running_fatigue

Vous écoutez-vous trop ?

La fatigue musculaire, les courbatures et les petites douleurs faisant suite à des séances d’entraînement particulièrement poussées sont-elles uniquement la conséquence des dommages musculaires provoqués ? Pas si l’on en croit les conclusions d’une récente étude. Il semble en effet que la dimension mentale jouera un grand rôle dans la tolérance à la douleur…

Source : athleticsweekly.com

Analyse complète du dernier titre mondial de Mo Farah : le haut du corps a toute son importance !

A l’approche du 10000 mètres des prochains championnats du monde d’athlétisme de Doha, nous voulions vous faire partager l’analyse réalisée par des chercheurs pour l’IAAF lors du 10 000m des mondiaux de Londres 2017, dernier titre de champion du monde de Mo Farah. Et les facteurs de performance ne sont pas toujours ceux que l’on pourrait imaginer au premier abord…
1 réaction

Source : Olympic Channel

Les Ingebrigtsen : une histoire de frères

Depuis 2012, les 3 frères Norvégiens font main basse sur le 1500m européen en dehors de la victoire de Mahiedine Mekhissi-Benabbad en 2014. L’an passé, l’écrasante domination européenne (doublé 1500-5000m du cadet Jakob (dans sa 18 -ème année alors) lors des championnats d’Europe à Berlin mettait en lumière cette famille atypique. En 2019 la saga continue : Jakob, champion d’Europe du 3000m en salle, a battu le record d’Europe espoirs du 1500m en 3 :30.16, réalisé 3 :51.30 au mile et 13 :02.03 au 5000m et terminé 2ème à Monaco, Lausanne, Paris et en finale de la Diamond League battu à chaque fois par T. Cheruyot. Les 2 frères ne sont pas en reste Filip, 3ème en finale de Diamond League et à Paris-Charléty, 3 :49.60 au mile et Henrik avec 7 :36.85 sur 3000m.

Un travail de recherche d’un collègue norvégien amène quelques nouveaux éléments sur leur évolution de carrière et sur leur entraînement.

fotolia_76349041

Forme physique et durée de vie sont intimement liées !

La notion de sport santé est actuellement un sujet très à la mode. Pourtant, la majorité de la population française reste sédentarisée que ce soit au travail, à l’école ou à la maison. Une récente étude vient à nouveau démontrer l’importance de l’activité physique sur la santé générale de l’Homme.

Photo : A.S.O. / Jered Gruber & Ashley Gruber

Les cétones, nouveau produit miracle du peloton ?

Depuis quelques mois des bruits de couloir courent sur l’utilisation d’un produit énergétique miracle qui serait utilisé par certains coureurs du peloton professionnel : les cétones. Voici l’analyse qu’en a fait notre expert scientifique Anaël AUBRY.

fotolia_142450565

Comment éviter le surentraînement ?

L’entraînement est une chose relativement simple à comprendre : il faudra trouver des moyens de stresser l’organisme, tout en progressivité pour l’amener à s’adapter à ces nouvelles contraintes dans l’objectif d’être plus performant. Mais, savoir jusqu’où aller pour que cela reste efficace n’est pas toujours si simple. D’autant que les contraintes extérieures (personnelles, professionnelles, environnementales, de santé) viendront s’ajouter et influer sur l’état de forme. Or, si certaines règles élémentaires ne sont pas respectées, il deviendra difficile de progresser. L’entraînement pourra même prendre un aspect négatif et le plaisir de s’entraîner disparaitre.


Exhausted man runner resting

Récupération, la règle des quatre « R »

La progression aura toujours une fondement identique : s’entraîner consciencieusement et intelligemment. Mais, aujourd’hui on sait également que la récupération prend une part très importante dans ce processus. L’une de nos missions principales auprès des sportifs de haut-niveau consiste justement à planifier et organiser ces techniques, au même titre que l’entraînement à proprement parlé et en accord avec les choix de l’entraîneur et ses orientations.

jeun

5 astuces pour bien s’entraîner à jeun

L’entraînement à jeun est régulièrement utilisé dans les programmes d’entraînement. Préparer les courses d’endurance, s’affûter, maximiser l’organisation de ses journées, plaisir de courir au saut du lit, les raisons seront multiples. Il pourra présenter de nombreux intérêts, mais seulement si quelques grands principes simples seront respectés. Revue, astuces et bons plans.
1 réaction

routine

La routine, l’ennemi de la progression

Si l’on jette un œil aux semaines d’entraînement des sportifs d’endurance on se rendra souvent compte d’une certaine redondance. Les séances évoluent avec le niveau de forme, mais les thèmes seront eux très souvent identiques. Le lundi sera dédié à un type de travail, le mardi à un autre, etc. Pourtant, la routine pourra être un frein à la progression, il faudra donc être inventif.

kipchoge

Record sur marathon : jusqu’où pourra-t-on aller ? Et comment ?

