La santé des ultra traileurs, l’affaire de tous !

La discipline du trail et plus spécifiquement de l’ultra-trail est récente au regard des autres disciplines de course à pied, que ce soit sur la piste ou sur la route. De plus, elle est fort différente de par la durée des efforts consentis, et les réactions de l’organisme à ces efforts intéressent fortement les chercheurs pour 2 raisons principales : l’amélioration de la performance, et la préservation de la santé des individus.

ultrasante

Une fondation a été créée en 2016 en France, sous l’impulsion du Docteur Marty Hoffmann qui a mené de nombreuses études aux Etats-Unis, en marge notamment de la célèbre Western States Endurance Run. Il est possible de souscrire à cette fondation et d’en suivre les études qui concernent tous les sports d’ultra endurance. On peut y retrouver par exemple des études sur la privation de sommeil, problématique commune aux sportifs au long cours.

http://ultrasportsscience.us/the-foundation-home/

 

Dans un précédent article, nous avions évoqué l’état de la science dans les sports d’ultra endurance et évoqué le travail de cette fondation dans laquelle les professeurs Guillaume et Grégoire Millet, éminents spécialistes chercheurs et pratiquants d’ultra trail, officient.

http://www.lepape-info.com/entrainement/entrainement-running/entrainement-trail/etat-de-la-science-dans-les-sports-dultra-endurance/

 

Enfin, avec Grégoire Millet, nous avions rédigé un article dans la revue d’ostéopathie « Mains Libres » à propos des phénomènes inflammatoires et de leurs conséquences sur la santé des pratiquants.

https://www.osteopathie-france.fr/bibliotheque-du-site/revues/revue-mainslibres/3135-mains-libres-n-2-juin-2017

 

Aujourd’hui, c’est une équipe stéphanoise, sous l’impulsion du Pr Guillaume Millet, qui se propose de recenser les pathologies sévères consécutives à la pratique de l’ultra trail. Voici leur lettre, in extenso. N’hésitez pas si vous êtes concernés, ou si vous connaissez quelqu’un susceptible de l’être, de rentrer en contact avec cette équipe au moyen de l’e-mail inscrit. Il est important que les recherches avancent dans ce domaine, pour le bien de tous.

 

Chers ultra-trailers,

Comme vous le savez, l’ultra-endurance peut avoir des répercussions importantes sur l’organisme et dans de rares cas, entraîner des complications médicales sévères.

 

Ces complications peuvent exceptionnellement amener des ultra-trailers jusqu’en réanimation.  Ces hospitalisations en réanimations sont rares et surviennent le plus souvent quelques jours après la course. Ce délai entre l’événement sportif et l’hospitalisation fait que ces complications sont souvent méconnues par les médecins et les organisateurs des courses

Dans le cadre d’une étude scientifique, nous cherchons à mieux décrire ces complications graves pour pouvoir ensuite mieux les prévenir.  

 

Pour ce faire, nous souhaiterions connaître ceux d’entre vous qui, dans les suites d’un ultra-trail, ont été hospitalisés en service de réanimation et/ou ont été dialysés. Si vous êtes dans ce cas, nous vous serions très reconnaissants de contacter Camille Francou au 0780538597 ou par mail camille.francou@etu.univ-st-etienne.fr pour la suite de l’étude.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire ce courrier et pour ceux qui sont concernés,  de bien vouloir nous contacter afin de répondre à quelques questions par téléphone.

 

Sportivement

 

Dr Laurent GERGELE, réanimateur à l’Hôpital Privé de la Loire, Saint Etienne

Dr Nicolas MAILLARD, néphrologue en réanimation au CHU Saint Etienne

Pr Guillaume MILLET, physiologiste à l’université Jean Monet, Saint Etienne

FRANCOU, interne en anesthésie-réanimation au CHU de Saint Etienne

 

Réagissez