Douleur subite aux ischio-jambiers ? Notre médecin vous répond.

Les ischio-jambiers sont les muscles qui relient le bassin à l'arrière des genoux. Très sollicités par les coureurs à pied, ils peuvent être sujets à des complications (contracture, déchirure...) souvent liées à un effort violent. Victime d'une douleur à cet endroit en plein entrainement, un internaute a interrogé notre médecin. Voici ses recommandations.

ischios

Bonjour,

J’ai commencé l’athlétisme il y a un mois. Porté par mon niveau encourageant pour un débutant dans un club, j’ai forcé un peu à l’entraînement. Après 40mn d’échauffement, je sentais bien que je n’étais pas assez frais pour faire les 12 fois 150m. Jusqu’au neuvième j’ai assuré, mais à partir du dixième, je sentais mes fessiers qui se contractaient plus durement. A la onzième répétition mon coach a remarqué que je massais fortement mes fessier et m’a conseillé de stopper la séance.

J’ai quand même décidé de faire la dernière répétition mais j’ai ressenti une douleur subite à l’ischio gauche en bas du biceps fémoral (tout en bas). Je ne dirais pas que je l’ai senti comme un coup de poignard, donc peut-être que ce n’est pas une déchirure. J’ai arrêté mon sprint sur le champs, j’ai continué en marchant ou trottinant avec cette douleur qui restait supportable. Mais je n’arrive pas à savoir si c’est un claquage, une élongation, une crampe. C’est grave docteur ?

La réponse de notre médecin du sport

Vous décrivez parfaitement la survenue d’une lésion musculaire de l’insertion basse du biceps fémoral gauche. Les circonstances de survenue sont tout à fait typiques : douleur brutale survenant à l’exercice chez un joggeur à qui l’on propose des exercices de VMA ou de vitesse. Cette lésion est très fréquente chez les sprinters.

A vous lire, il s’agit probablement d’une lésion de stade 2 sur l’échelle du Dr Yannick Guillodo. Vous êtes victime d’une lésion musculaire grave s’apparentant à un claquage. L’échographie va nous confirmer l’importance de la lésion en montrant un décollement et un hématome.

Ce type de lésion met au moins 40 jours à cicatriser. La reprise du footing n’est donc pas à envisager avant un mois.

Dans un premier temps, le traitement médical consiste à glacer et comprimer la zone douloureuse. La prise en charge par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs devrait se faire rapidement dans la semaine qui suit la blessure. Les soins consistent à mobiliser la zone atteinte pour que la cicatrice tendineuse et musculaire s’oriente dans le bon sens et soit de bonne qualité. Car le risque de ce type de blessure est la rechute ou la récidive.

C’est grave, docteur ? Soyez patient et prudent, vous allez guérir sans complications. En cas de survenue d’une blessure chez un sportif, il faut toujours se poser la question des mécanismes à l’origine de la lésion. Chez vous, il s’agit à l’évidence d’une erreur d’entrainement. En course à pied comme dans la vie, on apprends toujours beaucoup de ses erreurs…

Réagissez