J’ai couru en descente sans echauffement, j’ai mal aux cuisses, Pourquoi ?

Je pratique la course à pied depuis près de 10 ans, j’ai 37ans (1,78m – 75kg) ; j’ai participé à qques ultras (100km de Millau (13h), diagonale des fous) et plusieurs courses/trails entre 10 (42min) et 42km (moins de 4h), je cours régulièrement entre 3 et 5 fois par semaine, plus du VTT sportif de temps en temps.
Le w-e dernier, je suis monté en haut de la Rhune (une montagne du Pays Basque ) qui culmine à 905 mètres. Brèf, j’y suis allé en famille, nous sommes montés ensemble en vieux train à crémaillère au sommet puis je suis descendu en tenue de « running-trail » sans trop m’échauffer an mode rapide: 5km, 700mD- en 30 minutes, à savoir que certaines parties sont raides et dans des dédales de gros blocs.
Depuis ce jour ( il y a 4jours), j’ai très mal à l’avant des cuisses, les quadriceps, j’arrive pas à monter ou descendre un escalier, j’ai du mal à marcher, à m’assoir, me relever et je ne ressens pas franchement d’amélioration. Au toucher, c’est très douloureux, pas d’hématome ou de coloration de la peau, pas eu de sensation de ‘claquage’ pendant l’effort. J’ai penser au début à des courbatures … je pense aujourd’hui plutôt à quelque chose du genre élongation-claquage-déchirure … que dois-je faire ? consulter un médecin ? en urgence ? attendre ? m’étirer (c’est douloureux) ?
j’ai lu des choses sur des risques liées à la présence d’hématomes éventuels ?
vais-je avoir des séquelles ?
merci pour votre éclairage et bien à vous.

Une réponse à la question

  1. Bonjour
    Nos médecins sont fortement sollicités, vous devriez aller voir un médecin car il ne faut pas rester avec de telles douleurs.
    Cordialement

    Répondre
  2. Je ne suis pas médecin mais traileur (un peu du même profil, en plus vieux ;)
    Quelques pistes :
    1) si c’est symétrique (douleur identique aux deux quadri) peu de risque de claquage
    2) attendre jusqu’à sept jours avant amélioration des symptômes. Sur mon dernier trail, j’ai pas mal « allumé » dans les descentes avec un cardio assez élevé. Résultat, des douleurs similaires pendant une bonne semaine.
    3) je crois que c’est dû au travail en excentrique (à rechercher sur le net)
    4) beau terrain d’entrainement que la Rhune :)

    Répondre
  3. Bonjour.

    Votre collègue trailer a raison.
    Le gros travail excentrique effectué sans eéhauffement et sans préparation a provoqué ce qu’on appelle des DOMS (Delayed Onset Muscle Soreness). C’est le produit d’une accumulation de micro traumatismes musculaires qui sont plus ou moins douloureux (et ils ont l’air de l’ être de manière conséquente chez vous). Ces douleurs apparaissent post effort (quelques heures ou 24 heures) et peuvent durer plusieurs jours. Douleur et raideur devraient s’estomper progressivement (vers le 7 ème jour). Pas la peine de s’affoler ni de chercher un traitement miraculeux, il faut laisser le temps à l’organisme de réparer ces micro traumatismes. Tout au plus pouvez vous tenter la cryothérapie, l’alternance bain chaud, bain froid pour accélérer le processus de récupération
    Donc ce n’est pas dramatique mais la conséquence normale de votre important travail excentrique. Il faudra s’en souvenir à l’avenir et ne pas se lancer dans une telle aventure.

    Bon courage

    Répondre

Réagissez