Un semi marathon préparé sur tapis, est-ce possible ?

Préparer un semi-marathon uniquement sur tapis de course est possible à condition d'aller en nature de temps en temps. Explications.

Appareil de cardio-training : le tapis de course

La question : Je ne m’entraîne que sur tapis de course, trois fois par semaine, est ce bien ? Je ne fais que des 5 et 10 km une ou deux fois par an mais j’aimerais faire un semi-marathon.

La réponse d’Amandine Le Cornec, entraîneur

S’entraîner sur tapis a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, le tapis est traumatisant pour les tendons et n’apporte pas les mêmes sensations que courir en nature. En effet, il est à savoir que les sensations sur tapis et en nature sont différentes. Pour une même vitesse, courir sur tapis peut vous paraître plus facile que courir en nature (on conseille ainsi de mettre une pente de 1 à 2% pour une même allure sur tapis), il est important d’en tenir compte lorsque vous réaliserez votre objectif. Sur tapis, vous pourrez réaliser votre séance de fractionné en programmant votre vitesse et les différents exercices et il faut bien l’avouer en période hivernale, courir sur tapis apporte bien des avantage (éviter la neige, la nuit…). De toute façon, si vous n’avez que cette alternative il vaut mieux courir sur tapis que pas du tout.

Concernant votre fréquence d’entraînements  par semaine :

-          Si vous avez la possibilité, il serait préférable au moins de courir une fois en nature. Par conséquent, je conseille d’organiser vos entraînements en planifiant soit deux séances sur tapis et une en nature, soit le contraire deux séances en nature et une séance sur tapis. Ou encore alterner une semaine avec deux entraînements sur tapis et un en nature et une semaine avec un entraînement sur tapis et deux en nature.

-          Si vous avez l’intention de courir un semi-marathon, il faudra augmenter la durée des entraînements et pour cela il est préférable de faire les entraînements longs en nature.

L’idéal serait alors de rajouter un 4ème entraînement et faire moitié-moitié soit deux fois en nature et deux fois sur tapis.

Bonne continuation et bon courage.

Lire aussi

Comment s’entrainer sur un tapis de course

Entraînez-vous sur tapis

Réagissez