La course au record du monde et à l’espéré sub-2h marqueté par la célèbre marque à la virgule aura au moins eu le mérite d’égayer la curiosité des suiveurs sur les possibles stratégies d’amélioration des performances sur marathon restant à explorer. L’article qui va suivre pourra parfois sembler bien loin de l’essence de ce sport : un short, un maillot, une paire de chaussures et que le meilleur gagne ! Mais, comme toujours avec la science il faudra savoir être curieux, prendre du recul et s’approprier ce qui pourra être utile à chacun.
1 réaction

eaudecoco

L’eau de coco est-elle si miraculeuse ?

Depuis quelques années nous entendons de plus en plus parler de l’eau de coco comme d’une boisson miracle, à la fois sur la santé et pour le sportif. Mais qu’en est-il réellement ? Lepape-info et son expert Anaël AUBRY vous proposent de faire le point de façon rigoureuse et sans enjeu marketing.

Image : Reuters

La Nike Zoom Vaporfly 4% fait-elle courir plus vite ? Analyse !

La chaussure issue du projet Breaking2 de Nike permettrait donc d’après l’équipementier de courir plus vite et plus longtemps. Mais qu’en est-il réellement. Le message renvoyé serait que la combinaison d’une plaque en fibre de carbone et d’une mousse rendraient la chaussure plus efficace. Ce n’est pourtant pas aussi simple. Anaël AUBRY nous permet d’y voir un peu plus clair.

sprint1

Le travail de sprints : progression assurée sur longue distance !

La base de tout programme d’entraînement pour un sportif d’endurance, quel que soit sa distance ou sa discipline sera de réaliser majoritairement des séances dites énergétiques. Sorties aérobie, longues, au seuil, fractionnés courts ou longs, il y aura de quoi faire son marché. Peu, finalement, y intégreront des sprints, logique à la vue de la durée des disciplines. Et pourtant, ces derniers pourront être un formidable levier de progression. Explications !

ecran

Les écrans, ennemis de notre récupération !

Les écrans font désormais partie de notre quotidien et il devient de plus en plus difficile de s’en passer. Pourtant, ils sont un vrai fléau pour notre récupération et principalement pour notre sommeil. Alors comment éviter que les objets connectés ne dégradent notre capacité à récupérer et à bien dormir ?

alcoolsport

Alcool et sport : les frères ennemis !

Il est normal de se faire plaisir de temps en temps. Une petite bière ou un apéro entre amis, une bonne bouteille à table seront de bons moyens de décompresser entre proches.
Attention pourtant ! Alcool, performance et même santé ne feront pas forcément bon ménage. Petit tour d’horizon.
1 réaction

proprioception

De la trottinette pour courir plus vite et de la proprioception pour rouler plus longtemps…Une blague ? NON !

La base de l’entraînement dans les sports d’endurance, les séances énergétiques : sorties longues, seuils, fartlek, VMA, etc… Jusque-là vous êtes dans le vrai. Le développement du système cardio-vasculaire prend du temps, le travail est fastidieux mais il sera votre principal facteur de performance. Certain(e)s prendront aussi le parti d’aller à la salle de musculation, parfait car jusqu’à preuve du contraire toute activité sportive demande une contraction musculaire, il y aura donc tout intérêt à rendre nos muscles plus efficaces et plus robustes. Et puis ? Il faut encore transmettre cette énergie. Que ce soit pour la course ou le vélo cela se passera au niveau des pieds.
Suivez le guide !


Mary Keitany a remporté le marathon de New-York.

Comment répartir son allure sur marathon ? L’exemple invraisemblable de Mary Keitany

Le récent marathon de New-York, l’un des grands monuments de la saison a débouché sur deux performances exceptionnelles. Sur un circuit qui n’est pourtant pas référencé comme étant parmi les plus rapides dans la course actuelle aux records, Lelisa Desisa (2h05'59) et Mary Keitany (2h22'48) ont signé les deuxièmes chronos les plus rapides de l’histoire à New York, derrière respectivement les 2h05'05  de Geoffrey Mutai (2011) et les 2h22'31 de Margaret Okayo (2003). Mais la performance dont se rappelleront surtout les spécialistes, aura été le second semi-marathon de Keitany, qui a couru la 2ème partie de son marathon, 8 minutes et 52 secondes plus rapidement que la première. Un vrai negative split !

Source - Fotolia

La compression : effet marketing ou aide à la performance ?

Tout et son contraire a été entendu sur les vêtements de compression. Ils pourraient favoriser la performance, la récupération, le transport veineux, l’évacuation des lactates… Pourtant, hormis sur ultra-trail ou chez les amateurs, ils sont peu portés parmi les coureurs « élite ». 1 réaction