Les 13 choses les plus étranges que font les Runners

Si vous êtes coureurs vous faites sans doute des choses étranges, mais rassurez-vous, moi aussi.

funny runner

Après 16 ans à courir, ma vie est devenue progressivement de plus en plus étrange. Non seulement je fais des choses que la plupart des gens trouvent incroyables et stupides mais ce qui fait partie de mon quotidien est totalement inconnu pour la majorité des gens.

Plus les années passent et plus ça devient difficile d’arrêter de courir. Les vieux rituels et les obsessions deviennent inhérents à ma personnalité et m’aident à définir qui je suis.

Dormir ce n’est pas seulement sympa. C’est de la récupération. Un passage dans la salle de bain n’est pas seulement un moment de détente c’est une possibilité de vérifier mon hydratation. Les parcs ne servent pas seulement à pique-niquer, c’est une occasion de courir. La nourriture correspond à du carburant.

Oui nous sommes des gens excentriques mais c’est ce qui nous rend marrant. Nos particularités de runners nous permettent de nous rapprocher et de nous renforcer.

Alors pour ce que ça vaut je tiens à vous dire à quel point c’est sympa d’être bizarre ensemble. Pour célébrer mes amis runners j’ai décidé de créer une liste des 13 choses les plus bizarres que nous faisons parce que nous sommes runners.

Les runners ne sont pas seulement bizarre dans ce qu’ils font, mais aussi dans ce qu’ils aiment ou ce qu’ils portent. Je suis sûre que vous vous reconnaîtrez là-dedans.

1- On a un sens biaisé de la météo

Une tempête tropicale provoque une inondation et vous apercevez une belle lumière ? C’est le moment d’aller courir. Après les nombreuses remarques de ma mère j’ai enfin réussi à mettre les choses au clair « à moins qu’il y ai une attaque nucléaire, j’irai toujours courir ».

weather

 

2- Nos hobbies ne sont pas drôles pour les autres

Me lever à 4 heures du matin ce week-end pour aller courir 26 miles était un CHOIX. C’est ce que je fais pour m’amuser. Que mes amis n’arrivent pas à le comprendre me dépasse.

« Oh vous êtes à un match de foot ? » Propre.

3- Les protèges-tétons

Même si je n’ai jamais eu besoin de m’en servir, c’est une très bonne chose pour celles qui ont des tétons qui ont tendance à se froisser ou à saigner. La prochaine fois que vos tétons saigneront souvenez-vous que vous avez choisi de courir. Messieurs vous vous servez bien de jock-strap et bien nous, nous avons besoin de cela pour nos tétons.

4- Notre définition du loin diffère de la vôtre

Chaque semaine, nous courons sans doute plus que ce vous roulez et certain courent suffisamment pour nous amener de Los Angeles à New-York. Un week-end nous avons tellement couru que ma famille m’a dit «  Tu sais, c’est pour ça qu’on a inventé les voitures ».

5- Nous sommes addict aux équipements

Nous possédons plus de chaussures que les bloggeurs mode. La plupart des runners peuvent être confondus avec des programmateurs experts grâce à leurs connaissances sur les montres GPS, les moniteurs de fréquence cardiaque et toute la technologie que la plupart des gens ne connaissent même pas. Quant aux chaussettes, j’en ai plus de 30 paires.

6- Notre motivation est inaltérable

Oui. Nous courons tous les jours. Même par mauvais temps. Oui nous nous levons avant qu’il fasse jour. Je ris de l’intérieur quand je vois les gens ahuris quand je dis que je vais courir presque tous les jours. Essayez de dire à quelqu’un qui ne court pas que vous vous préparez à courir votre deuxième course de la journée et regardez leurs réactions.

7- Les pauses pipi n’ont pas forcément besoin de se faire aux toilettes

Allez faire pipi dans la nature n’est pas une catastrophe. Assurez-vous juste qu’un grand arbre vous cache. Je n’y fais même plus attention.

8- Acheter une nouvelle paire de chaussures nous procure une joie indescriptible

Les runners sont souvent plus excités à l’idée d’avoir une nouvelle paire de chaussures que vous quand vous vous achetez un nouvel écran plat.

runners sjoe

 

9- On minimise ce que vous pensez être extraordinaire

Courir un marathon, s’entraîner pendant des heures, finir plus vite une course à pied, que vous à vélo, tout cela vous semble extraordinaire. Mais pour nous c’est juste quelque chose qu’on aime faire. Ça parait étrange.

10- Porter sans arrière-pensée des shorts très courts

Généralement ça attire l’œil de ceux qui ne courent pas et cela donne lieu à des phrases assez cocaces.

Pourquoi portes-tu le short de ta sœur ?

Maman, pourquoi cet homme est-il nu ?

11- On a généralement beaucoup trop de livres sur la course

Un coup d’œil à ma bibliothèque vous renseignera. Je me demande qui d’autres que moi possède autant de livres sur la course ? D’ailleurs qui y va-t-il vraiment à savoir à propos de la course ? Je trouve cela parfaitement raisonnable mais mes amis trouvent cela vraiment très étrange.

12- Les hommes qui se rasent les jambes

Il fut un temps où ils étaient tous rasés. Regardez la première ligne de toutes les grandes courses et vous verrez toujours des hommes qui ont la peau des jambes très douces. En dehors des nageurs et des cyclistes qui se rasent pour une bonne raison les autres le font pour se sentir plus rapide et plus intimidant. De plus se plonger dans des draps frais avec les jambes rasés, il n’y a rien de meilleur. Ok c’est vraiment très bizarre.

13- On a besoin d’un espace vital important

On a réellement besoin d’espace pour tous nos échauffements et nos exercices. Je demande une pièce sans meuble pour que je puisse m’échauffer sans difficulté. Quand ma famille et mes amis viennent ça les faits bien rire.

Source : strengthrunning

 

 

Réagissez