Fréquence cardiaque qui plafonne

Bonjour,

Je souhaite soumettre une problématique pour un ami.

Profil:
27 ans – 191 cm – 76 kg
Très sportif depuis toujours (basket à bon niveau, VTT, randonnée)
Débute le trail de puis trois ans, résultats déjà très encourageants, régulièrement autour du top30
Exemple résultat Belfortrail 54 km 2900 D+ 7h22

Nous avons fait un (premier) test vma il y a deux semaines, qui avoisinne les 20 km/h.

Le problème est qu’il sent qu’il plafonne en FCM. Que ce soit en course ou sur le test, la FC monte et atteint un seuil qu’il ne peut plus dépasser sans qu’il soit « terrassé » comme on peut l’être quand on va vraiment au bout. A ce stade en revanche, la puissance n’est plus là pour pousser sur les jambes.

Je me dis mais je ne suis pas un expert qu’à son niveau tout de même assez élevé, il a peut-être besoin d’entrainement pour progresser en vélocité, puissance (?) ou s’agirait-il d’autre chose ?

Merci pour votre éclairage
Cordialement

Une réponse à la question

  1. Bonjour

    Afin que je puisse vous répondre avec précision, il me faudrait quelques éléments supplémentaires.
    Tout d’abord le type de test VMA que vous avez utilisé
    Par ailleurs, vous ne donnez pas de valeur quant à la FC Max (avez-vous utilisé un cardiofréquencemètre ?) car connaître cette valeur serait intéressant.

    Mais qu’un coureur soit proche de son maxi en termes de FC lors d’un test de VMA ou en compétition est tout à fait normal surtout si vous arrivez à une VMA estimée à 20 km/h. Connaître ses résultats sur des distances standard comme le 10 kilomètres ou le semi seraient également d’une grande aide.

    Si vous pouviez détailler un peu le type d’entraînement de votre ami cela me permettrait d’apprécier les contenus et éventuellement de suggérer quelques modifications car il est effectivement possible que votre ami soit bridé un peu en termes de vélocité et puissance mais comme il a tout de même une très bonne VMA, l’analyse est peut être un peu superficielle.
    Apportez nous ces éléments et nous pourrons aller plus loin.

    Merci
    Cordialement

    Répondre
  2. Bonjour
    La réponse de runbuster
    Le test vma utilisé a été le Vameval sur piste athle synthétique / vitesse + 0.5km/h par minute (ci-joint graphe du test réalisé).
    La fcm max jamais atteinte a été mesurée sur course : 191 bpm (fichier Trail « court » THK 15.09.13 / graphe ci-joint également).

    Expérience :
    27 ans 191 cm 76 kg
    Basket : 20ans
    Vtt : 10ans, de temps en temps le weekend en été de façon bien sportive
    Natation : 5ans en loisirs puis club à partir de 2015
    cap : 5 ans, en commencant par des petites sorties pour la ppg de ma saison de basket en été seulement. Depuis 2 ans pour le trail

    Entrainements: 4 à 6 fois par semaine selon les conditions et le programme. Trail en majeur partie, natation et vélo.
    En général, ça s’organisait de cette façon : repos / vma côtes / récup’ active / seuil court / récup’ active / vtt / sortie longue (voir dernier plan Belfortrail ci-joint et résultats des courses).

    Voilà les renseignements utiles que je peux vous communiquer !
    Merci

    Répondre
    • Bonjour

      J’ai bien regardé les documents que vous nous avez communiqués.

      Quelques remarques :
      – Si je regarde votre test avec un début de test vers 9’45 et une fin vers 30’30 vous devriez vous situer vers le palier 20 et donc avoir une VMA de l’ordre de 18 kilomètres plutôt que proche des 20. Ce test à montée de vitesse assez rapide surestime un peu la VMA réelle. Les relevés de GPS montrent par ailleurs des changements d’allure et des ralentissements assez irréguliers ( ce test nécessite une certaine expérience lors de sa passation )
      – Au sujet de la question principale, le plafonnement de la Fréquence cardiaque lors du test voici ce que j’observe. On note une FC qui augmente linéairement en fonction de l’allure jusqu’au palier 13 (vers 14/14,5 km/h) puis on constate un infléchissement de la fréquence cardiaque (on appelle cela l’inflexion de la fréquence cardiaque) c’est-à-dire que la FC n’augmente plus que de quelques battements alors que vous pouvez encore augmenter l’allure de plusieurs km/heure. Ceci est tout à fait normal.
      – Votre fréquence cardiaque lors du trail se situe a un niveau relativement élevé; ceci provient probablement d’un début de course un peu trop rapide ce qui vous amène tout de suite à des fréquences cardiaques élevées.

