Test de la Polar Vantage M2

Partenaire d’entraînement complet, la montre GPS multisport connectée Polar Vantage M2 vous aide à libérer l’athlète qui est en vous.
Grâce à ses nombreuses fonctionnalités fiables et précises dédiées à plus de 130 sports, la montre vous propose d’accéder à des données relatives à vos performances sportives et vous offre des conseils personnalisés afin de vous aider à vous surpasser dans l’atteinte de vos objectifs et à rester déterminé.
Nous l'avons testé pour vous.

Test Polar VM2-1

Contexte du test

Profil d’utilisateur :

  • Sexe : femme
  • Age : 26 ans
  • Profil sportif : triathlète, 12 à 15hd’entraînement par semaine (course à pied sur route, cyclisme, natation en piscine)
  • Utilisatrice de montres connectées pour le sport depuis 3 ans (marque Garmin)

Durée du test : montre portée pendant 15 jours et nuits

 

Une montre jolie et une grande autonomie 

En sortant la montre du carton, j’ai trouvé la Polar Vantage M2 très jolie. Le cadran fait assez gros sur mon poignet mais la montre reste très légère. On ne la sent pas, je peux même dormir avec sans gêne.

J’ai été particulièrement satisfaite par l’autonomie de la Polar Vantage M2. Je n’ai eu à la recharger que deux fois sur toute la période de test. Elle m’a semblé très facile à prendre en main.

 

Un grand nombre de sports proposés par la Polar Vantage M2

La montre possède un grand nombre de fonctionnalités et s’avère complète pour le triathlon. Elle m’a apporté un vrai plus grâce à la fonctionnalité « triathlon », fonctionnalité qui permet d’enregistrer les trois disciplines et les transitions dans la même session.

Elle possède également la fonctionnalité « nage en eau libre », qui n’est pas toujours présente sur les montres et qui permet d’utiliser les données GPS lors de la natation.

 

Des données GPS très satisfaisantes

Lors du lancement des entraînements, j’ai toujours eu des délais assez courts pour trouver les signaux GPS (maximum 2-3 min). En course à pied et en vélo, le résultat à l’issue des sorties était toujours précis. En nage en eau libre, le résultat était beaucoup plus approximatif.

 

Une programmation des entraînements pratique mais limitée

La programmation des entraînements se fait facilement depuis l’application smartphone Polar Flow. J’ai beaucoup apprécié la présentation sous forme de calendrier (Partie « Entraînement » dans l’application) qui permet de planifier l’ensemble des entraînements de la semaine et de visualiser à la fois les résultats et les séances à venir.

L’application reste cependant peu adaptée pour les entraînements « complexes ». J’ai été obligée de passer par l’application web Polar Flow pour paramétrer des entraînements avec de multiples phases (exemple : un fractionné en pyramide). De plus, je n’ai pas pu utiliser la montre lors de certains entraînements de natation en piscine. Il m’était impossible de découper mon entraînement en phases et les distances étaient indiquées uniquement en km.

 

Une restitution complète des résultats

A l’issue de chaque séance, on retrouve une synthèse précise directement sur la montre : durée, moyenne et maximum d’allure et de FC, mais également le détail des zones de vitesse et de fréquence cardiaque.

Les données sont synchronisées automatiquement depuis la montre vers l’application smartphone et web Polar Flow. On retrouve l’intégralité des informations enregistrées lors de la séance, sous forme de tableaux et de courbes. Polar Flow présente certaines informations intéressantes que l’on ne retrouve pas sur les autres applications de montre : l’estimation de l’énergie dépensée (glucides, lipides, protéines), la charge cardiaque (modèle TRIMP) et le bénéfice de l’entraînement.

J’ai été déçue de ne pas pouvoir visualiser dans l’application smartphone les résultats par phase de mes entraînements fractionnés. Les résultats sont uniquement présentés par km. Il est cependant possible d’avoir le détail par phase dans l’application web.

A noter qu’il est possible d’exporter (ou  d’importer) des données d’entraînement (format .TCX) et des itinéraires (format .GPX) pour les utiliser sur d’autres appareils.

 

Informations « santé » intéressantes pour un suivi au quotidien

En complément de l’utilisation de la Polar Vintage M2 lors de mes entraînements, j’ai beaucoup apprécié les fonctionnalités « santé » de l’appareil. En particulier, j’ai beaucoup regardé l’option « sommeil » qui propose un suivi précis du sommeil (durée, qualité, phases de sommeil : profond, léger, paradoxal…).

La montre propose également un résumé quotidien de l’activité : nombre de pas, calories dépensées, objectif d’activité atteint ou non…

Il est même possible de paramétrer des alertes pour bouger, boire ou manger !

 

En conclusion

J’ai adopté la Polar Vantage M2 ! Dans l’ensemble, je suis très satisfaite des fonctionnalités proposées par la montre et elle convient bien pour mes entraînements de triathlon.

Les + :

  • Esthétisme et facilité d’utilisation
  • Qualité GPS et autonomie
  • Des indicateurs de suivi « santé » au quotidien et des résultats d’entraînements très complets

Les – :

  • Peu adaptée pour la natation en piscine
  • Certaines fonctionnalités ne sont disponibles que depuis l’application web Polar Flow

 

Description détaillée et fiche technique :  https://www.lepape.com/montre-gps-cardio-sans-ceinture-polar-vantage-m2-s-l-marron-cuivre

 

1 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Et la précision du cardio au poignet ?
    Merci

    Répondre

Réagissez