Préparation marathon tronquée en raison d’une blessure aux adducteurs

Bonjour
Après deux marathons : Paris 2012 en 3h23 et Nice-Cannes en 3h13,  je suis inscrit à Marseille (24 mars). Malheureusement,  je n ai pas pu faire la prépa classic car je souffre des adducteurs. Seulement des sorties à allure marathon,  j’ai quand même fait les 2 sorties longues des semaines 7 et 8. Mon volume par semaine était de 45 km. Ma question : puis-je espérer 3h30 dimanche prochain ? (bien sûr je soigne mes adducteurs après la course…!).

La réponse de Jean-Claude Vollmer, responsable du haut niveau à l’INSEP.

La prédiction en termes de performance n’est une science exacte . Surtout pour un marathon .
Difficile donc de garantir les 3 h 30 sans savoir ce qui avait été réalisé à l’entrainement pour faire les 3 h 13 et 3 h 23 .

45  kilomètres de préparation, ce n’est pas énorme mais si on y rajoute une blessure aux adducteurs (quel type de douleurs et de gêne fonctionnelle ? ) . Peut être qu’en raison de l’aggravation de la douleur pendant la course vous n’aurez même pas la possibilité de finir le marathon ! Parfois il vaut savoir raison garder et privilégier la santé §

Votre détermination et votre courage suffiront peut être à tenir votre objectif , et ce malgré un entraînement tronqué et perturbé.

Alors bon courage car malgré mes restrictions et vu votre record cela reste du domaine du possible !

 



Une réponse à la question

  1. bonjour
    le marathon de marseille s est plutot bien passe 3h22 sous la pluie .bien sur mes mes aducteurs ne vont pas mieux , les douleurs se situes maintenant au bas du ventre region pubienne avec une gene a l haine gauche le probleme c est que les douleurs disparaises au bout de qq jours de repos mais reviennes des que je reprend .je vais arreter la course 3 semaines pour voir .
    quel sont vos conseils pour revenir ?
    puis je faire du velo?
    merci

    Répondre
  2. Bravo pour la réalisation de l’objectif.
    Il est maintenant impératif de laisser votre organisme récupérer.
    Votre blessure doit absolument être examinée par un médecin spécialisée en traumatologie du sport .
    Les signes que vous décrivez ressemblent à une blessure type pubalgie qu’ il ne faut pas négliger . seule l’intégrité physique vous permettra de faire des performances.
    Le médecin vous donnera des indications quant au délai nécessaire pour guérir et si lors de la reprise il faut commencer par des activités moins traumatisantes ( natation, vélo … ° ;
    Soyez raisonnable et patient.

    Répondre
    • bonsoir
      merci pour vos precieux conseils a tres bientot pour de nouvelles aventure

      Répondre

Réagissez