Championnats d’Europe – Munich : Nouveau doublé pour J.Ingebrigtsen, K.Klosterhalfen brille à domicile, R.Lamote et B.Robert en finale du 800 m

Les 25èmes Championnats d'Europe d'athlétisme qui se déroulent à Munich (Allemagne) s'achèvent ce dimanche.
L'occasion de faire un nouveau point en compagnie de notre expert Jean-Claude Vollmer sur les épreuves de fond, demi-fond et marche qui se sont déroulées depuis jeudi avec notamment comme attendu le doublé de Jakob Ingebrigtsen (1 500 / 5 000 m), la superbe démonstration de Konstanze Klosterhalfen sur le 5 000 féminin sans oublier Rénelle Lamote et Benjamin Robert qui auront fort à faire en finale du 800 m et les belles performances de Kévin Campion et Clémence Beretta sur le 20 km marche.

MUNICH 2

Lepape-info : Jean-Claude, comme attendu le Norvégien Jakob Ingebrigtsen sacré sur 1 500 m s’offre un nouveau doublé Européen

Jean-Claude Vollmer : Il est largement au-dessus du lot et il sait utiliser la tactique qu’il faut pour émousser la concurrence à l’image du Polonais Michal Rozmys (7ème), des Espagnols qui pouvaient finir vite. Il les élimine avec un rythme qui s’accélère progressivement sur des bases de 1’12-1’11-1’10 au 500 m et qu’il est le seul à pouvoir faire. Pour le moment il est intouchable.

Côté Francais, Azeddine Habz termine 10ème après avoir tenté de suivre l’allure mais cela sent un peu la fin de saison, comme beaucoup il a commencé à courir derrière les minima dès le mois de mai. Après sa victoire aux Jeux Méditerranéens il n’a pas recouru, c’est difficile de garder le rythme, le niveau physique qu’il avait avant. En finale il a essayé mais il n’avait pas les moyens de faire mieux.

 

Lepape-info : Superbe finale du 5 000 féminin avec la victoire de l’Allemande Konstanze Klosterhalfen qui a électrisé l’ambiance du stade olympique de Munich  

J-C.V : Un peu dépassée sur le 10 000 m où lundi elle avait terminé 4ème à 20 secondes du podium, Konstanze Klosterhalfen est plus une coureuse de 1 500 / 5 000 m, d’ailleurs je n’avais pas trop compris pourquoi elle avait fait le 10 000 m vu qu’elle n’en avait pas beaucoup couru dans sa carrière. En finale du 5 000 m elle était beaucoup plus à l’aise. La Turque Yasemin Can sacrée sur 10 000 a essayé de refaire le coup en attaquant à la mi-course mais cela manquait un peu de carburant comme l’on dit, elle n’a pas pu creuser d’écart. Konstanze Klosterhalfen est revenue, poussée par le public ce n’était pas possible qu’elle puisse perdre. Le niveau européen est loin du niveau mondial avec les coureuses Africaines mais c’était une belle course qui s’est décantée très vite, les niveaux étaient très hétérogènes. À noter la belle 11ème place de Sara Benfares (qui représente désormais l’Allemagne) qui a fait une belle course, intelligente, bien équilibrée avec un chrono en dessous du record de France Espoirs.       

 

Lepape-info : En revanche terrible déconvenue pour la Française Manon Trapp dernière de la finale 

J-C.V : Au bout de 400 m elle était déjà distancée. Elle fait partie des athlètes qui sont arrivé(e)s à Munich hors de forme. Certains ou certaines non retenu(e)s pour les Mondiaux et qui ne rentrent pas dans le circuit des meetings internationaux n’ont pas couru depuis les Championnats de France et encore une fois c’est dur d’avoir du rythme. Il faut faire le point, débriefer sur la préparation car une athlète comme Manon Trapp qui domine en cross au niveau Français, qui termine 4ème aux Championnats d’Europe, on l’attend à un meilleur niveau sur piste, on est loin du niveau mondial.

 

Lepape-info : Sur le 1 500 féminin, Laura Muir a du batailler pour conserver son titre européen 

J-C.V : Oui notamment face à l’Irlandaise Ciara Mageean (2ème). L’accélération que Laura Muir place à 450 m de l’arrivée était impressionnante, on avait l’impression que les autres sauf Ciara Mageean faisaient du surplace. Elle termine le dernier 400 m en 1’00″39 c’est très costaud, Laura Muir est la seule Européenne capable de rivaliser avec les Ethiopiennes et les Kenyanes, le résultat est tout à fait logique, en plus c’est une athlète sympathique. Elle a tout enchainé avec les Mondiaux (3ème), les Jeux du Commonwealth (victoire) et elle est toujours là. Elle fait partie de ces athlètes capables de rester en forme. Beaucoup disaient que les Britanniques allaient êtres fatigués aux Championnats d’Europe avec l’enchaînement et finalement ils ne le sont pas à l’image de Zharnel Hughes sacré sur 200 m et vice-champion d’Europe sur 100 m. C’est une leçon à retenir pour nous notamment en France, en faire plus s’habituer à tenir 2 courses, 3 courses enchaîner avec des niveaux qui augmentent de tour en tour. C’est toute la différence entre faire un chrono dans un meeting et être devant dans un grand championnat.

