Stade olympique de Tokyo (Japon)

Tokyo 2020 : Quel impact des pointes carbone sur la semaine olympique ?

Les Jeux olympiques de 2016 étaient les Jeux "Vaporfly", même si personne ne le savait à l'époque.
Les trois premiers du marathon masculin et la vainqueur du marathon féminin portaient tous des prototypes Nike déguisés avec des semelles de mousses épaisses et des plaques incurvées en fibre de carbone qui se révélera plus tard offrir un gain d'efficacité autour de 4% par rapport aux meilleurs chaussures de course sur route de l'époque.
À Tokyo, vu les mois que nous venons de vivre, les pointes de piste devraient enflammer les analyses de course.