Douleur à l’épaule en courant, que faire ?

Une douleur rare, plusieurs pistes possibles

Un internaute sollicite l'aide de Yannick Guillodo parce qu'il souffre d'une douleur à l'épaule lors de ses séances de course à pied. Notre médecin du sport lui répond.

coureur à pied

La question : Depuis quelques séances de course à pied, il m’arrive d’avoir une douleur dans l’épaule (bas de l’omoplate). Elle apparaît pendant l’entraînement, à plusieurs reprises et disparaît, le plus souvent, au bout de quelques dizaines de secondes. La douleur ressentie est comme un point. En général, je baisse de rythme, respire profondément jusqu’à ce que cela passe… Pour information, je prépare actuellement le semi de Paris (le 4 mars 2012) et projette de reprendre progressivement mon entraînement triathlon (courant février). Initialement nageur, je me suis mis à la course à pied il y a 2 ans, et au triathlon il y a un peu plus d’un an (j’ai 23 ans). Je n’ai absolument aucune idée de ce qui pourrait entraîner cela. Cela peut-il être dû à une mauvaise position des bras/mains en course (angles 80/90°, poings fermés, balance avant/arrière me concernant) ? J’ai également pensé à un manque de natation depuis quelques semaines (je n’y suis quasiment pas allé depuis mi-décembre).Merci beaucoup pour votre aide.

La réponse de notre médecin du sport, Yannick Guillodo

Il est assez rare d’entendre cette remarque ; les douleurs de l’épaule et de l’omoplate, en course à pied, sont exceptionnelles. Par contre, elles sont fréquentes dans les sports de lancer ou en gymnastique …

De ce fait, j’aurais tendance à éliminer une vraie pathologie d’épaule (type tendinopathie de la coiffe des rotateurs, ….).

De plus, je ne pense  pas à une responsabilité quelconque de votre position du membre supérieur, de votre technique de course … mais il ne sert à rien de serrer le poing !

Cette douleur, à mon avis, est soit d’origine pariétale c’est-à-dire au niveau de la paroi thoracique soit d’origine viscérale c’est-à-dire pulmonaire (votre jeune âge n’évoque pas une origine cardiaque).

  • Origine pariétale : il est possible que cette douleur d’effort ait une origine au niveau des côtes qui se situent sous l’omoplate ou entre les côtes (névralgies inter costales). Dans ce cas, la cause (la source) se situe au niveau du rachis dorsal (dorsago).
  • Origine viscérale : une pathologie pulmonaire peut se manifester uniquement à l’effort, comme vous le décrivez. Il peut s’agir d’une irritation de la plèvre. Un petit pneumothorax peut tout à fait donner ce type de douleur. Le pneumothorax est une présence d’air, en dehors des poumons, qui décolle plus ou moins la plèvre, en fonction de sa taille.

Il est donc très difficile par écrit, sans vous avoir examiné, de vous orienter plus.

Malgré tout, je vous donne ces deux pistes : névralgie inter costale, irritation pleurale.

De toute façon, devant la rareté de ce type de douleur, vous devez consulter votre médecin si ces algies d’effort persistent.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo : vous aussi posez votre question à notre médecin

11 réaction à cet article

  1. Bonsoir.

    J’ai moi aussi une douleur à l’épaule droite quasiment à chaque entraînement de course à pieds.
    C’est venu il y a 2 ou 3 ans.
    Après analyse, j’en déduis que c’est une combinaison de facteurs :
    j’ai eu une luxation de l’épaule après une chute en moto il y a 15 ans et l’articulation est sortie de son logement: elle ne s’est jamais re-déboîtée et s’est bien guérie toute seule.
    Et il y a 3 ans j’ai rechuté en moto sur la même épaule avec pour conséquence une acromio-claviculaire de niveau 2 très longue à guérir…
    Mais il y a aussi le fait que je suis quelqu’un de naturellement crispé : quand je joue de la guitare, quand je fais des gâteaux, je dois utiliser des gestes très rapides que j’exécute de façon crispée. Je suis trop rigide (natation, badminton le confirment).
    Je suis quelqu’un de nerveux et je m’en rends compte car cela rejaillit dans mes gestes.
    Je suppose que je dois crisper inconsciemment certaines parties de mon corps et notamment cette épaule droite fragilisée par ces deux chutes qui fatigue peut-être plus vite…
    Cordialement.

