Si je dépasse ma fréquence maximum, que se passe-t-il ?

021010_FIT_8363

021010_FIT_8363

La réponse de Yannick Guillodo

Il est difficile de répondre à cette question car il existe un grand flou, chez les sportifs, sur la fréquence cardiaque maximale.

Résumons : Le rôle de la fréquence cardiaque est de s’adapter (variation à la hausse ou à la baisse), en fonction des circonstances,  pour  maintenir constante la quantité d’oxygène nécessaire par les muscles concernés par l’exercice pratiqué. La fréquence cardiaque maximale, que peut atteindre chaque coureur à pied, est personnelle et dépend de nombreux facteurs (surtout de la commande nerveuse centrale). Donc la fréquence cardiaque maximale  théorique est vraiment THEORIQUE. N’attendez rien de cette fréquence cardiaque théorique en fonction de l’âge (220 – âge).

 Il faut faire un test maximal pour déterminer sa réelle fréquence cardiaque maximale. Mais soyons clair :

- Avant 40 ans et  si on ne présente aucun facteur de risque, au niveau médical, ce test maximal peut être fait sur le terrain avec un cardio fréquencemètre  (Cat Test ; Vam Eval ; …). (Lire comment calculer sa FCM ?)

- Passé 40 ans, cette détermination doit être faite lors d’une épreuve d’effort cardiologique (relire les tests d’effort pour qui, pourquoi ; course à pied : pensez à votre cœur pour bien vieillir …)

C’est le premier point.

Le deuxième point est l’incertitude induite par les grands  efforts.

En effet, les choses se compliquent dans l’endurance.  Il n’est pas rare de dépasser cette fréquence cardiaque maximale mesurée,  dans les grands efforts d’endurance, chez certains coureurs de haut niveau ou chez les sportifs  âgés mais ayant encore un gros potentiel,  du fait, entre autres :

- De la déshydratation (hypovolémie) qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque même sans  augmentation de l’effort.

- Du  rendement énergétique ;  nous le disons régulièrement sur ce site, la foulée au 35ème kilomètre du marathon n’est pas la même que celle du 5ème. Il existe une consommation énergétique  supérieure (donc une augmentation de la fréquence cardiaque).

Voilà pour la fréquence cardiaque maximale d’effort et sa difficulté à la déterminer.

Malgré ces remarques, dépasser sa fréquence cardiaque maximale est se mettre dans « la zone rouge » pour sa santé car il existe deux risques :    

Risque immédiat : mort subite du sportif (troubles du rythme,  décompensation d’une coronaropathie , …)

Risque à plus long terme : on pense que le cœur, comme tous muscles, subit des microlésions, à l’effort, qui nécessitent du repos et du temps pour les réparer. La multiplication des efforts maximaux ou supra maximaux (dépasser sa fréquence cardiaque maximale) entraîne l’accumulation de ces microlésions d’effort et donc de réelle lésion myocardique,  source de problème cardiaque vrai .

Lire aussi

Ma fréquence cardiaque est-elle trop basse ?
Tout savoir sur l’utilisation de la Fréquence Cardiaque à l’entraînement
Quid de la Fréquence cardiaque
Comment mesurer sa FCM ?
Un bilan médical avant tout
Cardiofréquencemètre : intérêt et limites
course à pied : pensez à votre cœur pour bien vieillir
les tests d’effort pour qui, pourquoi

 

 

Une réponse à la question

  1. J’ai 45 ans, je fais de la CAP depuis un an et je suis encore en phase de progression. Lors d’efforts en résistance il arrive de temps en temps que mon cardio enregistre une asymptote vers les 188 (ce doit être ma FCM), puis si l’effort se prolonge tout d’un coup un pic à 193, et même jusqu’à 200 ! C’est assez difficile à reproduire, c’est sous le coup d’un effort vraiment brutal (fin de côte, ou VMA++) et toujours en groupe sous le coup de l’émulation. Tous seul je n’y arrive pas.
    J’ai montré ça à mon cardiologue et mon généraliste : « ah mais oui oui on peut dépasser sa FCM ! » (comme si c’était évident). Par contre aucun d’eux ne m’a dit que c’était risqué…
    Bon je vais me calmer quand même…

    Répondre
    • Bonjour,
      Pour info je cours régulièrement (5 fois/semaine) et mon CFM m’affiche parfois des résultats surprenants. Ma FCM se situe entre 135 & 142 avec des pics à 165. De temps en temps la FCM est de 188 avec des pics allant jusqu’à 236 !!!.Ce qui est bizarre, c’est que je n’ai pas d’essoufflement et autres symptômes inquiétants.J’ai 58 ans et une fréquence au repos de 52. Est-ce que cela vient de mon fréquencemètre (Suunto quest) ? Afin de me rassurer je passe un test d’effort dans 15 jours.

      Répondre
      • Bonjour
        il y a de fortes chances que ce soit dû à votre ceinture cardiaque qui bouge ou qui a une pile usée.
        Mais un test d’effort vous sera toujours utile pour vous rassurer ou pour définir vos plages d’entraînement plus précisément.
        Cordialement

        Répondre
  2. J’ai atteint 232 lors d’un test de vo2 max sur tapis roulant, mesuré sur prise de poul par un professionnel sur 15 secondes. J’ai 41 ans. Je crois donc au 236 sur un maximum sporadique. Je ne saurais dire si c’est anormal ou dangereux, je ne m’amuserais pas a me pousser régulièrement dans ces zones et malgré tout, je me serais senti prêt a faire un autre 15-20 secondes de plus mais je me sentais très près de ma limite. Donc je pense que ca aurait pu monter un peu plus. Donc l’hypothèse de la ceinture est possible, mais je crois davantage que vous avez vraiment eu un max a 236 pour un cours instant.

    Répondre

Réagissez