870-Serre Che Trail4(2018-09-16-1338)Cyril QUINTARD-1

Aérobie/Anaérobie, quelle voie pour le traileur ?

Le trail est une discipline aérobie continue, ce qui n’empêche pas dans certaines circonstances (départ, côte raide…) de solliciter également la voie anaérobie. L’intensité et la durée de l’exercice déterminent conjointement les filières utilisées. Ces filières se caractérisent par la nature des substrats énergétiques dégradés (ATP, phosphocréatine, glucides, lipides), et ces substrats possèdent des vitesses de déplétion* et de réplétion* propres.

Cardiofréquencemètre

Cardiofréquencemètre : Gadget superflu ou Outil de travail ?

Depuis 2 décennies, le coureur bénéficie d’une technologie embarquée sans cesse améliorée. Alors que le minimalisme a ramené les chaussures à leur strict minimum, verra-t-on un jour le retour des chronomètres à aiguille sur les chemins ? Nous semblons prendre la voie contraire au regard des records de vente et des multiples utilisations pratiques permises par ces appareils.



Jeunes 2

Jeune et endurant, on parie ?

Le trail est une discipline d’endurance. ENDURANCE, le mot fait peur et cette qualité semble réservée aux anciens, alors que la vitesse serait l’apanage des jeunes. Si les pelotons de trail ont une moyenne d’âge élevée (souvent supérieure à 40 ans), est-ce par manque d’aptitude des jeunes aux disciplines aérobies, par défaut de motivation pour les courses au long cours, ou simplement parce que les trails longs et ultras requièrent une maturité difficilement compatible avec la jeunesse ?

championnat de France de trail court 2015

Booster sa VMA : Utile pour les traileurs ?

En trail, Les performances s’améliorent et le niveau se densifie. Et pourtant, les travaux en physiologie comme l’expérience de chacun sur le terrain nous prouvent que la vitesse n’est pas le facteur premier de la réussite. L’endurance, la technique, la stratégie, le mental et l’expérience la devancent dans le résultat final. Alors à quoi bon optimiser sa VMA ? 2 réactions

Coureuse

Varier vos entraînements en fonction de votre emploi du temps

La première règle, essentielle pour progresser et courir plus vite quelle que soit la distance est d’apporter de la diversité dans ses entraînements. Pour être plus directif : la variété est absolument nécessaire et c’est une erreur de ne faire que de l’endurance. Pour progresser et courir plus vite, il faut travailler sa vitesse (cela semble évident) mais aussi de la souplesse, de la force, de la technique, du travail mental. Explications.





Coureur

Le seuil ou les seuils ?

Le terme de seuil remonte à plus de trente ans. Ce jargon n’est pas toujours bien maîtrisé et pourtant, il n’est pas rare d’entendre un coureur dire : « Je vais faire une séance au seuil. » Explications. 2 réactions