une chaussette, c’est pas grâce à ça non plus qu’on va finir champion du monde !

  • Gants Universal WS

Ces gants testés dans des conditions entre petit froid (5degrés) et temps intermédiaire ont l’avantage de laisser beaucoup de souplesse aux doigts pour actionner les commandes de son vélo et même de son téléphone portable. Dés que la température descend ou lors d’une utilisation longue, il est préférable d’opter pour une paire plus chaude. Idéaux pour cet entre deux, ils sont cependant trop épais pour se porter confortablement en sous gants. Sachant qu’il demeure difficile pour une paire de gants d’allier tous les atouts, les occuperont une place intéressante dans la panoplie « mains » du cycliste »

  • Thermo Shirt (long)

Le cas du Thermo Shirt est toujours délicat, à l’intérieur on monte parfois (trop) vite en température. A l’inverse la protection thermique de certains se révèle assez insuffisante sur une longue sortie, rien à signaler sur celui-là. Lors d’une utilisation par zéro degré sur un trajet urbain pour se rendre sur un lieu de travail par grand froid, il a pu être reporté sur le trajet retour, rapidement sec et sans avoir trop retenu d’odeur. Un produit efficace donc.

Retrouvez toute la gamme Gore Bike Wear sur lepape.com

Réagissez