Douleur abdominale à la marche et à la course

Bonjour
J’ai 50 ans, je cours 5 fois par semaine, je mesure 1m84 pour 84 kg
En ne faisant que du footing, j’ai réalise 44 min sur 10 km. Dans le passé, j’ai déjà réalisé 34 min et 1h14 sur semi mais j’avais 25 ans. Depuis début février, j’ai décidé de faire du fractionné 2 fois par semaine une courte et une longue (VMA) et depuis que j’ai commencé, j ‘ai une douleur dans le bas ventre qui me gêne même en marchand maintenant et s’avère douloureuse surtout sur la séance courte. On dirait que je manque d’abdo ?
Qu’en pensez-vous?
Joel

La réponse de Yannick Guillodo, médecin du sport

Bravo pour vos performances, mais, comme vous le dites, vous avez deux fois 25 ans … et les choses changent, avec l’âge, malgré votre qualité athlétique actuelle.

En effet, comme vous l’évoquez, la cause de vos douleurs peut être d’origine abdominale. Naturellement avec l’âge, la qualité pariétale abdominale (la sangle abdominale, l’ensemble des muscles abdominaux) diminue. Sans avoir de véritable hernie, vous pouvez avoir une douleur d’effort due à la faiblesse musculaire.

Résumons : la hernie (inguinale, crurale, …) est due à une faiblesse de la paroi abdominale. De ce fait, il existe une voussure (masse) extérieure (que l’on palpe ou que l’on voit, en position debout) au niveau du bas ventre. C’est l’appareil digestif (intestin) qui « ressort » à l’extérieur de la cavité abdominale. Cette hernie peut être très minime et ne pas se voir. Elle est douloureuse à l’effort mais pas toujours. Mais entre la grosse hernie, visible à l’œil, et la simple faiblesse abdominale entrainant une douleur d’effort, l’éventail est large.

Donc chez vous, en premier, il faut évoquer ce diagnostic. Il faut consulter un médecin qui fera un toucher des orifices herniaires (faiblesse anatomique et constitutionnelle de la paroi abdomino-pelvienne) et qui éventuellement vous prescrira une échographie à la recherche d’une petite hernie inguinale, notamment. S’il existe effectivement une petite hernie, la chirurgie est conseillée, sans urgence,  pour éviter une progression fâcheuse.

Attention, il ne faut pas faire de la musculation pour renforcer la paroi. En faisant cela,  vous prenez le risque d’aggraver la hernie ou la faiblesse.

D’autres diagnostics sont possibles notamment au niveau articulaire (les hanches).

De toute façon, vous pouvez un peu courir, la prise de risque n’est pas majeure.

Cette question a été posée notre internautes. N’hésitez pas à interroger nos intervenants en utilisant notre module questions/réponses

Réagissez