Reprendre l’entraînement après une sciatique

Bonjour, J’ai 52 ans (1.88 et 98 kg), je cours depuis bien longtemps et je me suis mis au trail (court) depuis trois ans. Il y a 2 semaines je me suis retrouvé bloqué par une sciatique (en me levant). Je suis en traitement par médicaments (anti-inflammatoires et anti-douleurs). Si la douleur est moins présente (plus une gêne maintenant dans la jambe gauche) j’aimerais savoir si je vais pouvoir reprendre la course à pied et si des séances de kiné sont utiles pour mieux prévenir le retour du mal. Faut-il que je m’oriente vers une autre activité (natation, vélo  que je pratique déjà par ailleurs) ? Merci pour votre aide.

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    Face à une sciatique, comme pour toutes maladies, il faut en connaître le degré de gravité. Une sciatique peut être une urgence (la sciatique paralysante, par exemple) ou une simple gêne, qui ne contre-indique pas le ou les sports (malgré tout, certains sports restent à risque, dans ce contexte).

    Si vous n’avez aucune douleur en toussant ou en éternuant, il existe peu de risque que vous ayez une anomalie discale (hernie discale). Il est clair que votre irradiation douloureuse dans la jambe est en faveur d’une radiculalgie (douleur du nerf sciatique) et non d’un simple lumbago aigüe (douleur lombaire brutale).
    Le traitement médical doit rapidement vous soulager.

    Je pense que la rééducation, bien faite et bien conduite, peut également être une aide dans la voie du soulagement et de la reprise des activités professionnelles et sportives.

    Je pense qu’une radiographie lombaire (face plus profil) n’est pas inutile dans votre cas pour vérifier l’état de votre rachis lombaire.

    Vous pouvez reprendre certaines activités physiques. Il faut tester et suivre vos sensations. Nagez un peu : cela entraîne-t-il une douleur ? Si non, progressez dans la natation. Faites un peu de vélo : cela entraîne-t-il une douleur ? Si non, progressez aussi dans la pratique du vélo, etc. …

    C’est en variant vos activités sportives que vous allez trouver, seul, ce qui vous convient et/ou ce qui est douloureux. N’attendez rien des médecins. Faites cette reprise douce et variée des activités sportives. L’époque du repos strict, face à une douleur lombaire (plus ou moins compliquée de sciatalgie) est révolue. Un peu d’activité physique, bien contrôlée (absence d’aggravation des douleurs) est la meilleure des rééducations.

    Répondre
    • Bonsoir et merci pour votre réponse. La situation s’améliore (surtout après un séjour dans le sud et au soleil !). je dois effectivement faire une IRM dans quelques jours pour évaluer l’état du bas de la colonne et qui pourra me permettre de planifier une reprise d’activité en douceur.
      Je suis entièrement d’accord avec vous pour ce qui est de la notion de repos strict. Contrairement à ce qui m’était conseillé, j’ai repris un peu d’activité (marche) et cela améliore très nettement mon état (sans douleur).
      Merci encore et à bientôt de lire vos conseils
      E C

      Répondre
  2. Même probleme pour moi aussi, un jour au réveil, douleur fulgurante, de la fesse au pied, bien irradiante.
    Douleur assez intense le 1er mois, 7 sur 10, avec amélioration lente avec anti-inflammatoire.
    Il faut dire que j’ai 60 ans et que je courrais beaucoup, et régulièrement.
    J’ai recmmencé la marche 2 mois plus tard.
    L’amélioration est très nette mais je ne pourrais pas ré- courir actuellement, et ce malgré Kiné, semelles orthopédiques.
    L’IRM a détecté 3 hernies discales, la plus importante en L5S1.
    Conseils assez vagues du médecin , mais explicites, piscine, écouter son corps, ne pas courir sur l’asphalte….
    Quelqu’un peut-il me donner d’autres conseils? Merci

    Répondre

Réagissez