Gonalgies, quelle cause, quel traitement, quels remèdes ?

Bonjour,

J’ai consulté mon médecin généraliste hier pour des douleurs et gênes au genou.

la 1 ère question : c’est d’en connaitre la cause.
Je me suis préparé depuis mi juin pour un trail de 26 km. J’ai pour cela fait des séances de cotes ainsi que des sorties longues. 15 jours avant la course, j’ai senti une légère gêne lors de l’entrainement. J’ai ralenti le rythme de l’entrainement alors et négligé les étirements.
La course c’est plutôt pas mal déroulé : pas de douleur significatives mais une impression d’avoir sollicité pas mal les genoux. Il faut dire que le terrain était par moment accidenté (des montées, des descentes vraiment pentues même si courtes)

A la fin de la course, j’ai omis de m’étirer. La semaine suivante, des douleurs et gênes présentes.
Une séance de vélo n’a rien arrangé. je décide de consulter un médecin de sport, il me dit de faire des séances de kiné si cela ne se calme pas avec le repos. Je suis parti en vacances 10 jours mais ce ne fut pas un repos total car j’ai fait de la visite de ville à pied ( un peu plus de 4 h par jour) , j’avais toujours ces douleurs. Depuis samedi, je suis davantage dans un phase de repos total, les douleurs sont moins présentes

Hier j’ai consulté mon généraliste. Des manipulations n’ont pas fait ressortir de zones de douleur localisées, d’ailleurs j’ai des gènes à des endroits différents. Je vais voir le kiné pour 12 séances mais son travail ne sera pas aisé car aucune localisation de la douleur n’est perceptible.

Pensez vous que des séances de kiné seront suffisantes ? Faudrait-il envisager autre chose comme de l’osthéo, podologue ?

La réponse de Yannick Guillodo, médecin du sport

Bonjour

Votre description est détaillée mais pas assez précise, au niveau médical, pour pouvoir apporter des réponses certaines. En effet, je ne connais pas votre âge, je ne sais pas si votre genou a gonflé ou pas, je ne sais pas si vous avez des antécédents sur cette articulation,…

Malgré tout, je vais tenter de vous orienter.

Pour votre question sur la cause des douleurs, il ne faut pas croire que votre absence d’étirements est la cause entière d’une réelle pathologie de genou. Certes, en sport, finir sa pratique physique par une séance d’étirements est capital. Mais omettre de faire cette séance n’est jamais la cause directe d’une pathologie vraie. Donc rassurez-vous sur ce lien de causalité. La causalité est certainement due à l’exigence que vous demandez à vos articulations car, comme vous le signalez, très justement, la course en descente est délétère pour les articulations porteuses (genou, hanche).

Pour votre deuxième question sur l’intérêt de la kinésithérapie, vous avez également raison. Effectivement, s’il n’y a pas de diagnostic précis, à l’origine de vos douleurs, il est difficile de proposer un traitement ciblé et notamment un traitement kinésithérapique.

Vous demandez ce qu’il est possible d’envisager. Vous l’avez compris il faut impérativement affiner l’origine de vos douleurs et donc faire un diagnostic précis. Ce genou gonfle-t-il à l’effort ? Il serait intéressant de vous faire examiner sitôt après un effort.

Globalement votre douleur de genou ne me semble pas très inquiétante. Alors je vous conseille la chose suivante : reprenez à courir sur terrain plat, très tranquillement et si la douleur s’accentue il faut consulter un médecin du sport après avoir fait une séance d’entraînement. Ainsi le médecin pourra plus facilement s’orienter entre une pathologie intra articulaire (c’est toujours assez sérieux) et une pathologie extra articulaire (qui est moins préoccupante médicalement parlant).


Une réponse à la question

  1. 31 ans , pas d’antécédent aux genoux dus à une pratique de la course

    j’ai commencé les séances de kiné : le diagnostic est une sur-sollicitation pour le kiné
    et il n’y a pas de gonflement

    recommencer la course pour savoir : je voudrais avant cela m’assurer de ne pas avoir mal

    Répondre
    • je me suis pas très bien exprimé : il faut avant de faire un test s’assurer que je n’ai pas mal au repos

      Répondre
  2. Bonjour
    On ne peut vous assurer de ne pas avoir mal ! Le mieux est de faire un essai tout doucement comme vous l’a indiqué Yannick Guillodo et de voir ce que cela donne ! Votre kiné qui a votre genou en main pourra certainement vous donner de précieux conseils.
    bon courage

    Répondre
  3. vous estimez que dès que je ne ressens plus de douleurs, je fais le test ?

