L’UTMB® 2021, plus attendu que jamais

Le rendez-vous mondial se tiendra à Chamonix du lundi 23 au dimanche 29 août et réunira près de 10 000 coureurs selon un protocole sanitaire strict.
Pass sanitaire, vagues de départs, favoris, voici quelques éléments pour mieux comprendre l’événement.

utmb 2

Le pass sanitaire pour sécuriser l’événement sur le plan sanitaire

En 2021, tous les acteurs de l’événement seront soumis au pass sanitaire. Coureurs, accompagnateurs, bénévoles, journalistes, partenaires, prestataires…

Chacun devra présenter un pass sanitaire valide afin d’accéder à l’événement. Pour cela, il faut remplir l’une des 3 conditions suivantes :

  • Certificat de vaccination complète (2 doses)
  • Test PCR ou antigénique négatif récent (moins de 48h)
  • Certificat de rétablissement de la COVID 19

 

Le pass sanitaire sera contrôlé lors de la remise des dossards pour les coureurs et au moment de la remise des badges qui donnent accès à l’événement pour toutes les autres personnes impliquées dans la course. Pour les transports, l’organisation maintient son dispositif de navettes qu’il est possible de réserver depuis le 8 juillet, mais bien entendu avec le port obligatoire du masque.

Exceptionnellement, les départs et les arrivées seront cette année davantage espacés afin de limiter la densité de coureurs.

Les départs se feront en trois vagues espacées de 30 minutes pour la TDS®, l’OCC®, la CCC® et l’UTMB®, et en 2 vagues pour la MCC®.

Ces vagues sont organisées en fonction de l’indice de performance de chaque athlète et permettront une meilleure fluidité de la première heure de course.

Le départ de la course phare de la semaine, l’UTMB®, se fera à 17h. Les coureurs devront d’abord rejoindre leur sas de départ au champ du Savoy avant de prendre le départ sous l’arche de la place du Triangle de l’Amitié. Ce court trajet des participants sera fermé au public.

À Courmayeur, le lieu de départ va changer, puisque la TDS®, la CCC® et la YCC partiront depuis le Courmayeur Sport Center de Dolonne.

Les masques y seront obligatoires sur les cinq cents premiers mètres de la course, tout comme ils le seront à l’arrivée. Sur les ravitaillements, aucun coureur ne pourra se servir par lui-même. IL devra obligatoirement passer par un bénévole.

 

 

Un plateau exceptionnel

Une fois les contraintes sanitaires admises par tous, il faut se réjouir une nouvelle fois d’une densité hallucinante de coureurs élites sur tous les formats.

Le grand favori, s’il a bien récupéré de sa victoire-record écrasante sur la Hardrock 2021, sera François d’Haene. Il sera challengé par Xavier Thévenard, Jim Wamsley, Tim Tollefson, et bien d’autres encore. Après 2 années particulières, des outsiders pourraient s’affirmer au plus haut niveau.

Chez les femmes, c’est la Britannique Beth Pascall qui fait figure d’épouvantail, notamment après sa récente victoire à la Western States Endurance Run. Elle excelle dans tous les compartiments du trail, avec une énorme et rapide progression. Pour autant, la tenante du titre Courtney Dauwalter reste une redoutable concurrente si les pépins physiques l’épargnent.

D’autres américaines comme Katie Schide et Kaytlyn Gerbin pourraient surprendre car une telle course reste ouverte. Côté français, nous aurons 2 belles chances avec Audrey Tanguy, double victoire à la TDS®, et Camille Bruyas. Enfin, parmi les autres prétendantes au titre et au podium, il faudra compter avec la néerlandaise Ragna Debats, très en forme depuis 2 saisons.

Les favoris de toutes les courses sont à retrouver ici UTMB® – Sommet Mondial du Trail – Elite internationale 2021 (utmbmontblanc.com)

Pour chaque athlète du monde du trail, les courses autour du Mont Blanc constituent le rendez-vous mondial à ne pas manquer. Elles permettent également aux jeunes de faire leurs premières armes sur la YCC, dans l’ombre des grands. Rendez-vous à Chamonix dès le lundi 23 août.

Réagissez