trail

Trail : Développer sa VMA ascensionnelle

Le travail en côtes est à la mode. Pas un plan d’entraînement sans une telle séance, mais quel est l’intérêt d’un tel travail ? Quelles sont les filières énergétiques sollicitées ? Quels types de séances peut-on réaliser, sur quelles distances, avec quels pourcentages ? Enfin, comment intégrer une séance de côtes dans une programmation ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions et proposer des séances en lien avec les objectifs du coureur. 8 réactions

running

Pourquoi s’entraîner en côtes ?

Le travail fractionné est l’une des méthodes les plus efficaces pour progresser dans les sports d’endurance. Cependant, comme pour tout type d’entraînement, sa systématisation amènera la stagnation. Il va donc falloir innover au sein même du thème de séance. Le travail de côtes s’avère être un bon moyen pour développer de nouvelles qualités. Il existe trois grandes familles de travail en bosses : les intervalles courts, longs et au seuil. Petit tour de table de la question… 13 réactions