    Par ailleurs, est ce que la pratique d’un autre sport comme la natation pouvait agir en complément, est-il possible de la pratiquer d’ici peu (mon kiné dit que je peux tester mais il faut faire attention ) ?

    Répondre
  4. Bonjour,

    Après une nouvelle séance de kiné j’ai quelques exercices à faire à domicile.

    Sinon les douleurs aux genoux sont toujours là. Autant j’ai ressenti une vraie amélioration lors de mon repos total mais là cela ne s’arrange pas véritablement. Et ça gamberge un peu…

    Répondre
  5. Bonjour,

    Je vous fais un point de mon avancée , avancée qui n’est pas très positive :

    – j’ai fait des radios : tout est ok. On pouvait s’y attendre
    – j’ai revu mon généraliste : il m’a prescrit du voltarène par voie orale + de nouveau du ketum
    -j’ai un rdv pour une irm d’un seul genou (un seul du fait de la réglementation sécu) assez éloignée (fin octobre)

    – le kiné ne me soulageant pas, on a préféré suspendre les séances. il est vrai que les exercices de renforcement aurait plutot réenflammé les articulations. a la palpation il a su retrouver une douleur mais pas la seule (sur le coté des genoux)

    du coup je me sens un peu livré à moi meme et ne sachant trop quoi faire. je vais suivre mon traitement pendant 10 jours.

    j’ai un contact avec un ostéo mais là encore je ne me suis pas décidé à aller au bout des choses

    Si quelqu’un avait conseil ou avis à donner je serai preneur

    Répondre
  6. bonjour j ai 63 ans j ai été opérer quatre fois du genou droit avec greffe osseuse je viens de passer une radio car j ai beaucoup de mal a marcher mon genou a bouger on ma déceler une gonarthrose concernant les compartiments fémoro-tibial latéral et fémoro- patellaire avec remaniement de la tubérosisité antérieure que me reste t il comme solution

    Répondre
    • Bonjour,

      Avoir été opéré quatre fois du genou et toujours souffrir, je comprends votre déception.

      Il m’est très difficile de vous aider sans mieux connaitre votre dossier médical, sans lire les radiographies ou scanners que vous avez en votre possession, sans connaître les différents types d’intervention que vous avez subies et les modes de rééducation qui ont probablement accompagné vos convalescences. Sur un genou opéré à de multiples reprises et greffé, nous n’aimons pas trop infiltrer des corticoïdes qui soulagent pourtant souvent les douleurs lorsque les cartilages ne sont pas abimés. Les injections d’acide hyaluronique ne me semblent pas être une bonne indication dans votre cas, et vous en avez sans doute déjà testé l’efficacité ou l’inefficacité.

      Que donnent la rééducation et le travail sur vélo ? Vous est-il possible de trouver des activités physiques qui permettent d’entretenir vos articulations et vos muscles comme la marche en piscine par exemple ? Il est en effet important que vous ne deveniez pas sédentaire car ne rien faire risque d’aggraver les symptômes douloureux.

      Vous ne parlez pas de prothèse du genou, et je le comprends car c’est toujours la dernière solution à envisager. Mais en cas de douleurs permanentes qui perturbent beaucoup la vie quotidienne, il est parfois nécessaire d’envisager cette chirurgie. Avez-vous déjà abordé cette question avec les orthopédistes qui vous suivent ?

      Je suis désolé d’être aussi peu optimiste concernant vos douleurs et les solutions à envisager mais vos problèmes semblent complexes et relever en grande partie de la chirurgie. Ceci ne doit pas vous empêcher de trouver à tout prix une activité physique d’entretien non douloureuse.

      Tenez-nous au courant.

      Répondre
  7. bonjour
    je viens vers vous pour un problème au genou droit j’ai 38 ans jardinier de profession dont 17 ans à faire de l arrosage intégré.
    Je souffre en particulier le soir a l’intérieur et derrière le genou il me lance,craque. J’ai de plus en plus de mal à m’accroupir surtout pour me relever.
    j’ai passé un IRM et le résultat et le suivant:
    Intégrité des ménisques pas de fissures transfixiante visible
    Intégrité des ligaments croisés, du tendon quadricipital, du ligament rotulien, des ligaments collatéraux.
    Œdème au niveau du corps adipeux supra-patellaire.
    Intégrité des cartilages encroûtements fémoro-tibiaux et fémoro-patellaires.
    Pas de contusion osseuse visible.
    La rotule est bien centrée.
    Conclusion:
    Intégrité méniscoligamentaire.
    œdème au niveau du corps adipeux supra-patellaire.

    Je voulais savoir ce que vous en pensez, on me parle d’arthrose ou de tendinite de la patte d’oie…..
    Cela commence a être handicapent pour ma profession que dois-je faire?
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Répondre

Réagissez