Escapade en Belgique pour le Salomon Over the Mountain Running Challenge 2017

Organisateur de la Bouillonnante dans l’Ardenne belge et trailer engagé régulièrement dans le Salomon Over the Mountain Running Challenge, Etienne Van Gasse offre son double regard sur ce challenge et sur l'épreuve qu'il organise.

4  La Bouillonnante 2016 photo   Pierre Deneve

Le 22 avril 2017, pour la première fois de son histoire, le Salomon Over the Mountain Running Challenge s’offrira une escapade hors hexagone à l’occasion de sa deuxième étape. Après sa traditionnelle ouverture sur les pentes du Ventoux, le Challenge découvrira les sentiers de la Bouillonnante, dans l’Ardenne belge.

Pour Etienne Van Gasse l’un des organisateurs de la Bouillonnante (team Salomon et champion de Belgique de trail en 2013, 2014 et 2015), c’est avant tout l’occassion de découvrir le monde du trail belge.

« Ce challenge va permettre à notre épreuve de franchir un nouveau cap et constitue une très belle reconnaissance pour le trail belge. Nous sommes curieux de voir comment des athlètes très entraînés réagiront sur ce type de terrain. Je ne doute pas qu’ils voleront, mais le parcours est assez cassant et ça sera intéressant. Il donnera peut-être aussi envie à des coureurs français et d’autres nationalités de tester d’autres belles courses en Belgique. »

Pour celui qui a couru en 2015 trois étapes du Challenge Salomon (7ème sur la Verticausse, 9ème au Marathon du Mont-Blanc, 6ème sur le Montcalm) et qui en 2016, terminait sixième des étapes du Ventoux et de la Verticausse, le tracé de la Bouillonante promet une belle bataille.

« Il n’y a pas beaucoup de temps morts mais des casse-pattes, des relances et portions techniques sur des crêtes schisteuses. Après un départ au cœur du château de Bouillon, les trailers virevoltent essentiellement en forêt en passant par des lieux quatre étoiles bien nommés : l’ascension du Rocher du Pendu, les crêtes de Frahan et une grimpette nommée « The Wall » pas trop longue, mais plutôt verticale sur un chemin imaginaire. Suivent une vue sur le Tombeau du Géant, la descente vers deux passages à gué si la hauteur de la Semois, affluent de la Meuse, le permet. Ce 49 km se termine par une dernière côte, en deux temps, avec un premier plateau qui offre une vue superbe, suivie d’une ultime montée où des places peuvent se gagner… ou se perdre. »

Rappel des étapes 2017 du Challenge Salomon (même distance pour femmes, hommes et espoirs)

  • 19 mars – 46 km Ergysport trail du Ventoux, Bédoin.
  • 21 et 22 avril – 49 km La Bouillonnante, Bouillon, Belgique.
  • 26 au 28 mai – 42 km Salomon Gore-Tex Maxi-Race, Annecy-le-Vieux.
  • 22 au 25 juin – 42 km Marathon du Mont-Blanc, Chamonix.
  • 8 et 9 juillet – 45 km Luchon Aneto Trail, Luchon.
  • 6 août – 42 km Ubaye Trail Salomon, Barcelonnette

Réagissez