Engourdissement à la jambe, quel diagnostic ?

Un internaute ressent un engourdissement au niveau de sa jambe lorsqu'il court, notre médecin le conseille

Question : Bonjour,Je suis coureur à pied depuis quelques années et je souffre d’une gêne localisée sur mon tendon d’Achille après 20 minutes, remontant jusqu’à ma cuisse. Le plus embêtant est que je ne sens plus ma jambe! J’ai fait un IRM de mon dos, rien ! J’ai fais une écho de mon tendon d’Achille: le radiologue et mon médecin voient une minuscule trace qui « pourrait » peut être être une tendinopathie sans aucune certitude …J’ai donc décidé d’aller voir un podologue qui va me faire des semelles pour essayer de corriger cette douleur.J’aimerais juste savoir si vous avez déjà rencontré ce genre de symptômes et si pour vous, il s’agit aussi d’une tendinopathie ?Merci d’avance Nicolas

La réponse de notre médecin, Yannick Guillodo

Je ne pense vraiment pas qu’il s’agisse d’une tendinopathie de l’Achille.

À cela, plusieurs raisons :

le rythme de votre douleur : vous souffrez au bout de 20 minutes de course alors que normalement vous devriez souffrir en début de pratique et être mieux au bout d’un quart d’heure, 20 minutes (diminution de la douleur avec l’échauffement) ?

la localisation de votre douleur : une tendinopathie Achille ne « monte » pas jusqu’à la cuisse.

Le type de votre douleur : la sensation d’engourdissement de votre jambe.

Les résultats de l’échographie : la normalité du tendon, a priori.

Il faut donc chercher ailleurs, les raisons de vos douleurs, d’efforts, du membre inférieur.

La cause  rachidienne a déjà été cherchée : normalité de l’I.R.M. du bas du dos. Malgré tout, votre douleur est en faveur d’un canal lombaire étroit.

La sensation d’engourdissement de votre jambe peut aussi faire penser à une cause artérielle. Je pense notamment à l’artère poplitée piégée. Cette artère ne délivre plus assez de sang, au  muscle, au bout d’un certain moment d’effort ; ce qui entraîne une douleur et une sensation d’engourdissement de la jambe.

À mon avis, il faut que vous fassiez une exploration vasculaire, d’effort, sur tapis de course, dans un centre spécialisé pour que le médecin vous examine au moment de votre douleur et fasse un doppler artériel et veineux.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo :vous aussi posez votre question à notre médecin

4 réaction à cet article

  1. Enfin quelqu’un comme moi….j’avais peur a un hernie …mais jai jamais de douleur dans le dos et mes engourdissemnts s’arrêtent 5 min apres mon 5km. Mais quoi faire si pobleme de vascularisation du poplite?

    Répondre
    • Tout est arrivé en meme temps d’une douleur intense dans le mollet. Apres arrêt une semai e de courir pude dlr dans mollet jamais. Mais engourdissement des que je cours

      Répondre
  2. Bonjour,
    Je découvre enfin un commentaire qui ressemble à mon problème.
    j’ai déjà fait des radios de mon dos et j’ai un affaissement débutant du disque L5-S1 (en rapport ?).
    Je n’ai pas de problème de dos et je fais régulièrement du renforcement musculaire du dos et des autres parties du corps.

    Je pratique depuis 5 ans du trail sur toutes distances 4 à 5 fois par semaine. Je m’hydrate bien et je n’ai pas de carence. Je suis végétalien depuis plus de 3 ans et je cours en chaussures ultra-minimalistes depuis 5 ans (cadence de 170 à 180bpm).
    Il y a plusieurs mois (8 mois environ) j’avais couru un trail et après 30 minutes de course sur du sol dur, ma jambe droite a commencé à s’engourdir (sensation qui a commencé derrière le genoux au niveaux des tendons mais pas de crampes) comme si je trainais un poids. J’avais du mal à maintenir mon pied dans l’axe car il partait vers l’intérieur et se contracté.
    J’ai quand même continué à courir et après 5 minutes tout est redevenu normal mais c’est extrêmement gênant et dangereux pour mon équilibre. Cela peut m’arriver 2 à 3 fois sur une même course en fonction de la dureté du terrain.
    Pensez vous qu’il s’agisse d’un problème de retour veineux ?

    Merci d’avance docteur de votre réponse

    Répondre
    • Bonjour,
      Merci pour votre confiance.
      D’emblée, à la description de vos symptômes, je ne crois pas à un problème veineux mais une exploration de type echodoppler des vaisseaux des membres inférieurs devrait être envisagée, surtout si vous avez plus de 40 ans.
      Vous décrivez un déficit de force localisé associé à un trouble de l’équilibre pendant la course ce qui me fait plutôt penser à un problème de souffrance neurologique localisé. Mais cela ne va pas être facile de l’objectiver puisque ce phénomène semble trés passager…Aussi, je vous propose de tenter de consulter le médecin responsable de la course a l’arrivée de votre prochain trail et d’avoir son avis.
      Cordialement
      Dr J Pruvost

      Répondre

Réagissez