mental

Les sportifs ont plus de capacités mentales que les sédentaires !

Nous avons souvent été éduqués avec l’idée que pour avoir une tête bien faite il serait nécessaire de s’enfermer pour apprendre ses leçons jusqu’à ne plus avoir d’énergie mentale et que dans ce contexte la pratique physique est secondaire, jusqu’à inutile. Pourtant, depuis quelques années, de plus en plus d’études ont démontré que la pratique du sport pouvait permettre une meilleure disponibilité des neurones, une plus grande endurance mentale et un goût plus prononcé pour l’effort cognitif.


ressources

Où aller chercher des ressources inespérées ?

Savez-vous qu’il a été montré depuis des années que le facteur le plus puissant sur la performance ne sera pas un programme d’entraînement, une boisson énergétique, un complément, un protocole de récupération ou toute autre méthode pouvant influer sur le physique ou notre physiologie, mais la puissance des messages envoyés à notre mental !
2 réactions

sante

Être cohérent…sur le plan cardiaque

Nous avons évoqué dans un précédent article l’utilisation de la Variabilité de la Fréquence Cardiaque (VFC ou HRV pour Heart Rate Variability) dans le suivi physiologique des sportifs. Pour rappel, le cœur ne bat pas à un rythme constant, il accélère et il freine de manière plus ou moins régulière. La cohérence cardiaque correspond à une variation régulière du pouls selon une périodicité dépendante de lois physiologiques.
1 réaction

covid19

Le Covid-19 est dangereux mais notre manque de condition physique et mode de vie peuvent l’être tout autant

Il semble de plus en plus clair que ce virus, mortel comme rarement l’être humain contemporain n’en a connu, aurait eu un impact bien moins dangereux si nous étions en meilleure forme. Bien entendu ce discours ne peut être affirmatif car les contre-exemples existent. Pourtant les premiers chiffres disponibles sur les victimes de cette maladie interrogent clairement nos modes de vie occidentaux. Et si cette période très compliquée nous poussait à changer ?
10 réactions

chaleur

Chaleur, attention danger !

Le réchauffement climatique est à l’œuvre et les périodes de fortes chaleurs se multiplient. C’est le cas actuellement en ce mois de mai avec des températures élevées qui mettent à mal les organismes en constituant au mieux un frein à la prolongation de l’exercice, au pire une source de blessure ou de malaise. Que faire pour prévenir ?

deconfinement

Covid-19 et reprise du sport intensif après 8 semaines de confinement : Les conseils d’un médecin du sport de terrain

Dans l'article intitulé "Sportifs, confinez-vous", écrit avec le Dr Desjacques pendant la seconde quinzaine de mars et paru fin mars sur le site Lepape-info, nous avions tenté de faire un point sur les connaissances médicales concernant le Covid-19. Notre objectif était alors de livrer des arguments solides pour que les sportifs acceptent de se confiner et de respecter les consignes sanitaires.

Huit semaines plus tard, l'objectif de ce nouvel article est de guider les sportifs et leur encadrement technique dans le déconfinement et la reprise du sport intensif. Depuis le début de cette année 2020, nous avons appris beaucoup sur un virus inconnu qui change sans cesse de visage. Mais de nombreuses incertitudes persistent, notamment sur les risques de séquelles musculaires, pulmonaires ou cardiaques chez les sportifs qui ont été atteints par le Covid-19.

deconfinement

L’effet déconfinement : un parallèle cognitif avec nos fins de séances

Une séance d’entraînement et un confinement sans-précédent ont-ils des points communs ? Au premier coup d’œil, tous deux ont un moment d’arrêt défini, tous deux engagent des efforts. Et s’il en est d’autres, une question se pose alors : la baisse d’autodiscipline que l’on observe en ce moment en France avant le déconfinement « officiel » ne pourrait-elle pas être rapprochée de mécanismes cognitifs que l’on vit plus généralement dans nos fins de séance ?

fotolia_83931755

L’endurance pour être en bonne santé : pourquoi et comment ?

