dirty runner athlete

Recycler sa saison…pour accomplir quelques belles courses en fin d’année

Pour les coureurs comme pour la population en général, le temps de compréhension et d’acceptation de la crise sanitaire a été long. Dans les premiers temps du confinement, beaucoup sont restés focalisés sur les objectifs à venir en tenant de limiter le désentraînement, voire à améliorer le niveau de forme en raison d’un nouveau temps libre appréciable. Et puis le temps de la désillusion et de l’acceptation de la réalité est venu : les courses d’avril se sont annulées, puis celles de mai ont disparu du calendrier, et ce sont maintenant celles de juin qui subissent le même sort. Certes, un déconfinement est probable à partir de mi-avril, par secteur géographique, mais les rassemblements ne seront pas admis pour autant. Qu’en sera-t-il cet été pour les grands rendez-vous internationaux qui réunissent des traileurs du monde entier ? La probabilité d’une annulation ou d’un report grandit chaque jour.

image2

Séance de gainages mobiles

Nous vous proposons un article « spécial gainages » dans l’esprit de ce que nous avons entamé récemment, et compte tenu des conditions de confinement qui nous sont actuellement imposées : proposer des exercices physiques praticables chez soi et/ou dans un espace relativement restreint.

Beautiful Shapely Fitness Girl in an Athletic Top is Doing Stretching Yoga Exercises in Her Bright and Spacious Living Room with Modern Interior.

Comment s’entraîner en période de confinement ?

Clairement, le confinement ne rend pas la tâche aisée pour s’entraîner. Pourtant des solutions existent. C’est peut-être même la période idéale pour passer des caps dans des secteurs sur lesquels nous ne prenons pas suffisamment le temps d’appuyer en temps normal. Voici l’avis sur la question de notre expert Anaël AUBRY, en partant de l’exemple de ses sportifs professionnels, avec quelques séances à la clef.
4 réactions




Asian woman runners she was running on the road in the morning.

Interférences à l’entraînement : quand 1+1=3

Les actions conduites *autour* de l’entraînement peuvent impacter la progression. L’hydratation, le sommeil, les étirements… Une panoplie d’outils est aujourd’hui à disposition du sportif, qui peut d’ailleurs s’y perdre. Pire, certains outils, si on les associe, ne combinent pas leurs effets positifs comme on peut l’espérer (1+1=3), ils les inhibent (1+1=1).


velotest-600x400

On reprend en douceur, la technique ça compte !

Certes la tendance générale, crise oblige, ne donne à certaine personne pas du tout l’envie de s’entraîner c’est ce que l’ont rapporté des coureurs comme Mathieu Van Der Poel ou encore Greg Van Avermaet dans des quotidiens sportifs. Pour d’autres c’est justement dans ces temps d’immobilisme que le besoin de « s’évader » atteint son apogée.

AdobeStock_107361767-600x400

Confiné, mais toujours performant

Seulement une semaine écoulée et le confinement nous a déjà bien impacté. Notre comportement sportif, nos sensations à l’effort, les inquiétudes sur la baisse de performance… Pourtant ce n’est que le début. Alors comment préserver un bon niveau d’efficacité les prochains jours/semaines ?

athlete runner dirty feet running forest trail

COVID-19 et entraînement trail : comment faire ?

En quelques semaines, les informations relatives au COVID-19 sont devenues de plus en plus pessimistes et ont restreint les libertés individuelles auxquelles les coureurs nature sont particulièrement attachés. Face à une menace invisible, le temps d’adaptation est relativement long mais il faut se rendre à l’évidence : le risque est élevé, pour soi et pour les autres, et chacun doit réagir !

11 réactions




back male runner running mountain trail marathon on background o

Les courses horaires en trail : une préparation idéale ?

Dans le monde de la course à pied, on a l’habitude des courses horaires sur la route. Les 6h sont fréquentes, les 12 heures un peu moins, les 24 heures officielles. Il ne s’agit plus d’établir un chrono mais une distance, chacun définissant sa propre ligne d’arrivée. Et bien ce type d’épreuve a maintenant a fait des émules en trail, mais sous une forme nouvelle et stimulante : il s’agit le plus souvent de répéter une même montée pendant 6 heures, alors que le temps de descente en télécabine est neutralisé. L’intérêt majeur de ce type de compétition : cumuler sous forme fractionnée un fort dénivelé positif, tout en se préservant des effets redoutables de la répétition de descentes.

Runner trail running fitness man on endurance run - motivation a

2 jours en montagne : assez pour performer à >4000m ?

Winter is coming… et avec lui la perspective de partir en montagnes pour préparer sa future saison (ou des épreuves spécifiques d’hiver). Alors qu’une acclimatation complète à l’altitude requiert plusieurs semaines, des formats bien plus courts sont utilisés par les randonneurs, parfois à peine quelques jours. Pour quels résultats ?




Woman Cyclist riding a Road bike in countryside track with green

Mettez le pied à l’étrier

Partons du principe que vous êtes un cycliste sur route ou vtt qui roule 3 sorties par semaine de 2h en moyenne. Vous pédalez à 80 révolutions par minute ce qui ne parait pas aberrant. Cela représente environ 10 000 rotations par sorties soit 30 000 par semaine. Sur une année cela représente aux alentours d’un millions de coups de pédales. On comprend mieux dès lors pourquoi, un mauvais réglage sur le vélo peut avoir un impact important sur le système ostéo-articulaire. Il n’est donc pas étonnant de voir que la majorité des micros traumatismes chez les cyclistes sont des troubles musculo squelettiques au niveau des genoux et que 50 % des cyclistes amateurs et 57 % des cyclistes professionnels reconnaissent être touchés par ce type de pathologies tendineuses, ce qui engendre une diminution de la pratique.

Fitness and workout wellness concept.

Mission to Mars : avez-vous les qualités requises ?

On sait que les athlètes de haut niveau présentent des valeurs physiologiques hors normes : gros cœur, bon rendement… À l’opposé du continuum de condition physique, on étudie aussi les personnes volontairement et durablement alitées afin de comprendre comment le corps humain réagit en situation de microgravité, autrement dit dans l’espace.