Récupération après l’effort : un bon chocolat chaud !

L’hiver s’installe tranquillement semant vents froids et températures rigoureuses.
Bien entendu, une boisson bien chaude, nutritionnelle et récupératrice est un grand classique au retour de votre sortie sportive, que vous aimiez le cyclisme, le ski de fond ou le trail tous terrains.
Voici 2 recettes de chocolat pour raviver le corps, les mains, en quelques gorgées, et restaurer, au plus vite, les nutriments perdus pendant l’effort.

CHOCOLAT

Pourquoi une récupération alimentaire ?

Pour une rapide vue d’ensemble des nécessités nutritionnelles : juste après un effort de longue durée ou de résistance, le sportif a besoin d’eau pour se réhydrater,  de glucides pour régénérer les réserves de glycogène musculaire et hépatique.

Les contraintes mécaniques exercées lors d’efforts excentriques, la multiplication des ondes de choc provoquent des microlésions au niveau des fibres musculaires qu’il faut bien réparer avec des protéines avant la prochaine sortie.

Tant du point de vue de la dégustation, de la praticité, et de l’efficacité, le chocolat au lait est un bon exemple de récupération nutritionnelle. La recette assure un mélange dans la proportion idéale recommandée après un entraînement, à savoir un ratio glucides/protéines de 3/1 et fournit un apport hydrique de sécurité.

 

Recettes de chocolat chaud « maison »

Voici deux recettes simples pour réaliser un chocolat chaud, gourmand, et qui bien sûr, sont déclinables aux goûts de chacun.

 

LA RECETTE CLASSIQUE
Ingrédients pour 2 personnes :

  • 500 ml de lait entier ou demi-écrémé
  • 100 g de chocolat noir dessert

 

Préparation :

  1. Cassez la plaquette de chocolat en morceaux
  2. Dans une casserole, mettez lait et chocolat
  3. Faites chauffer l’ensemble à feu doux jusqu’à la limite de l’ébullition. Mélangez sans cesse avec un fouet pour dissoudre le chocolat, et ce, jusqu’à épaississement.
  4. Retirez la casserole du feu à plusieurs reprises pendant 1 à 2 minutes, sans cesser de remuer afin de ne pas porter la préparation à ébullition. L’épaisseur du chocolat chaud s’obtient par les proportions des ingrédients et surtout par le temps et le mode de cuisson. Le chocolat va épaissir petit à petit.

Une fois la consistance du chocolat chaud prête, il ne vous reste plus qu’à le servir dans de belles tasses.  A consommer près de la cheminée avec quelques tartines de pains, de bonnes confitures ou à accompagner de belles tranches de pain d’épices de saison ! Régalez-vous !

 

LA RECETTE GENEREUSE

L’inspiration de cette recette dite à l’Espagnol emprunte l’utilisation d’amidon (maïzena, farine de riz ou fécule de pommes de terre) pour l’épaissir et lui donner son onctuosité.
Ingrédients pour 2 personnes :

  • 500 ml de lait entier
  • 20 g de maïzena ou farine de riz ou de fécule de pommes de terre
  • 30 g de sucre (si vous utilisez du cacao pur non sucré), soient 3 cuillères à soupe
  • 20 g de cacao amer en poudre soient environ 2 cuillères à soupe

 

Préparation :

  1. Conservez une petite quantité de lait dans une tasse et y délayez la farine tamisée. Remuez bien le mélange au fouet afin d’obtenir une texture lisse et onctueuse.
  2. Ajoutez le cacao dans le mélange précédent en mixant bien
  3. Dans une casserole à fond épais, rassemblez le lait réservé, le mélange cacaoté et le sucre en poudre
  4. Faites chauffer à feu doux et continuez à mélanger avec le fouet jusqu’à totale dissolution. Il faut éviter que le mélange n’accroche dans le fond de la casserole.
  5. Quand le lait frémit, baissez le feu et laissez cuire encore 1 à 2 minutes.
  6. Versez le chocolat bien chaud dans les tasses et dégustez.

 

Et voilà, vous venez de préparer un chocolat chaud contenant 11 g de protéines et 37 g de glucides.

Vous pouvez remplacer le lait par une boisson végétale mais le calcul protéique ne sera peut être pas identique !

Pour exemple, 100 ml de boisson à base d’amandes ou de noisettes apportent environ 1.8 g de protéine versus près de 3.5 g de protéines dans le lait d’origine animale.

 

Dominique POULAIN, Diététicienne nutritionniste du Sport :http://www.nutritionniste-dieteticien.fr

Réagissez