Reprise entraînement post-marathon

Je viens de terminer un marathon (Bordeaux) pour lequel j’ai suivi un plan reposant sur trois séances par semaine. J’aimerais reprendre progressivement l’entraînement afin de me maintenir en forme en vue d’un prochain objectif et de ne pas perdre tout le bénéfice de ma préparation marathon. Cependant j’aimerais éviter de court-circuiter la nécessaire période de récupération afin de ne pas accumuler trop de fatigue. Comment dois-je procéder? Merci.

Une réponse à la question

  1. Bonjour
    Vous ne nous donnez pas beaucoup d’information. Quel est votre prochain objectif et sur quelle distance et quel délais avez vous entre les deux compétitions ?
    En attendant, voici quelques suggestions de lecture qui devrait vous aider :
    Récupération et entraînement sont indissociables
    La récupération ? La clé de vos performances
    Marathonien : soignez votre récupération !
    Enchaîner deux marathons, c’est possible ?
    Que faire entre deux compétitions espacées de trois semaines ?

    Répondre
  2. Merci pour votre réponse et les nombreux liens.
    Ma question ne portait pas tant sur l’enchaînement de deux compétitions que sur la reprise d’une activité physique « d’entretien » post-compétition afin de ne pas avoir à repartir de zéro lors de la préparation d’un prochain objectif (qui n’est pas encore déterminé).
    J’ai repris les footings hebdo (à raison de 2x45min par semaine) et je pense commencer à y intégrer des séances qualitatives d’ici peu (tout en restant sur une base de 3 sorties running par semaines).
    Je m’interrogeais donc sur le délai de récupération à observer et sur la nature des séances à effectuer à la fois pour (1) éviter de zapper la période de récupération et pour (2) capitaliser sur l’état de forme issu de la préparation du marathon.

    Répondre
  3. Bonjour

    Le marathon de Bordeaux s’étant déroulé le 18 avril 2015, vous n’avez qu’une quinzaine de jours de récupération. Mon premier conseil est de ne pas vous précipiter pour reprendre un entraînement conséquent. Je ne sais pas dans quel état physique vous avez terminé l’épreuve mais vous semblez déjà d’attaque alors méfiance que le résultat ait été bon (on surfe sur l’euphorie pour faire mieux) ou mauvais (on veut se lancer à nouveau pour prendre sa revanche). Reprendre trop précocement constitue une erreur.

    Après un marathon (qui laisse toujours de traces, parfois invisibles … aussi bien sur le plan physique que nerveux) … il faut penser à long terme. Vos acquis obtenus par un travail régulier tout au long des semaines de préparation ne vont pas disparaître du jour au lendemain.

    Prenez le temps de vous poser, de réfléchir à vos prochains objectifs, faites des petites sorties, programmez une course sur 10 kilomètres dans quelques semaines.

    En attendant, contentez-vous encore de vos deux sorties tranquilles les prochaines 4 semaines puis monter progressivement en puissance en fonction de votre prochain objectif.

    Bonne récupération.

    Répondre

Réagissez