Test Produit – L’évolution de la Garmin Forerunner 935 par rapport à la 235

Quelles sont les améliorations, les différences par rapport à la 235 ? Notre testeur vous fait un retour détaillé.

Garmin_Forerunner935_Lifestyle (c) Garmin Deutschland GmbH (2)

« Fiche d’identité »

 

  • Le testeur : Jules B.
  • Age : 26
  • Taille : 181cm
  • Poids : 70kg
  • Je pratique le triathlon depuis 2 ans (principalement en distance L). Auparavant, je pratiquais le golf de manière intensive (championnat de France, etc.). En 2016 je faisais en moyenne 4-5h de sport par semaine, en 2017 plutôt 7-8h (2h de natation, 1h30 de cap et 4h30 de vélo).
  • Chronos : Meilleur temps sur Half IM 4h37

 

  • Objectifs 2018 : une année découverte avec mon premier Ironman (Nice) et mon premier marathon (Paris). Egalement au programme, l’half Ironman d’Aix où je viserai un bon classement.

Etant amateur de la marque Garmin (montre Forerunner 235 + ceinture cardiaque, pédales vélo Garmin Vector 2, compteur vélo Edge 1000), j’ai eu la chance de testé la nouvelle Forerunner 935, évolution de la 735xt et dédiée notamment à la pratique du triathlon.

 

Premières impressions au déballage

Elégante, agréable à porter, amélioration du système de charge (vs. 235 système de pince qui dans le temps se dégrade).

Le capteur optique est mieux intégré, la montre est plus plate et ne gêne absolument pas les mouvements (vs. la 235 notamment).

 

Premiers retours sur les performances

Un GPS précis (en ville ou dans les bois la couverture reste bonne).

Un capteur cardiaque (lecture optique) en net progrès par rapport à la 235. J’ai pu faire la comparaison avec ma ceinture cardiaque+235 vs. 935 et le résultat était très satisfaisant.

Une batterie qui semble tenir des heures et des heures sans recharge, que ce soit dans le froid à vélo, dans l’eau, avec ou sans le capteur cardiaque activé (vs. 235 notamment).

  • Dans l’ensemble de vraies améliorations techniques qui changent la donne

 

Test natation

La montre est bien évidemment étanche et intègre des options qui permettent un excellent suivi de ses activités et donc de sa progression.

  • Compteur des longueurs pour les nageurs en piscine (le suivi des longueurs n’est pas tout le temps évident lorsque l’on nage 1h dans une piscine de 25m régulièrement)
  • La longueur du bassin dans lequel on nage est facilement configurable et modifiable
  • Calcul du nombre de mouvement et donc de l’efficacité des mouvements (SWOLF)

Je n’ai pas eu l’occasion de tester l’activité natation en eau libre mais vu les performances GPS je parie sur une amélioration vs. la 235 que je trouve catastrophique (écart de c.30-50% de la distance mesurée vs. distance officielle)

  • Pour les triathlètes ou autres sportifs qui n’ont pas des réflexes de nageur, je trouve les nouvelles fonctionnalités / analyses très pratiques

garmin 935 5

Test vélo

La montre est facilement configurable afin d’afficher ses données favorites notamment sur la puissance (cycling dynamics, pied droit/pied gauche, cadence) et permet le même niveau d’analyse qu’un compteur vélo comme le Edge 1000.

Concernant le GPS et la navigation, les options sont complètes mais nécessite un coup de main pour une bonne utilisation, notamment afin de configurer un nouveau parcours. Cette fonction pourrait être plus user-friendly.

Le GPS fonctionne bien, notamment concernant le suivi du dénivelé. Pour une utilisation optimale, l’altimètre peut être étalonné facilement.

Je n’ai pas eu l’occasion de tester l’option mesure de la puissance couplée à mes pédales Garmin mais uniquement à mon home-trainer, la transmission se fait également par ant+ et l’on retrouve toutes les données en temps réel sur la montre

  • Plus complet que la 235, la montre peut aisément faire office de compteur vélo comme un EDGE 1000 / hormis la carte qui y est un moins développée sur la 935

garmin 935 6

 

Test Course à Pied

La montre est facile à utiliser et précise. Garmin a amélioré l’analyse de la performance avec une nouveauté « la forme analysée en direct » qui permet de jauger de sa forme au début et lors de l’activité.

A la fin de chaque séance, plusieurs sets de data vous sont communiqués, tels que la VO2 max ou votre niveau de seuil. La montre vous propose de modifier vos zones cardiaques en fonction des dernières mesures et cela pour les prochaines activités.

J’ai beaucoup apprécié de retrouver des options tels que bike & run (brick), séance d’entrainement bien connue qui consiste à enchainer segment vélo et CAP, facile à configurer et permettant d’avoir des « laps » adaptés.

  • La montre réalise donc l’analyse de la performance de manière détaillée et permet un suivi précis de sa progression

garmin 935 4

Conclusion

A noter que la montre propose bien d’autres sports tels que le golf (avec notamment une fonction d’analyse du swing), le rameur, la plupart des activités indoor, les sports de glisse, etc. ce qui en fait une montre extrêmement complète.

La première phase du test est très satisfaisante, notamment par rapport à ma Garmin 235 que j’ai acheté en mai 2016.

Les fonctionnalités, performances et robustesse de la 935 justifient pleinement son positionnement haut de gamme. Je recommande vivement la montre pour les sportifs (autant mono-sportif, triathlète que multi-sportif) désireux d’avoir un suivi précis de leurs activités, la montre étant polyvalente et complète à la fois; mais aussi pour les débutants, la montre ainsi que l’application Garmin (pour iPhone) étant intuitives à utiliser.

 

 

Réagissez