Mathilde Chachignon : Objectif top 10 aux France de cross

La sociétaire de l’US Nemours (34 ans) a remporté ce dimanche la demi-finale des Championnats de France de cross d’Ile-de-France à Coulommiers (2e au scratch mais 1ere Française). Un signe de forme que la Francilienne espère faire perdurer jusqu’aux Championnats de France de Saint-Galmier (26 février) où elle espère intégrer le top 10.

Crédit photo : Romain Donneux
Crédit photo : Romain Donneux

- Mathilde, comment s’est passée cette demi-finale des championnats de France de cross à Coulommiers ?

Je me suis sentie plutôt bien. J’ai essayé d’accrocher les filles devant même si c’est parti assez vite. Après j’ai réussi à revenir un petit peu avec les différentes butes du parcours. Quand j’ai réussi à rentrer sur Samira Mezeghrane (internationale française qui a terminé 3e de la course et 2e Française), j’ai tenté de repartir tout de suite pour ne pas trop temporiser car je sentais qu’on ralentissait un peu.

- Avez-vous été surprise de remporter cette course devant une athlète du calibre de Samira Mezeghrane ?

Je suis revenue la semaine dernière d’un stage de 26 jours en Afrique du Sud. On est toujours dans l’expectative une semaine après le retour d’un long stage. On ne sait pas trop dans quelle forme on va être. Je ne m’attendais pas à être devant Samira. C’est une bonne surprise.

- Vous êtes une spécialiste du 3 000 m steeple (10’18’’16 en 2013) donc ce parcours composé de beaucoup de relances a dû vous plaire ?

J’aime bien les  vrais cross. Et ce parcours de Coulommiers c’est ce que j’appelle un vrai cross avec des petites buttes. C’est un parcours qui m’a avantagée.

- Quel sera votre objectif pour les Championnats der France de cross de Saint-Galmier ?

Pour les France, si je pouvais rentrer dans le vrai top 10. Parce que l’année dernière, j’ai fait 11e au scratch même si j’étais déjà dans le top 10 français. Je n’étais pas dans le vrai top10. Donc c’est ce que je vais viser. Après ça passera ou non, car on peut vite finir 20 ou 25e aux France.

- Etes-vous justement dans une meilleure forme que la saison passée ?

Je suis peut-être un petit peu mieux que l’année dernière à la même époque. C’est difficile de comparer les années. On a changé un peu l’entrainement. On a travaillé un peu plus en volume. Donc on verra si ça paie ou pas. En tout cas je l’espère !

 

Réagissez