WTCS – Hambourg : 7ème place pour le relais mixte Français

Le relais mixte Français privé de ses atouts majeurs a du se contenter de la 7ème place de l'étape du circuit mondial WTCS à Hambourg (Allemagne).
La Grande-Bretagne toujours aussi redoutable l'a emporté devant l'Australie et l'Allemagne à domicile.

Le relais mixte Français 7ème de l'étape WTCS de Hambourg - Crédit photo : @World Triathlon
Le relais mixte Français 7ème de l'étape WTCS de Hambourg - Crédit photo : @World Triathlon

Le relais mixte français habitué des honneurs, médailles ou titres comme avec le nouveau sacre mondial obtenu il y a deux semaines à Montréal (Canada) a du cette fois s’incliner.

Le quatuor tricolore aligné comprenait certes Valentin Morlec et Paul Georgenthum champions du monde de relais mixte chez les juniors-U23 mais difficile tout de même de rivaliser ce dimanche avec les grandes nations mondiales.

 

Valentin Morlec, 19ème le samedi en individuel, lance le relais français de belle manière. Le Messin termine son relais en 10ème position à 21 secondes du Néo-Zélandais Hayden Wilde, nouveau leader du championnat du monde.

Une vingtaine de secondes c’est l’écart que maintien Mathilde Gautier sur la tête de course au moment de transmettre le témoin à Paul Georgenthum.

L’ancien champion d’Europe junior plus en difficulté cède du terrain. Au moment d’assurer le dernier relais à Emma Lombardi, la France compte 1’45 de retard. Un écart trop important à combler, la championne du monde U23 gagne un rang pour finalement permettre à l’équipe de France de terminer 7ème de ce relais mixte. 

La victoire est revenue à la Grande-Bretagne devant l’Australie et l’Allemagne. Dans le dernier relais, Kate Waugh, qui était au coude à coude avec Laura Lindemann, a profité d’un arrêt de 20 secondes de l’Allemande à la penalty box pour s’adjuger la course. Celle-ci s’est faite ravir la 2ème place par l’Australie avec Nathalie Van Coeverden en conclusion.

 

Valentin Morlec : « Cela faisait longtemps que je n’avais pas enchaîné deux courses. Hier (en individuel), j’ai réalisé une très belle natation en sortant de l’eau en 2ème position, juste derrière Vincent Luis. Je n’ai malheureusement pas pu le relayer à vélo. Ensuite, après le regroupement, j’ai fait en sorte de rester à l’avant de la course pour moins subir les relances. Je rentre en première position à T2. Je suis ensuite parti un peu vite à pied. J’ai rétrogradé au-delà de la 20e place. J’ai heureusement repris du poil de la bête dans le dernier kilomètre pour finir tout juste dans le Top 20 (19e). Cette place me satisfait. Il fallait remettre cela aujourd’hui. En natation, mes adversaires ne m’ont pas fait de cadeau. A vélo, ce n’était pas facile de suivre le rythme imprimé par Hayden Wilde mais j’ai tenu. À pied, je savais que je ne pourrais pas rivaliser avec les meilleurs. J’ai limité la casse en ne concédant qu’une vingtaine de secondes. Au final, le résultat du relais est un peu décevant mais l’essentiel est d’avoir beaucoup appris durant ce week-end. »

 

Le prochain grand rendez-vous pour l’équipe de France sera le championnat d’Europe de triathlon courte distance (individuel et relais mixte), du 12 au 14 août à Munich. 

Il y a 4 ans à Glasgow, les triathlètes français avaient brillé avec de l’or pour Pierre Le Corre et pour le relais mixte, une médaille de bronze pour Cassandre Beaugrand.

Réagissez