Au coeur des 1 000 Km d’Hespérange (Luxembourg), le 10 Juillet 2011

639 participants pour une course solidaire atypique au profit d’Handicap international

Témoignage au cœur du peloton pour cette course du cœur Luxembourgeois.

1000km-hesperange-coureurs-e1310568706903

Le 12 Juillet 2011, avait lieu la 12ème édition des 1 000 Km d’Hespérange (Luxembourg), une participante, Sylviane, 51 ans,  nous raconte sa course…

Sylviane, quel est le principe de cette course solidaire?

Le principe de la course est de courir librement autant de fois désiré sur un parcours de 2 kilomètres. Pour chaque tour comptabilisé, on vous remet un élastique au poignet. L’objectif était de dépasser le nombre de kilomètres de l’année précédente, tout cela dans la joie et la bonne humeur car l’argent récolté sera reversé à handicap international…..

Quelle a été votre préparation avant cet évènement ?

Je sors d’une opération d’une hernie discale paralysante, opération faite fin 2010, donc j’ai repris à zéro, comme si je n’avais jamais couru. J’ai refait toutes les gammes.

Quelle est votre expérience en course à pied ?

En fait elle n’est pas énorme, je n’ai jamais fait plus de 10 km car j’ai pas mal de problème de dos avec en 2008, une opération  pour une fracture des vertèbres L3-L4 et la mise en place d’une prothèse et donc cette opération fin 2010 pour cette hernie sachant que je n’ai pas encore retrouvé toutes mes facultés au niveau de ma jambe droite.

Lors de ma première opération,  il n’a pas été évident de supporter 2 mois de chaise longue, des mois de kiné et un corps étranger dans ma colonne vertébrale.  J’ai du mal à vivre sans sport alors dès que j’ai eu le feu vert de mon chirurgien j’ai renoué avec la course à pied.

En 2010, pour la fête des mères, je me suis inscrite sur un triathlon découverte organisé par ma ville de Longwy et j’ai terminé. Ce fut une belle revanche sur la vie. J’ai ensuite enchaîné avec un autre triathlon puis le triathlon découverte de Gérardmer en eau vive. Pour mes 50 ans, je me suis offerte le statut de finisheurs ! Malheureusement me voilà avec cette hernie discale paralysante, et de nouveau deux mois de chaise longue et de longs mois de kiné…..

Participer à cette course était aussi pour moi un retour à ma vie de sportive.

Quelles ont été vos sensations pendant la course?

Un véritable sentiment de fierté, c’est très fort de courir pour une association. Vous sentez que vous faites quelque chose de bien. Pourtant, ce matin là je n’étais pas très en forme, et je m’attendais à ne pas parcourir de nombreux kilomètres.

Mais lorsque je suis arrivée sur le parcours, l’ambiance créée par ces centaines d’anonymes qui n’étaient pas tous coureurs d’ailleurs mais qui donnaient le meilleur d’eux-mêmes m’a transporté. Ca vous chamboule ! Alors je me suis dit  » moi aussi, je vais me donner et multiplier les tours, je vais en faire encore et encore, après tout je suis venue pour ça ! ». Alors j’ai couru avec un grand sourire et le baume au cœur.

Quels ont été les temps forts?

Quand j’ai aperçu deux coureurs luxembourgeois toujours bien placés au marathon du Luxembourg !  José Azévédo,  a parcouru 31 tours (62 kilomètres), et Yasmine André qui a parcouru 42 kilomètres… Pour ma part,  ce fut 5 tours c’est à dire 10 km.

En une phrase pouvez-vous définir cette course ?

Si on aime courir, autant le faire pour une bonne cause….

Quelles sont les autres épreuves auxquelles vous avez participé ?

J’ai repris la course a pied en commençant par de petits parcours des 5 km et des sorties dominicales. En Belgique, j’ai participé aux parcours de la Gaume, puis à la run attitude pour la lutte contre le cancer du sein à Gérardmer sur 8 Km 800. A l’issue de cette course, je me suis dit que je ne redescendrai plus sur 5 Km. Je suis donc passé au 10 km avec le city jogging Luxembourg et donc ce dimanche 12 juillet, 10 km sur les 1000 km d’Hespérange…

Quelles sont vos envies de runneuse pour cette année ?

En premier lieu, je voudrais courir un 10 Km en moins d’1 heure. Mon record actuel est de 1 h 15 ! J’essaye, j’essaye mais en vain…. Ce n’est pas faute de faire appel à divers coachs sportifs et d’effectuer des entraînements spécifiques….  Je ne désespère pas.

Pour en savoir plus sur les 1000 d’Hespérange : Site internet des 1000 km d’Hespérange