    Répondre
  2. Moi j’ai 14 ans et je me traîne ces douleurs depuis que mes souvenir existe.Elles apparaissent après 20 minutes de course et m’oblige souvent d’arrêter alors que j’adore le sport, mon prof pense que c’est un nerf. Un amie ma rassurer que ma façon de courir est normal et que j’ai une bonne respiration. Si non je fait du kayak et je suis du genre a ne pas avoir se genre de probleme

    Répondre
  3. Bizarre cette douleur à l’épaule qui survient à la course mais pas à la pratique du canoë-kayak…Vous avez dit bizarre ???

    En fait, votre courte description aide bien à mieux comprendre vos problèmes. Le mode de déclenchement de la douleur à l’épaule signifie qu’il ne s’agit pas d’une douleur mécanique, puisque vous ne souffrez pas lorsque vous utilisez vos épaules pour ramer. Il s’agit probablement d’une douleur « projetée », c’est à dire d’une douleur déclenchée par un mauvais fonctionnement à distance, soit du diaphragme, soit des intestins ou bien du foie.

    Même si votre amie ne décèle pas d’anomalies respiratoires à la course, il serait intéressant que votre entraîneur suive de prés votre manière de ventiler (inspiration-expiration) à l’exercice. Il est toujours intéressant de bien apprendre à respirer puis de reproduire certains éducatifs respiratoires lors du sport.

    Quelques séances de yoga peuvent vous faire progresser rapidement car l’apprentissage du fonctionnement de deux muscles respiratoires essentiels (diaphragme et transverse) fait partie des premières leçons au même titre qu’une bonne posture du tronc et un relâchement des épaules.

    Bizarre le docteur… Pour soigner mes douleurs à l’épaule, il me conseille d’abord de mieux comprendre mon mode de respiration et de faire des exercices de yoga !!!

    Et oui, les douleurs d’épaules et du cou à la course viennent très souvent d’un manque de relâchement des muscles du tronc et des muscles de la respiration. Cela n’est pas si simple de bien savoir respirer à l’effort, et même les grands champions s’astreignent à des exercices spécifiques de ventilation pour mieux respirer pendant l’exercice à haute intensité.

    Bon courage

    Répondre
  4. J’ai aussi une douleur à l’épaule quand je cours. Je ne sais plus dire si c’est toujours la même épaule… je pense que ça arrive plus fréquemment à la gauche mais que ça m’arrive à la droite aussi. Je le ressens à l’avant de l’épaule (omoplate?)
    Cela arrive après 15 min +/-, c’est une douleur vraiment vraiment forte, généralement j’ai envie de m’arrêter tellement ça me fait mal. Après quelques (longues) minutes, ça part.
    Je ne ressens pas cette douleur au quotidien ou avec un autre sport….

    Répondre
  5. Bonjour, j’ai 15ans et lors de mes séances en endurance avec le lycée je commence à courir et 30sec ou 1min après j’ai une horrible douleur à l’épaule, elle m’oblige de toujours m’arréter pourtant je ne me suis jamais cassé d’épaule ni rien. Je fais seulement de l’asthme à l’éffort mais je ne vois pas le rapport. J’ai souvent tendance à avoir des points de coté mais sa ne le remplace pas pour autant. Cependant maintenant je suis en scéance de gymnastique (roue, poirier, barre asymétrique, ….) et rien. Je suis juste intrigué par la provenance de ses douleurs.

