Au coeur de Marseille Cassis avec Yan, le 28 octobre 2012

I-NOU-BLIABLE

Voilà une course que je ne suis pas prêt d’oublier… Départ de Salon de Provence à 6h15 direction Marseille sous les flocons… Jamais vu ça un 28 octobre dans les Bouches du Rhône. Le vent se déchaîne mais la motivation reste intacte. Normalement, à Marseille, le vent devrait se calmer, pense-t-on dans la voiture. Mais cela n’a jamais été le cas.

Arrivée à Marseille dans un froid glacial. Une halte dans un fast-food pour se réchauffer avant d’aller déposer les sacs au camion. Mais un excès d’optimisme nous fait rater le départ des dernières navettes en partance pour Cassis et me voilà avec un sac à dos rempli de choses sur le dos. 20 km comme ça, avec les fines lanières qui vous rentrent dans les épaules, ça va pas être marrant. Mais peu importe, c’est Marseille Cassis, je garde la motiv !

Arrivée sur la ligne de départ. Pas d’arche de départ en vue, pas de meneurs d’allures facilement reconnaissables alors je me cale dans le premier sas venu. Plus que 30 minutes à patienter dans le froid… Heureusement, la foule est très compacte et on se tient tous chaud.

Enfin, le départ de la course ! Contrairement aux autres années, on attaque direct la montée ! On tourne et on se prend le vent de face, puis de côté, puis de dos. Les lanières de mon sac cassent et je me retrouve à le porter à bout de bras (pourquoi j’ai pris un pull et un kway dans mon sac ???!). Après quelques kilomètres et des bourrasques de mistral, c’est le col de la Gineste et la descente vers Cassis. Cette fois, j’ai le vent dans le dos et les jambes qui commencent à tirer à force de tenter de ralentir (pas toujours confortable d’être poussé). Les kilomètres s’enchaînent et le port de Cassis est enfin en vue. Il y a peu de spectateurs si l’on pense aux précédentes éditions mais ce n’est pas grave, on continue pour finir en 1h32.

Que du bonheur!

Yan

Réagissez