Emilie Morier lors du test-event de Tokyo en 2019 (crédit: Fédération Française de triathlon)

Émilie Morier : « J’ai découvert pendant ces longs mois que l’entraînement était une vie que j’aimais, ce fut une bonne surprise. »

Le Grand Prix de Triathlon (le championnat de France des clubs de 1ère Division) est enfin de retour. Ce samedi, à Châteauroux place à la première étape d'une saison forcément pas comme les autres en raison de la pandémie de coronavirus et réduite à seulement trois rendez-vous avec ensuite le week-end du 5 septembre à Quiberon et celui du 3 octobre aux Herbiers. Émilie Morier (Issy Triathlon), championne du monde espoirs et championne du monde de relais mixte l'an passé avec l'équipe de France retrouve la compétition motivée comme jamais. Entretien.

Léo Bergère vainqueur de la 3ème étape du Grand Prix de Triathlon 2019 à Muret

Léo Bergère : « L’envie de reprendre la compétition est tellement grande que tout le monde va arriver avec les crocs. »

Le Grand Prix de Triathlon (le championnat de France des clubs de 1ère Division) est enfin de retour. Ce samedi, à Châteauroux place à la première étape d'une saison forcément pas comme les autres en raison de la pandémie de coronavirus et réduite à seulement 3 rendez-vous avec ensuite le week-end du 5 septembre à Quiberon et celui du 3 octobre aux Herbiers. Léo Bergère (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon), champion du monde de relais mixte l'an passé avec l'équipe de France est impatient d'en découdre. Entretien.