    Répondre
    • Bonjour

      Vous nous parlez de douleur à l’épaule en courant.
      Première question : où situez vous votre épaule et une éventuelle douleur à ce niveau ? Si je me permets de poser cette question c’est par expérience personnelle quotidienne. Une douleur d’épaule se situe, dans la majorité des cas au niveau du bras (face antérieure ou externe). Si la douleur dont vous parlez se situe à la partie supérieure ou postérieure de l’épaule, il s’agit plus probablement d’une pathologie cervicale.
      Deuxième question : quelles sont les caractéristiques de votre douleur ? S’associe–t’elle à des sensations de fourmillements (pathologie cervicale) des sensations d’oppression, etc…
      Une pathologie de l’épaule qui ne serait pas déclenchée par des mouvements sollicitant l’épaule me parait ne pas devoir venir de l’articulation.
      Il s’agit vraisemblablement de douleurs d’origine musculaire qui pourraient être générées par une mauvaise position de votre bras lors de la course. Reste la possibilité d’une douleur « projetée » cardio-respiratoire qui nécessite un interrogatoire et un examen clinique adapté, voire un bilan spécialisé (électrocardiogramme et échocardiographie).

      Cordialement

      Répondre
  6. Bonjour,

    J’ai 20 ans, et je suis une coureuse régulière ( environ 4 fois par semaines ) pour du semi marathon. Seulement, dès que j’accelère mon rythme en fractionné par exemple, j’ai un très grosse douleur à l’épaule … JE pense à une inflammation du tendon supra épineux ou de la bourse subdeltoidienne .. Que faire ?

    Merci beaucoup

    Hortense

    Répondre
  7. Bonjour,
    J’ai une douleur au niveau de l’épaule droite qui à lieu tout le temps pendant le sport, en arrêt, … En levant le bras ou en le pliant vers la gauche la douleur s’accentue. Ce qui est le plus bizarre c’est que mon père aussi a cette douleur et nous sommes tous les deux coureurs depuis des années.
    Que faut-il faire ?

    Répondre
  8. Bonsoir,
    Depuis plus d’un an j’ai une douleur à l’épaule droite lorsque je cours. Il me semble qu’elle est apparue après une séance de course à pieds avec des baskets pas assez épaisses mais il s’agissait aussi d’une de mes premières plus longues séances de course; je suis allée voir plusieurs fois mon ostéopathe, qui n’a rien trouvé la première fois, qui m’a débloquée une côte et qui m’a dit que cela pouvait peut-être être ça, mais dès que je recommence à courir la douleur revient. Je n’ai absolument pas mal en jouant au badminton (je suis droitière) ni à l’escalade. Par contre la semaine dernière j’ai eu mal en jouant au basket (il faut pas mal courir). J’ai l’impression que la douleur arrive lorsque l’effort devient intense pour moi. Je suis aussi de nature assez stressée.

    Répondre
  9. Bonjour , j’ai 12 ans ….
    Moi aussi j ai une douleur a l’épaule …..
    Il y a environ 3-4ans, j ai fait une mauvaise chute en ski , c est là que tout a commencé car a l école primaire , on faisait endurence ( dans la cour ) pour ensuite faire une course d endurence , et ce , chaque anné , bref , je l avait deja fait , mais RIEN !
    Je devrais prendre un RDV chez l’osthéopatte , mais je préfèrerais quand meme me soigner sans …..
    Merci d avance …

    Répondre
  10. J’ai le même genre de douleurs depuis peu !
    J’ai quatorze ans et j’ai toujours beaucoup couru (cross, marathons junior) Mais cela ne me l’avait jamais fait avant cette rentrée. La douleur est souvent très intense et monte crescendo. Si Je l’ignore et continue de courir elle descend dans les côtes puis même jusque la taille Et je finis par me plier en deux en ne pouvant plus bouger à la limite des larmes… Et très récemment j’ai remarqué que cette douleur était toujours présente (Mais très faiblement) Et que parfois mon cœur se mettait à battre très vite en même temps. Je n’ai pas demandé à aller chez le médecin car je pensais que ça passerait mais visiblement Non… Quelqu’un a une idée qui pourrait m’aiguiller ?

    Répondre

Réagissez