Il n’y a plus de doutes à avoir à ce sujet : l’activité physique est un excellent moyen pour améliorer notre santé. Alors voyons pourquoi et comment les activités d’endurance peuvent nous aider à contrecarrer les effets de la sédentarité et booster notre organisme.


Never stop to run

Sommeil rallongé = endurance maximisée

Les bonnes pratiques de l’hygiène de sommeil se démocratisent et évincent une partie des troubles qui y sont liés, permettant notamment un regain de performance physique. En endurance, alors que ce sont surtout les effets d’une restriction du sommeil qui sont étudiés, que savons-nous des enjeux liés à son extension ?

Senior man and woman and young female instructor  workout on fresh air. Outdoor activities, healthy lifestyle, strong bodies, fit figures. Stylish, modern sportswear. Different generations

Force : quel déclin lié à l’âge et au sexe ?

Il nous attend tous, entraîné ou non, performant ou non, ambitieux ou non. Le déclin de performance est inéluctable avec les années. Qu’en est-il chez les hommes et les femmes sur une qualité physique comme la force ?

Woman on bike at the lake water background in the park

Votre postérieur vous remerciera

Nombre de magasins de vélo ou de spécialistes dans leurs studios d’études posturales sont confrontés à des demandes de clients ayant des désagréments au niveau du bassin lors de leur pratique cycliste.

Il n’est pas rare de constater, que la majorité des cyclistes continuent de rouler malgré ces douleurs, en se disant que cela fait partie de l’activité. Erreur, nul ne devrait pratiquer son activité favorite avec de telles gênes.
D’autres, ne supportant plus ces problèmes sont prêt à stopper leur pratique, partent en quête de « là » selle qui leur conviendra le mieux.

Nul reproche aux vendeurs dans les magasins de vélo mais il est vrai que la tendance est au conseil du choix des matériaux et très peu sont éveillés au choix d’une selle adaptée à la morphologie de la personne.

running_fatigue

Vous écoutez-vous trop ?

La fatigue musculaire, les courbatures et les petites douleurs faisant suite à des séances d’entraînement particulièrement poussées sont-elles uniquement la conséquence des dommages musculaires provoqués ? Pas si l’on en croit les conclusions d’une récente étude. Il semble en effet que la dimension mentale jouera un grand rôle dans la tolérance à la douleur…

fotolia_92319577

Surmenage ou dépassement de soi : comment distinguer ?

Il est intuitif de penser que le surmenage est avant tout révélé par un changement dans le niveau de performance du sportif : qui ne peut soutenir la séance prévue est alors un profil possiblement surmené. Effectivement, cela fait partie des repères de choix autant dans les laboratoires de sport que sur le terrain.

muscu_chaleur

Musculation et période de chaleur

Alors qu’au fil des années les chaleurs d’été deviennent particulièrement longues et éprouvantes, elles ne sont pas sans effet sur notre niveau d’endurance. D’un point de vue physiologique, la montée en température du corps à l’exercice entraîne une sollicitation cardiaque et énergétique supérieure, et compromet VO2max. D’un point de vue extérieur, elle dégrade les performances des traileurs, runners et cyclistes d’endurance.

Tired female athlete standing on running track

Comment votre corps apprend à mieux transpirer

On entend des gens dire « Je suis en nage ! Je manque vraiment d’entraînement… ». Et d’autres qui, au moindre effort, rougissent comme une tomate. Mais avez-vous remarqué que ces deux phénomènes (être rouge tomate, et suer abondamment) ne se manifestaient pas ensemble ? La raison est simple : ils s’inhibent l’un l’autre.

activite_sedentarite

Activité physique, temps assis et mortalité : prenez soin de vous !

Pour donner du crédit à l’activité physique, on parle souvent de choses complexes (la physiologie du cœur, du cerveau…). Pour discréditer son opposé, la sédentarité, il en est de même (ostéoporose, inactivité enzymatique…). Si l’on prend du recul sur ces explications complexes pour observer plus simplement des statistiques sur la mortalité – ce qui nous parle à tous, il faut l’avouer – le message reste tout aussi limpide et gagne même en impact. Principe d’ergonomie.