trailrunning1

Déterminer son profil de traileur/traileuse

Les évaluations constituent le fondement d’une planification et d’une programmation d’entraînement. Si le niveau de performance sur distances courtes est fortement corrélé aux évaluations, la corrélation est plus fragile sur distances longues. Pour autant, elles peuvent nous apporter de précieux éléments car un point faible mis en évidence sur un test de quelques minutes peut nuire gravement à la performance sur des durées d’effort plus longues. Voyons quelques exemples.

Source - Fotolia

VMA Ascensionnelle : Quels Tests ?

En trail, la capacité à bien monter est déterminante car le temps de montée représente généralement plus de la moitié du temps de course. Et si la puissance aérobie à plat (la fameuse Vitesse Maximale Aérobie ou VMA) est reconnue désormais comme un facteur de performance nécessaire en trail, c’est le cas également en montée où l’on parle de vitesse maximale aérobie ascensionnelle (VMA asc). Il est donc important d’être en mesure de l’évaluer afin éventuellement de la comparer avec celle des autres, mais surtout pour évaluer ses propres progrès.
Mais voilà, il n’y a qu’un seul plat et une multitude de montées. Il est donc facile d’évaluer la VMA à plat par un test incrémental, voire un demi-Cooper ou un 5mn à vitesse régulière et maximale. C’est bien plus difficile en montée car tous les pourcentages et toutes les technicités se rencontrent en trail. Alors comment faire ?
2 réactions



trail

Trail : Développer sa VMA ascensionnelle

Le travail en côtes est à la mode. Pas un plan d’entraînement sans une telle séance, mais quel est l’intérêt d’un tel travail ? Quelles sont les filières énergétiques sollicitées ? Quels types de séances peut-on réaliser, sur quelles distances, avec quels pourcentages ? Enfin, comment intégrer une séance de côtes dans une programmation ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions et proposer des séances en lien avec les objectifs du coureur. 8 réactions