Au coeur du semi-marathon d’Auray-Vannes avec Isabelle, le 9 septembre 2012

Quelle ambiance !

Isabelle a couru Auray-Vannes, son premier semi-marathon.

auray vannes

Pour me situer, je suis maman infirmière de 4 enfants, courant fréquemment avec ma poussette avec pour objectif de courir mon premier semi à la veille de mes 40 ans sur Auray-Vannes.

Encore fin juin, mon mari ne me prenait pas au sérieux mais après lui avoir mis sous le nez votre plan d’entrainement semi-marathon, il a pris conscience que c’était important pour moi et s’est occupé des enfants pendant mes sorties, me permettant de suivre vos recommandations scrupuleusement.

Je me suis donc présentée dimanche 9 septembre au départ du semi-marathon d’Auray-Vannes: le temps était idéal (couvert, 20-21°C) et nous étions environ 5000 coureurs sur la ligne de départ, c’était un peu impressionnant et quelle ambiance!

J’ai sympathisé avec des coureurs de ma commune (Meucon) qui m’ont reconnue (c’est celle qui court avec sa poussette !). Tout au long des 21.100km, que de monde de tout âge venu nous encourager avec des groupes de musique bretonne et tous ces bénévoles aux différents points de ravitaillement tous les 5 km…

Il y a eu aussi ces deux côtes: Baden et Vinci que je pense avoir bien appréhendées car j’avais été prévenue par d’autre coureurs pour qui ce n’était pas la première fois. Il m’a aussi été précieux de suivre durant les 5 premiers km un meneur avec la pancarte 2h10…Ensuite comme je me sentais bien je suis partie et j’ai rattrapé celui des 2h.

Mon amoureux et mes enfants m’attendaient au 19e km. Cela m’a reboostée et j’ai pu accélérer lors du tour de piste final de Kercado et ainsi terminer en 1h58…

Le soir même, ça n’a pas été simple de gérer mes 4 enfants, j’avais l’impression d’avoir 90 ans mais dès le lendemain, après une bonne nuit de sommeil et un petit massage des cervicales de mon fils (9 ans) tout est rentré dans l’ordre.

Je suis, je dois le reconnaître, très fière de moi et je n’ai qu’une envie: celle de recommencer…l’année prochaine (si j’arrive à attendre jusque là)!

Et j’attends demain matin pour reprendre mes séances en Endurance Fondamentale…avec ma poussette!

Un grand merci pour votre plan d’entrainement qui m’a permis de bien appréhender ce premier semi.Juste une chose, je l’ai agrémenté de quelques côtes, ce qui me paraissait indispensable pour Auray-Vannes, je crois que cela m’a aidée.

A très bientôt,

Isabelle Guémené