      En analysant un peu votre planning d’entraînement, je trouve que vous êtes dans les deux extrêmes avec deux séances avec des temps d’effort assez courts (seuil vallonné 10 x 40 sec et seuil 3 x 8‘ par exemple) et des sorties très longues (VTT ou CAP), il manque donc tout le développement d’un secteur aérobie (sorties de 45mn à 1h15 à différentes allures) qui vous donnerait des bases plus solides dans le secteur aérobie. A mon avis, il vous manque donc un véritable travail aérobie (la caisse) qu’il vous faut impérativement développer pendant plusieurs mois en préparatoire. Ce type de travail vous apportera économie de course, baisse de la fréquence cardiaque à des intensités sous maximales et une réserve cardiaque plus importante sur la fin.

      Bon entraînement

      Répondre
  3. Bonjour,
    Tout d’abord, merci à vous pour vos réponses et à François pour cette recherche !
    J’ai un peu tardé car je voulais vous apporté un peu plus d’éléments.

    J’ai fait mon premier 10km route ce dimanche en 36’35 » soit 16.4km/h, avec du vent, pluie. Donc voilà ma première référence connue pour un exercice officiel de ce type. FCmax obtenue dans le dernier km à 185bpm à 22.5km/h.

    Mon inquiétude est surtout le fait que je n’arrive plus à atteindre ma FCmax (connue à 193bpm il y a 1 an environ). Sur mes exos de vma (plat et côte), j’ai du mal à atteindre les 180bpm et je ne peux aller plus vite. Et j’ai me pose donc des questions sur la qualité de mes entrainement, mais également ma santé …

    Sportivement
    Arnaud

    Répondre
    • Arno
      Je ne comprends pas trop votre commentaire, est ce que vous pourriez préciser un peu ? Qui est François qui a fait une recherche ?
      Merci

      Répondre
      • François est « runbuster » qui a posté ce sujet (il a signé d’ailleurs sur le dernier message juste au dessus). C’est ami avec qui j’ai discuté de ce problème et qui a eu l’idée de vous contacter.
        Qu’est ce que vous ne comprenez pas ?
        Ce que je cherche à résoudre : pourquoi je n’arrive pas à atteindre ma FCmax (qui devrait être de 193bpm) lors des entrainements de vma ou côtes ? Je vais au maximum à 180-182, voir 185 sur le 10 km fait dernièrement. J’ai déjà atteint la valeur de 193bpm (il y a 1 an sur un trail court et sur des entrainements), mais depuis, impossible de l’atteindre.Et j’aimerais donc savoir pourquoi …

        Répondre
  4. Bonjour
    Tout d’abord sachez que la fréquence cardiaque maximale ne présente aucune relation avec la performance.
    L’objectif d’un entraînement régulier, constant sur plusieurs mois amènera au contraire une économie cardiaque générale (baisse de la fréquence cardiaque de repos , baisse de la fréquence cardiaque pour un effort sous maximal (pour la même allure sur une distance x votre FC sera plus basse) et une baisse de la Fréquence cardiaque maximale. Ces baisses traduisent un meilleur rendement et une économie générale de votre organisme et sont l’expression d’une adaptation physiologique favorable.

    Si vous progressez en course à pied vous n’avez aucune crainte à voir votre fréquence cardiaque maximale diminuer.
    Ne vous focaliser pas sur la FC max car cette valeur n’est pas essentielle.

    Nous vous conseillons de lire
    http://www.lepape-info.com/sante/quid-de-la-frequence-cardiaque/
    http://www.lepape-info.com/sante/dossier-tout-savoir-sur-lutilisation-de-la-frequence-cardiaque-a-lentrainement/

    Cordialement

    Répondre

Réagissez