Hygiène buccale : plus fort grâce une bouche saine

Chez les sportifs entraînés – et les athlètes de haut niveau en particulier – une mauvaise santé bucco-dentaire est systématiquement associée à des impacts sur la performance.
Et pourtant, cette situation existe en dépit de l’existence de stratégies efficaces et peu coûteuses comme l’alternance d’eau-boisson d’effort, le choix du dentifrice.

Crédit photo : Moncherie
Crédit photo : Moncherie

La nutrition est un déterminant majeur de la santé bucco-dentaire : si elle peut être protectrice, elle peut aussi s’avérer délétère.

Ainsi, dans le cadre de la performance, la nutrition sportive soutient l’intensité de l’exercice et les processus d’adaptation en récupération mais, à mesure que l’on s’entraîne, l’équilibre penche progressivement en faveur des effets délétères. Des dommages bucco-dentaires s’installent alors.

 

 

Ceci, notamment car :

la fréquence d’utilisation des apports acides et en sucre peut causer des dommages irréversibles liés à l’érosion dentaire et aux caries.

les sucres peuvent favoriser une réponse pro-inflammatoire, ce qui favorise le développement de maladies des gencives.

la protection exercée par la salive est réduite après un entraînement intense, en raison de l’assèchement de la bouche et de la baisse des immunoglobulines A salivaires.

d’autres facteurs nuisent à la santé bucco-dentaire : les croyances du sportif (ex: la brosse à dent protège contre les plaques), les connaissances en matière de santé, les obstacles à l’accès aux soins bucco-dentaires.

 

Ce déséquilibre a des conséquences pour l’athlète dont certaines relatives à sa performance (ex : la délocalisation de l’inflammation de la zone buccale à une autre partie du corps déjà propice aux inflammations, comme le tendon d’Achille).

 

Pourtant, étonnamment, la santé bucco-dentaire ne fait pas partie de la plupart des programmes de sport ou de nutrition, ni n’est intégrée dans les stratégies de santé des sportifs. Au quotidien, il faut l’avouer, ce n’est tout simplement pas le premier sujet auquel on pense lorsque l’on recherche la performance ou que l’on parle de prévention de blessure.

 

Face à ce constat, un groupe d’experts internationaux a récemment entrepris de poser des lignes directrices simples pour maintenir ou améliorer la santé bucco-dentaire en sport. Cet édito, illustré par l’infographie ci-dessous, a l’avantage de faire suite à un symposium ayant rassemblé pour la première fois les domaines de la nutrition en sport, des sciences du sport, de la nutrition pour la performance, des troubles de l’alimentation et de la santé bucco-dentaire.

 

Santé buccale

 

 

Source : Needleman, Rankin, Ashley et al., BJSM 2020

Réagissez