Test de la Suunto 9 Peak

La montre Suunto 9 Peak est idéale pour les fans de nouvelles technologies et de performances. Plus légère que toutes les autres, elle est incroyablement résistante et efficace.
Votre atout majeur lors de randonnées, de balades, de triathlons, de courses cyclistes ou de toute pratique sportive, nous l'avons testé pour vous.

SUUNTO

Contexte du Test : 

Profil d’utilisateur

Sexe : Homme

Age : 31 ans

Profil sportif : Ultra Trail, 10h d’entrainement par semaine (course à pied, trail)

Utilisateur de montres connectées depuis +10 ans (Garmin)

Durée du Test : 28 jours, portée jour et nuit.

Pendant le mois d’octobre, j’ai eu le plaisir de passer la Suunto 9 Peak à la moulinette en la confrontant à tout ce qu’il est possible de faire lors d’un plan d’entrainement marathon.

Je l’ai porté en continue sur l’ensemble du mois avant de conclure le dernier jour sur un marathon. Pendant toute la durée du test j’ai également pu la porter sur de nombreuses sorties trail.

Clairement, la montre répondra aux plus exigeants d’entre vous. Elle est ergonomique, complète et simple à utiliser. Voici en détail ses principaux atouts.

 

Autonomie et légèreté

La montre tient la route. Concrètement, je n’ai dû recharger la montre qu’une fois par semaine. J’aurais pu étendre à plus de 10 jours, puisque Suunto annonce jusqu’à 170 h d’autonomie en enregistrement GPS, mais j’ai trouvé plus simple de la mettre en charge tous les dimanches après la sortie longue.

Pour l’avoir porté tous les jours, son faible poids (52 g en version Titanium, 62 g en version acier pour info) a été un vrai avantage contre les gros modèles concurrents. Son look sobre, plus proche des smartwatches que des grosses montres d’outdoor était également un énorme plus. J’ai pu la porter en courant comme en réunion sans avoir un énorme cadrant au poignet.

Rechargeable pendant l’utilisation grâce à un chargeur à dos plat, il est possible de courir avec la montre pendant qu’elle recharge tout en la gardant au poignet en étendant simplement le bracelet. Cette utilisation sera très pratique pour tous les ultra-traileurs. Cette possibilité met à l’amende les montres de la concurrence, pour lesquelles il est simplement impossible de garder la montre au poignet, la faute à une connectique moins bien pensée.

 

Qualité du Signal GPS

Après la première mise en route, le GPS de la Suunto 9 Peak se lance en moins d’une minute si l’on commence l’activité au même endroit que la précédente, et un peu plus d’une minute après un grand trajet (>100km).

J’ai reproduit le test en zone urbaine dense et à la campagne pour le même résultat. Vous n’allez plus avoir besoin d’attendre que votre montre trouve le GPS en sautillant 10 min sur place.

 

Planifier ses entrainements et son plan

Il est possible de créer sa séance directement sur la montre. Que ce soit par distance ou par temps, vous allez pouvoir créer votre séance en quelques secondes. J’ai testé la montre sur des 30/30, des 6*1000m, et du 10*400m.

J’ai également pu allez tester la précision du GPS sur la piste de 400m de l’INSEP. Après analyse, il y avait moins d’1m d’écart au bout de 1600m… et j’ai du doubler quelques personnes. Vous pouvez donc faire confiance à la montrer pour marquer correctement les passages aux 400m. La Suunto enregistrera un vrai 400, et pas 395 ou 405 comme l’on peut avoir sur des montres d’anciennes générations toute marque confondue.

 

GPS et Navigation

SUUNTO 2

 

 

Ajoutez une trace GPX sur l’application et la transférer sur la montre pour effectuer un parcours est hyper simple et la synchronisation facile. Pour tester la navigation, j’ai volontairement entré une trace GPX ou je ne commençais pas au début du GPX et qui ne correspondait pas au chemin que j’allais effectivement suivre.

Sur le sentier des 25 bosses, un dédale de navigation, la montre a été capable d’indiquer en permanence le chemin à suivre sur le cadran. Lors des sections « hors parcours », la montre m’a alertée lors du début comme de la fin des écarts.

Sur un sentier aussi exigeant en navigation que les 25 bosses, la Suunto n’est bien entendu pas capable de déterminer s’il faut passer à gauche ou à droite de tel ou tel cailloux… comme n’importe quelle autre montre. La navigation est néanmoins amplement suffisante pour des sentiers plus classiques et sera ravir les plus explorateurs d’entre nous.

En parallèle, la montre propose également de nombreuses données pouvant être utiles lors d’ultra-trails comme l’heure de lever et de coucher du soleil ou encore des informations liées à la météo à venir.

 

 

 

Analyse des entrainements

L’application Suunto est très complète et permet d’avoir toutes les données dont vous avez besoin pour analyser votre sortie. C’est en particulier vrai pour les séances de fractionné.

Ce n’est pas une fonctionnalité que j’utilise énormément à titre personnel, donc je ne peux donner un avis plus détaillé sur ce sujet en particulier. Mais on retrouve sur l’application Suunto les données suivantes :

  • Récapitulatif de ses sorties que l’on peut filtrer par semaine / mois / année / 30 derniers jours
  • Suivi de son activité quotidienne : entrainements, pas, calories, ressources, fréquence cardiaque, suivi et analyse de son sommeil
  • Suivi de son état de forme avec le Training Stress Score
  • Suivi de son niveau de forme (VO2 max)
  • Une cartographie gratuite en 2D et en 3D, avec différents fonds de carte, des cartes de chaleur (cartes de fréquentation) pour 15 sports, et la possibilité de créer facilement et rapidement des itinéraires pour ensuite les suivre avec sa montre, comme expliqué dans paragraphe précédent
  • La personnalisation de ses modes sportifs et donc des écrans que l’on veut voir pendant une activité se fait directement sur l’application

 

Tous les tracking santé, et plus

Cardio, tracking du sommeil et des phases de repos, calcul de la SPO2, pilotage de la musique pour passer ses musiques… elle a toutes les fonctionnalités « santé » que l’on peut attendre d’une smartwatch.

Pour les plus aficionados aux réseaux sociaux, vous pourrez également directement partager vos sorties sur vos réseaux sociaux préférés via l’application Suunto.

 

Synchronisation et Personnalisation

Avant votre premier run, synchronisez votre application Suunto avec vos autres comptes. Si vous procédez ainsi, par exemple avec votre profil Strava, votre Suunto alimentera votre profil directement sans avoir à faire d’upload manuel. Une myriade d’applications connexes étant disponibles, vous devriez y trouver votre compte et allez pouvoir coupler vos comptes en quelques clics seulement.

Grâce à cette connexion facilitée, l’avantage c’est que vous pouvez transférer automatiquement vos sorties de Suunto vers ces applications tierces, mais également importez facilement sur votre application et montre Suunto une trace GPX par exemple.

 

SUUNTO 10SUUNTO 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SUUNTO 12

 

Conclusion

En conclusion, la Suunto 9 Peak est ultra complète et saura ravir les plus passionnés d’entre vous. Elle passe partout en ultra trail comme à la ville, et tiendra largement plus d’une semaine, même pour les sportifs outdoor les plus assidus.

 

 

Description détaillée et fiche technique : 

https://www.lepape.com/montre-gps-cardio-sans-ceinture-suunto-9-peak-all-black-noir?gclid=CjwKCAiAs92MBhAXEiwAXTi25znEUscr8glhFvv5qRD9s_0UcbvgbS0SkPfynm65TVwNhWAe-8oJ_xoCAh0QAvD_BwE

 

Réagissez