Bursite au talon, quelques explications

Un nerf pincé ?

Un internaute se demande d'ou vient sa gêne ressentie au niveau du talon

Question : Bonjour,Voilà depuis quelques mois que j ai une douleur importante dessous le talon. Le matin au réveil et aussi le reste du temps si passe un moment assis . Mon médecin me dit que c est une boursite .Je me suis arrêté de courir , mais la douleur est toujours présente. J ai recommencé a courir et la douleur est toujours la même!! Que je cour ou non!!Je ne vois pas d issue pour l instant!Quels conseils auriez vous à me donner ?Merci

La réponse de notre médecin, Yannick Guillodo

l’expression « nerf pincé » est couramment utilisée par beaucoup d’entre nous. En fait, il est assez rare qu’un nerf soit pincé. Malgré tout, le plus classique est le pincement du nerf sciatique par une hernie discale, par exemple.

La localisation de votre douleur, uniquement au niveau du talon,  ne me fait pas penser à « un nerf pincé ». Ce que vous décrivez, si je comprends bien votre gêne, est plus en faveur d’une bursite achilléenne. En effet, dans votre description, vous mettez en tension l’ensemble de la chaîne postérieure (mollet, Achille, talon, plante du pied) que l’on appelle le système suro-achilléo-calcanéo-plantaire.

Dans cette mise en tension, vous devez « écraser » une petite bursite (poche liquidienne inflammatoire) assez superficielle (entre le tendon d’Achille et la peau).

Je ne vois pas d’autres explications à votre « blessure ».

De toute façon, vous pouvez bien évidemment continuer votre pratique sportive. Je vous conseille de tester cette douleur quelques minutes ou heures après votre running : si la douleur est plus importante, cela va dans le sens d’une inflammation locale telle que je l’ai décrite, bursite du talon.

Tenez-moi au courant, merci.

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo :vous aussi posez votre question à notre médecin

2 réaction à cet article

  1. Bonjour , Merci pour votre réponse à ma question.En faite comme vous dites la douleur se situe bien au talon. Le moment pour moi le plus douloureux est le matin au réveil dés que je pose le pied à terre . Quand je cours se sont les 1er Km qui sont durs après la douleur est plutôt gérable !!!Après l’entrainement la douleur est bien là!! Mais rien à comparer avec celle du matin .Le seule soucis, je ne vois pas de sortie ! Je suis inquiet pour la suite ! J ai opté pour courir plus sur la pointe des pieds ! Inquiet que d’autres douleurs apparaisse. Merci pour tout les conseils que vous pourriez me donner.

    Répondre
    • je partage votre inquiétude, il n’est jamais de bons conseils que de vouloir modifier, d’une façon aussi nette et brutale, sa technique de course.
      Il faut reprendre totalement le problème. Si le tableau clinique est très évocateur d’une bursite, il faut, malgré tout, confirmer ce diagnostic par une échographie. Cet examen doit montrer la bursite. Dans ce cas, si cette bursite est vraiment tenace, on peut envisager une ponction suivie d’une infiltration, de cette bursite, sous contrôle échographique. Ce geste technique n’est pas toujours facile à faire et doit être réservé aux médecins échographistes, entraînés. Il faut parfois refaire ce geste 15 à 20 jours après la première infiltration. En attendant, vous pouvez courir un peu mais sans changer votre technique de course. C’est impératif. Ceci ne peut être envisagé que sous contrôle d’un entraineur –technicien qui peut vous aider. Il faut éventuellement changer ou adapter vos chaussures ; cela me semble plus raisonnable.
      S’il n’existe pas de bursite, il peut s’agir d’une aponévrosite plantaire. Le diagnostic sera fait également par l’échographie. Vous voyez donc qu’il faut que vous fassiez une échographie de votre tendon d’Achille, talon et aponévrose plantaire, bref de votre zone douloureuse, c’est capital.
      Si l’on retient le diagnostic d’aponévrosite plantaire, le traitement sera à base d’orthèse plantaire (semelle orthopédique à porter toute la journée), ondes de choc sur cette aponévrose, …
      Je comprends votre impatience mais toutes les douleurs chroniques sont ainsi. Il faut essayer, également, d’analyser pourquoi vous avez développé cette douleur : excès d’entrainement ? Non respect de la fatigue ? Mauvaises chaussures ou trop usées ? …Car nous sommes face à une probable pathologie de surmenage et il faut « corriger le tir ».
      Yannick Guillodo, médecin

      Répondre

Réagissez