Grand Prix de triathlon : Poissy pour la passe de quatre à Quiberon

Ce samedi place à Quiberon (Morbihan) à la 4ème et avant-dernière étape du Grand prix de triathlon.
Poissy vainqueur des 3 premières étapes chez les hommes et les femmes et forcément dans le viseur des autres clubs sera sûrement une nouvelle fois difficile à battre.

Grand Prix de triathlon femmes à Châteauroux - Crédit photo © Christophe GUIARD / FFTR
Grand Prix de triathlon femmes à Châteauroux - Crédit photo © Christophe GUIARD / FFTR

Cette 4ème manche du Grand prix de triathlon à Quiberon sera notamment différente des 3 premières de par l’épreuve de natation disputée en mer.

La transition plus ou moins longue selon la marée peut en effet bouleverser les scénarios de course.

Vainqueur des 3 premières étapes, Poissy possède une avance confortable de 8 points sur Metz Triathlon chez les filles et Triathlon Club Liévin chez les garçons avant les deux derniers rendez-vous.

 

Une avance non négligeable mais qui ne sera pas de trop pour Poissy qui côté féminin sera privé de ses deux pépites, Cassandre Beaugrand, victorieuse notamment de la dernière étape du Grand Prix à Châteauroux, et Léonie Périault, cinquième des Jeux olympiques de Tokyo et troisième de la Grande finale mondiale de la Série mondiale WTCS à Edmonton. Deux absentes de marque qui participeront à la reprise du circuit international de la Super League ce week-end à Londres.

Avec l’Australienne Natalie van Coevorden, la Française Sandra Dodet, vice-championne de France Elite le week-end dernier, Léa Coninx, 5e des Championnats du monde U23 à Edmonton ou encore Marie Wattiez et Lucile Merrien (ou Elena Poalert), la richesse de son effectif devrait permettre à Poissy de rester aux avant-postes.

Troisièmes en ouverture de la saison à Dunkerque, puis deuxièmes Dunkerque et à Châteauroux, les filles de Metz auraient pu profiter de l’aubaine et se rapprocher des Pisciacaises avant l’ultime étape, à Saint-Jean-de-Monts, le 12 septembre, où le coefficient 1,5 pourrait chambouler le classement.

Responsable technique des Messines, Jordan Rouyer tempère les espoirs : « Si Poissy est impacté, nous le sommes aussi, souligne-t-il. Non Stanford et Sophie Coldwell seront aussi absentes chez nous. Nous nous étions aussi mis d’accord avec Jeanne Lehair (2e à Châteauroux) pour la laisser participer au triathlon de Gérardmer qui a également lieu ce week-end. Nous aurons néanmoins Margot Garabedian (4e à Châteauroux) qui devait elle aussi être dans les Vosges mais qui a accepté de venir car le club était en galère. Avec Zsanett Bragmayer (HON), 12e aux Jeux olympiques, et Pauline Landron, nous avons trois filles qui peuvent nous permettre de limiter la casse. »

Sur le podium provisoire et jamais au-delà de la 4e place depuis l’ouverture de la saison, Issy Triathlon pourra en revanche compter sur ses principales têtes d’affiche, Audrey et Célia Merle pour tenter d’aller contester la suprématie de Poissy. Les Isséennes pourraient être les grandes bénéficiaires de l’épreuve de Quiberon.

À suivre aussi sous les couleurs de Liévin, la première sortie de la nouvelle championne de France Justine Guérard . Avec également la Slovaque Ivana Kuriackova, l’Australienne Kira Hedgeland (4e des Mondiaux U23), la Polonaise Alicja Ulatowska et Emma Ducreux, les Nordistes peuvent aussi lorgner le podium.

Belle carte à jouer pour Vallons de la Tour, cinquième à Châteauroux malgré les absences de ses trois leaders retenues à Edmonton pour les Championnats du monde U23 avec notamment la Française Emma Lombardi, médaillée d’or au Canada, mais aussi la Néerlandaise Barbara de Koning et la Suissesse Katia Scharr.

 

GRAND PRIX FFTRI DE TRIATHLON MASCULIN D1 À CHATEAUROUX 2020
Grand Prix de triathlon hommes à Châteauroux – Crédit photo © Christophe GUIARD / FFTR

 

Côté messieurs, Poissy sera moins impacté par la concurrence de l’épreuve londonienne. Médaillé de bronze du relais mixte aux récents Jeux olympiques de Tokyo et vainqueur de la WTCS de Montréal, Dorian Coninx sera présent avec à ses côtés Anthony Pujades, deuxième à Châteauroux, ainsi qu’Antoine Duval, Aurélien Raphaël et Yann Allichon, respectivement 2e, 4e, 7e et 12e des Championnats de France sprint à Pontivy. Une composition largement capable de rapprocher encore un peu plus Poissy d’un troisième titre d’affilée.

Vice-champion de France l’an dernier, Liévin apparaît à nouveau dans le rétroviseur de Poissy après les trois premières étapes. Les Nordistes veulent continuer à y croire. « Mathématiquement, c’est encore jouable, souligne Laurent Szewczyk, président du club. Nous allons jouer notre va-tout. Évidemment, ça ne dépend pas que de nous. Les Pisciacais vont encore vouloir essayer de mettre en place un contre-la-montre par équipe pour essayer de tout faire sauter. A nous d’être avec eux. Pour l’intérêt sportif de la finale du Grand Prix, ce serait bien de réussir à les contrer et à les empêcher de réaliser le grand chelem. Car s’ils gagnent encore ici, ce sera quasi terminé. »

Pour espérer entretenir le suspense, les Liévinois aligneront une belle équipe avec notamment l’Espagnol Javier Gomez Noya, quintuple champion du monde, le Suisse Andrea Savilsberg, présent aux Jeux Olympiques de Tokyo, l’Autrichien Alois Knabl, 7e des Championnats d’Europe cet été, l’Australien Brandon Copeland et le Français Raphaël Montoya, champion du monde U23 en 2017.

Avec déjà sept points d’avance sur le quatrième (Montluçon) mais six de retard sur le deuxième (Liévin), Les Sables Vendée Triathlon auront l’occasion de conforter leur place sur le podium.

Nouveau champion de France et vainqueur de l’étape de Châteauroux en individuel, Maxime Hueber Moosbrugger sera lui aussi présent sous les couleurs de Metz aux côtés de Thomas Sayer, le Belge Noah Servais (18e de la Grande finale mondiale) ou encore Nathan Guerbeur.

 

CLASSEMENTS PROVISOIRES 

D1 FEMMES

1. POISSY TRIATHLON 60 pts
2. METZ TRIATHLON 52 pts
3. ISSY TRIATHLON 46 pts
4. TRIATHLON CLUB LIÉVIN 40 pts
5. VALLONS DE LA TOUR TRIATHLON 36 pts

 

D1 HOMMES

1. POISSY TRIATHLON 60 pts
2. TRIATHLON CLUB LIEVIN 52 pts
3. LES SABLES VENDEE TRIATHLON 46 pts
4. MONTLUCON TRIATHLON 39 pts
5. METZ TRIATHLON 38 pts

Réagissez