Energy balls : collations ou ravitaillements ?

Petits creux, activités sportives, collations, ravitaillements,… Pas toujours facile de savoir se nourrir sainement en cas de fringales en fin d’après-midi ou lors d’un effort long.
Les energy balls, nouveaux snacks tendance, sauront offrir cette assurance « diététique » recherchée par les sportifs gourmands !

IMG_4826

Les Energy Balls, une nouvelle combinaison énergétique ?

Aux sportifs friands de barres énergétiques de l’effort, les energyballs (boule d’énergie en français) offrent une nouvelle variante gustative pour un objectif diététique de qualité.

Selon les recettes, les energyballs ont la forme de petites boules de la taille d’une balle de ping-pong.

La base est élaborée avec des fruits séchés et oléagineux, agrémentés de cacao, thé matcha, noix de coco…

 

Composant au choix Exemples à piocher Secret de cuisine
Fruits séchés Pruneau, abricot, datte Medjool ou Dajjeed, figue, raisin sec,… Le fruit séché collant permet la tenue de l’energy ball.
Graines oléagineuses Colza, tournesol, arachide, soja, courge, sésame, lin,… Les graines aident aussi à la bonne tenue de la forme, tout en ajoutant le croquant.
Fruits secs oléagineux Amande, pistache, pignon de pin, noix, noix de Macamadia, noix de cajou, de pécan, du Brésil, noisette,…
Purée ou beurre Amande, châtaigne, noix classique, du Brésil, de cajou, de macadamia, de pécan, noix de coco, pignon de pin, noisette, cacahuète, pistache,…, beurre Ces « liquides » permettent de lier les différents ingrédients.
Autre liquide Eau, lait ½ écrémé, jus de soja, d’amande, de riz,…, miel, sirop d’agave, d’érable,…
Céréales Flocon d’avoine, riz, quinoa,…

Peuvent aider à obtenir la bonne consistance en fonction du liant ou pour l’enrobage des energyballs.

Les glucides des céréales sont d’excellents récupérateurs glycogéniques pour les muscles après l’effort. De plus, leur présence dans la recette permet de diminuer la quantité de fruits oléagineux, plus riches en lipides.

Autres

Gousse de vanille, cannelle, gingembre, noix de coco râpée, pépites de chocolat, poudre de cacao, canneberge, baie de golgi,…

Zeste d’orange ou citron jaune ou vert si vos créations semblent un peu sèches

 

La plupart de ces petits snacks renferment une forte valeur calorique et nutritive car leurs principaux ingrédients sont des fruits oléagineux  lipidiques et des fruits séchés ou des céréales à haute teneur en glucides. Mais, faites maison, ces petites bouchées moelleuses, fondantes et croquantes ont l’avantage de remplacer les friandises et les gâteaux industriels. Elles se déclinent à l’envi selon vos goûts, votre imagination, la saison et les réserves de vos placards !

 

Elles permettent :

- de caler une petite fringale, en milieu de matinée ou au goûter. Certes, ces collations « santé » peuvent se consommer à n’importe quel moment en journée, mais il ne faut pas oublier leurs apports caloriques.  A déguster si vous avez vraiment faim !

de récupérer après des séances d’entraînement à haute intensité

- d’assurer un apport énergétique sécurisant en ravitaillements lors de longues épreuves. Elles peuvent aisément se glisser dans un sac à dos mais attention à ne pas les écraser !

 

Comment faire ces boules d’énergie ?

Voici une recette toute simple à préparer, sans cuisson, pour une dizaine de pièces. Les boules se conservent, sans souci, jusqu’à 1 semaine dans votre réfrigérateur dans une boite hermétique

IMG_4828

1. Dénoyautez les dattes à l’aide d’un couteau.

2. Mettez les dattes dans le bol du mixeur et mixez quelques secondes.

3.Ajoutez-y tous les ingrédients (sauf sésame). Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte relativement homogène mais collante afin de pouvoir se tenir en boule.

4.Humidifiez-vous les mains (la pâte ne reste pas collée aux mains de cette façon). Malaxez et confectionnez des petites boules de pâte avec vos paumes de mains.

5. Déposez-les sur les graines de sésame pour les enrober.

 

Rien de plus à faire, vos boulettes sont prêtes à être dégustées ! Meilleur si vous les laissez reposer 1 à 2 heures au froid avant de consommer.

 

Autres lectures :

https://www.lepape-info.com/nutrition/sel-dans-les-boissons-deffort-comment-le-choisir/

 

Dominique POULAIN, Diététicienne nutritionniste du Sport : http://www.nutritionniste-dieteticien.fr

 

Réagissez