Source - Fotolia

La Dérive Cardiaque

Précédemment, nous avons parlé d’échauffement, c’est-à-dire d’élévation globale de la température interne de l’organisme à l’exercice, dans le but de préparer le corps à l’effort. Mais il faut bien comprendre que l’organisme continue à produire de la chaleur une fois le corps chaud, et que passée une certaine limite, cette chaleur est un frein à la prolongation de l’exercice. Le rendement mécanique de la locomotion humaine témoigne de ce phénomène. En effet, 75% de l’énergie issue de la dégradation des substrats énergétiques se transforme en chaleur dont il va falloir évacuer la majeure partie. Les 25% restants sont utilisés pour le déplacement. On comprend donc aisément que la capacité à évacuer la chaleur [la THERMOLYSE] est un paramètre important de la performance, qui plus est en conditions chaudes.
1 réaction