Grand Prix de triathlon : Poissy prend une sérieuse option sur les titres à Quiberon

L'avant-dernière étape du Grand Prix de triathlon à Quiberon (Morbihan) fut l'occasion pour Poissy de confirmer une nouvelle fois sa domination au niveau national.
Même s'il n'a remporté aucune des courses en individuel, le club francilien a pu compter sur son collectif pour remporter les classements par clubs et faire le plein de points en vue de la grande finale le week-end prochain à Saint-Jean-de-Monts (Vendée).

Jelle Geens vainqueur devant Léo Bergère du Grand Prix de triathlon de Quiberon
 - Crédit photo : @F.Boukla / Activ'Images-FFTRI
Jelle Geens vainqueur devant Léo Bergère du Grand Prix de triathlon de Quiberon - Crédit photo : @F.Boukla / Activ'Images-FFTRI

Le Grand Prix de triathlon à Quiberon dernier rendez-vous du circuit national avant la grande finale à Saint-Jean-de-Monts s’annonçait de toute beauté avec la présence de la plupart des meilleurs Français du moment et des conditions météorologiques optimales.

Une fois n’est pas coutume, ce sont les hommes en D1 qui ont lancé les festivités. À la sortie de l’eau c’est le junior Léo Ouabdesselam (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon) qui est aux commandes suivi de très près par un trio de représentants de Poissy composé d’Aurélien Raphael, Antoine Duval et Dorian Coninx.

En début de partie cyclisme, un groupe d’une trentaine de concurrents se forme avec notamment le Belge Jelle Geens (Triathlon Club Liévin) mais sans Brandon Copeland et Alois Knabl (Triathlon Club Liévin), Joao Pereira et Thomas Bishop (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon) et Simon Viain (Les Sables Vendée Triathlon). Dans le deuxième tour un regroupement s’opère, juste avant la dernière transition Robin Moussel (Evreux A.C) lance une attaque et conserve à son retour dans le parc à vélos une dizaine de secondes d’avance sur le peloton emmené par les favoris.

Louis Vitiello (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon) parvient à s’élancer en tête sur le parcours de course à pied avec 2 boucles de 2,5 km à parcourir. Le Montois est rapidement rejoint par un trio composé de son coéquipier et champion d’Europe Léo Bergère, de Jelle Geens et du Britannique Barclay Izzard (Poissy Triathlon).

A l’entame du dernier kilomètre, ils ne sont plus que deux aux commandes : Jelle Geens et Léo Bergère. Le Belge place une accélération décisive et s’adjuge finalement la victoire au sprint.

Jelle Geens vainqueur devant Léo Bergère, le podium est complété par Pierre Le Corre décidemment très en forme cette saison. Suivent Barclay Izzard, Louis Vitiello et Dorian Coninx.

Les 3 Français du triplé historique aux Championnats d’Europe à Munich en août (Léo Bergère, Pierre Le Corre, Dorian Coninx) sont dans le TOP 6.

 

Incroyable suspens pour désigner le club vainqueur. Saint-Jean-de-Monts et Poissy Triathlon avec le même nombre de points ont finalement été départagés grâce au meilleur classement obtenu par leur 3ème triathlète. Antoine Duval (Poissy) 11ème et mieux classé que Joao Pereira 14ème (St-Jean-de-Monts) permet à Poissy de remporter l’étape. 3ème place pour les Sables Vendée devant le Triathlon Club Liévin.

Au classement général, Poissy Triathlon reprend à Metz la place de leader et prend le large avec 7 points d’avance sur le Triathlon Club Liévin, les Sables Vendée suivent à 12 longueurs. En revanche mauvaise opération pour l’ancien leader Metz Triathlon seulement 16ème de cette 4ème étape et qui rétrograde à la 4ème place au général avec désormais 16 points de retard.

 

QUIBERON 3
Crédit photo : @F.Boukla / Activ’Images-FFTRI

 

Chez les dames, Emma Lombardi (Vals Dauphiné Olympic) s’illustre d’entrée, la médaillée de bronze des championnats d’Europe sort de l’eau la première devant Lola Bachet (Saint-Avertin Sports Triathlon 37) et Léa Coninx (Poissy Triathlon).

On retrouve logiquement ce trio dans le groupe d’échappées de 28 concurrentes qui se forme rapidement lors de la partie cyclisme. Tous les favorites sont présentes sauf la Hongroise Zsanett Bragmayer (Metz Triathlon) et Célia Merle (Issy Triathlon).

C’est lors de la course à pied que tout va se jouer. Un trio constitué d’Emma Lombardi, Sandra Dodet (Poissy Triathlon) et Alberte Kjaer Pedersen (Tri Val de Gray) s’échappe.

Alberte Kjaer Pedersen s’impose finalement avec 3 secondes d’avance sur Sandra Dodet. Emma Lombardi s’offre la 3ème place.

 

QUIBERON 2
Alberte Kjaer Pedersen (au centre) victorieuse devant Sandra Dodet (à gauche) et Emma Lombardi (à droite) Podium Crédit photo : @F.Boukla / Activ’Images-FFTRI

 

Au classement par clubs, Poissy Triathlon (grâce à Sandra Dodet 2ème, Léa Coninx 8ème et Kristelle Congi 11ème) l’emporte pour un point devant Issy Triathlon avec 3 triathlètes dans le Top 10. Le Tri Val de Gray termine 3ème.

Ce 3ème succès en 4 étapes permet à Poissy Triathlon de s’envoler au classement général. Le club francilien compte à présent 17 points d’avance sur Metz Triathlon.

La bagarre pour les places sur le podium derrière Poissy s’annonce de toute beauté lors de la finale avec le Tri Val de Gray 3ème et Issy Triathlon 4ème à seulement 5 points de Metz 2ème.

 

Prochain rendez-vous la grande finale à Saint-Jean-de-Monts en Vendée le 10 septembre.

Réagissez