 

Lepape-info : Le Finlandais Topi Raitanen finaliste et meilleur européen des Jeux olympiques s’offre le 3 000 m steeple masculin 

J-C.V : On revient à la tradition du 3 000 m steeple Finlandais, je pense à Tapio Kantanen (3ème des Jeux olympiques 1972 à Munich). Topi Raitanen était le favori, les Italiens Ahmed Abdelwahed (2ème) et Osama Zoghlami (3ème) lui ont mené la vie dure en tentant de durcir la course à partir du premier kilomètre. Le niveau n’est pas exceptionnel la victoire se joue en 8’21″80 lorsque l’on se souvient du duel Mekhissi /Tahri en moins de 8’10 et les Espagnols il y a quelques années, le niveau Européen est moyen.

 

Lepape-info : Malgré ce niveau moyen, côté Françaois Djilali Bedrani termine 8ème et Louis Gilavert dernier

J-C.V : Djilali Bedrani n’a jamais retrouvé son niveau de 2019. Il s’est bagarré dans cette finale, il a tenté de s’accrocher mais dans les 800 derniers mètres il était totalement dépassé. Il termine 8ème en 8’28’52, pour un athlète qui a couru en 8’05 c’est problématique. Sa performance de pointe remonte à 2019 aux Mondiaux et il ne rajeunit pas. Quand à Louis Gilavert, c’était peut-être déjà une surprise qu’il arrive en finale car il semblait totalement hors de forme. Il termine dernier à l’agonie absolue, cela fait de la peine. Au bilan Belhadj est inconstant, Bedrani vieillit et Gilavert montre ses limites, je suis assez inquiet pour le 3 000 m steeple Français (C’est la première fois depuis 2002 que la France n’obtient aucune médaille sur 3 000 m steeple aux championnats d’Europe)

 

Lepape-info : Chez les filles même constat en l’absence d’Alice Finot, pas de française en finale 

J-C.V : Alexa Lemitre et Flavie Renouard je les trouve aussi très loin avec des chronos à 9’50, il faut se poser des questions, ce n’est pas possible de rivaliser avec les meilleures. Alice Finot aurait été favorite on regrette bien évidemment son absence sur blessure.

 

Lepape-info : Sourire en revanche sur le 800 féminin avec une nouvelle finale Européenne pour la double vice-championne d’Europe Rénelle Lamote 

J-C.V : Il y aura 3 Anglaises contre elle. Keely Hodgkinson me parait largement au-dessus du lot mais Rénelle Lamote a battu Jemma Reekie en meeting qui est moins bien cette année, donc forcément nouvelle vraie chance de médaille et peut-être encore une 2ème place. J’ai trouvé Rénelle pleine de maîtrise, de lucidité en 1/2 finale, elle semblait sûre de ce qu’elle faisait. Elle a contrôlé sa 1/2 finale, au programme l’enchaînement sur 800 m est plus difficile chez les filles que pour les garçons avec un jour de moins pour récupérer. Je suis confiant pur un podium elle a l’expérience et les capacités à être là sur la 3ème course enchaînée.

 

Lepape-info : Sur le 800 m masculin Benjamin Robert s’est invité en finale, Gabriel Tual a échoué 

J-C.V : Gabriel Tual a fait un 200m de folie du 500 au 700 m mais il a tiré sa cartouche trop tôt. Le niveau européen est costaud sur 800 m, il est mal placé il fait une ligne droite en 12′ »6 mais c’est ce qu’il faut faire sur le dernier 100 m. Le 800 est hyper tactique si tu fais une erreur cela passe, 2 erreurs ce n’est plus bon. En finale cela ne va pas traîner comme lors de la 1/2 finale de Benjamin Robert, cela ne va pas se courir en 1’48. L’Espagnol Mariano Garcia m’a beaucoup impressionné, il s’est baladé lors de sa 1/2 finale. Le Britannique Jake Wightman champion du monde du 1 500 m avec des références sur 800 m va nous faire quelque chose. Il faudra compter également sur le Suédois Andreas Kramer vice-champion d’Europe il y a 4 ans à Berlin, le Britannique Mark English reste redoutable. Ce sera difficile pour Benjamin Robert d’obtenir une médaille, cette course est un vrai test après cette finale on en saura plus sur son réel potentiel en championnat. Va t’il tenir 3 courses ? Peut-il s’adapter à d’autres schémas tactiques que juste finir très fort dans la dernière ligne droite ? Cette finale sera un révélateur intéressant.

 

Lepape-info : Belle réussite sur le 20 km marche avec les 6èmes places pour Kévin Campion et Clémence Beretta avec un nouveau record de France féminin au passage  

J-C.V : Une agréable surprise cela fait longtemps que nous n’avons pas eu de marcheur à ce niveau-là sur le 20 km d’autant que Kévin s’est pris des cartons. Dans le contexte général c’est bien cela fait plaisir et puis aussi le beau record de France de Clémence Beretta (1h30’37) est à saluer. C’est encourageant et très prometteur pour la suite à deux ans des Jeux olympiques de Paris. Elle n’a que 24 ans, elle a changé de coach désormais entraînée par Gérard Lelièvre, elle améliore un record qui datait de l’an 2000 détenu par Nora Leksir. Saluons également le beau tir groupé des marcheuses Françaises avec Camille Moutard 10ème et Eloise Terrec 11ème.

Réagissez