Boissons énergétiques : Question de tonicité

Boissons énergétiques isotoniques, hypotoniques, hypertoniques : en tant que pratiquant d’un sport d’endurance ou de musculation, quelles solutions choisir pendant l’effort ?

Source - Fotolia
Source - Fotolia

Question d’équilibre : Pourquoi l’osmolarité est une donnée importante à connaître ?

Qualifiés de « produits de l’effort », les boissons sportives achetées prêtes à l’emploi ou faites maison permettent de pallier la déshydratation, d’épargner les réserves de glycogène et retarder l’apparition de la fatigue au cours de sa pratique sportive.

 

 

 

En principe, nul besoin d’une boisson sucrée lors d’un effort de moins d’1h – 1h30. Mais au-delà, l’eau seule ne suffit plus : consommer une boisson glucidique et sodique pour étancher sa soif, apporter de l’énergie aux muscles, restaurer le sodium perdue dans la transpiration,  devient indispensable. Mais comment l’organisme absorbe-t-il ce liquide ? Comment l’eau arrive-t-elle à passer de l’intestin vers les vaisseaux sanguins qui iront hydrater les cellules musculaires ? Par un procédé biophysique : la pression osmotique.

 

L’osmolarité (mesurée en mOsm/l) définit la tonicité d’une boisson. Elle quantifie le nombre de particules dissoutes dans une solution. Lorsque deux compartiments emplis d’eau et de particules sont séparés par une membrane hémiperméable et que l’un est plus « riche » en particules que l’autre, l’eau diffuse vers la solution la plus riche pour rééquilibrer les concentrations. La différence de concentration provoque une différence de pression osmotique qui permet le déplacement du liquide du milieu hypotonique, le moins concentré, vers le milieu hypertonique, le plus concentré, jusqu’au point d’équilibre.

 

Boissons isotoniques : faire le bon choix

En résumé et de manière simplifiée :

  • Une boisson dite « isotonique » est une boisson dont la concentration en particules actives (glucides, sodium,…) est proche de  l’osmolarité ou concentration osmotique de celle du plasma sanguin, soit entre 270 à 330 mOsml/L.
  • Une boisson « hypotonique » présente une osmolarité inférieure à celle du plasma,
  • Une boisson « hypertonique » a une osmolarité supérieure à celle du plasma.

 

La paroi de l’intestin joue le rôle d’une membrane qui va laisser passer l’eau consommée pendant l’effort afin d’ « essayer » d’équilibrer l’osmolarité entre la lumière intestinale et les capillaires sanguins. Lorsque vous buvez une boisson hypotonique ou isotonique, la concentration en nutriments (glucose, sodium, etc.) est plus faible dans l’eau que dans les voies sanguines. L’absorption hydrique est optimisée.

  • La boisson hypertonique (boisson énergisante, soda…) est inappropriée car trop concentrée. Le climat hypertonique au sein de l’intestin entraine une fuite d’eau du compartiment sanguin vers le tube digestif retardant l’absorption hydrique et pouvant favoriser la survenue d’inconforts digestifs. Les gels énergétiques de l’effort sont très concentrés en sucres. Leur osmolarité élevée exige de boire de l’eau dans les minutes qui suivent leur ingestion (lisez bien les conseils de consommation sur les étiquetages afin de bénéficier de leur soutien glucidique).
  • La boisson hypotonique peut être intéressante en cas de forte chaleur
  • La boisson isotonique est adaptée car elle passe facilement à travers la paroi intestinale. L’eau et les nutriments sont absorbés simultanément et rapidement.

 

Attention, ces boissons énergétiques ne transforment pas le coureur du dimanche en marathonien accompli, mais elles peuvent aider à poursuivre l’effort engagé, limiter l’apparition de troubles digestifs si elles sont consommées à la bonne concentration et en quantité adaptées.

 

Données complémentaires :

https://www.anses.fr/fr/content/boissons-dites-%C3%A9nergisantes-l%E2%80%99anses-met-en-garde-contre-des-modes-de-consommation-%C3%A0-risques

Dominique POULAIN, Diététicienne nutritionniste du Sport: http://www.nutritionniste-dieteticien.fr

1 réaction à cet article

  1. Très bon article, Merci

    Répondre

Réagissez