UltraSignup

Une mère célibataire court un 500 kilomètres et va travailler le lendemain.

Je ne vous connais pas, mais moi, après un Marathon ou un Trail, j’aime bien prendre un jour de repos. Je m’allonge sur le canapé et je dors le lendemain, constatant la douleur et la raideur de mes muscles. Conséquences normales de mon effort de la veille. Après avoir couru des 42 km, je pense que c’est normal de prendre un petit break ou au moins quelques heures pour se reposer et récupérer. Vous êtes d’accord ? 2 réactions

sports-731506_960_720

Comment continuer à courir quand on perd sa motivation ?

Vous commencez votre nouveau programme de course avec de bonnes intentions et de grandes attentes ? C’est excitant et vous vous sentez motivé. Qui a besoin de motivation pour aller courir le matin ? Vous sautez presque du lit quand votre réveil sonne. C’est si bon. Et là, la vie, ou une blessure se met sur votre chemin et les choses commencent à patiner. Ce programme de course 5 jours par semaine se transforme en une course le week-end si vous êtes chanceuse. La déception et la frustration prennent place, votre estime en prend un coup et vous commencez à vous demander si vous ne feriez pas mieux d’arrêter tout simplement la course.
Ça vous rappelle quelque chose ?
1 réaction

Source - Fotolia

S’entraîner en groupe

Quels sont les apports du travail en groupe dans les sports individuels ? Que peut-on gagner et que risque-t-on d’y perdre ? Comment adapter ses contraintes personnelles (temps, niveau) aux exigences du groupe et y puiser les ressources pour progresser ? Voici, quelques éléments de réponse.