Pourquoi je m’essouffle en courant ?

La question

Bonjour, depuis 8 mois, je ressens un essoufflement lors de footing lent 9-10 km/h et même le fractionner. Je cours depuis 25 ans 4/ 5 fois par semaine. Aujourd’hui mon poids est de 85 kg pour 1m86 (54 ans), pouls au repos 42/44 et je cours à 700 m /1200 m altitude mes performances sont de 1h30 sur 20km (1h10 il y a 15 ans). Est ce que le poids est trop important ou une anomalie s’est développée? J’envisage de faire un test d’effort, pour plus de précision. Je ne sais si une réponse peut être apportée..? bien sportivement.

La réponse de Gilles Dorval, entraîneur

La présence de cet essoufflement inhabituel lors de vos footings à allures lentes nécessite la prise rapide d’un rendez-vous chez votre médecin. Souvent bénin et passager, un essoufflement à des faibles intensités peut être aussi annonciateur d’un problème cardiaque sérieux. Il ne faut jamais négliger ce type de signaux. En cas de doute, votre médecin vous dirigera vers un cardiologue afin d’effectuer des examens complémentaires (échographie, test d’effort, etc…).

Avoir toujours eu une très bonne condition physique ne met pas à l’abri de problèmes cardiovasculaires. Dernièrement, un ami coureur âgé de 43 ans et encore très performant a été victime d’un arrêt cardiaque. Quelques jours auparavant il décrivait les mêmes symptômes que les vôtres. Mieux vaut donc consulter et écarter ce risque.

En attente de votre visite chez le médecin, il serait prudent de stopper toute activité physique. Ces quelques jours de repos suffiront peut-être à faire disparaître ces essoufflements et en cas de réels soucis de préserver votre santé. Une fois rassuré, vous pourrez reprendre la course à pied sereinement. Cette pause « anticipée » peut alors se substituer à celle généralement conseillée et programmée à mi- saison durant l’été.

Une réponse à la question

  1. bonsoir, j’ai eu ton probleme regis et au bout de plusieurs mois j’ai eu une alerte , grosse douleur a la poitrine gauche et au bout de 2 jours , direction les urgences et au bout de 3h d’examen , j’avais fait une embolie pulmonaire , j’avais un caillot au niveau du mollet que j’avais depuis 7 a 8 mois et je pouvais plus faire de footing long car j’etais essoufflé au bout de 30′ et les cotes je marchais en haut . bon courage

    Répondre

Réagissez