Source - Fotolia

JO de Tokyo : les stratégies pour rester frais et leur effet sur la performance

En 2015, les championnats du monde d’athlétisme à Pékin (Chine) révélaient que seulement 1 athlète sur 2 avait adopté une stratégie de refroidissement malgré les conditions ambiantes difficiles.
Le « niveau de stress » thermique aux prochains Jeux olympiques replace aujourd’hui au cœur des méthodes de préparation ces (bientôt) fameuses stratégies de « cooling ».