Douleurs aux mollets

Bonjour,

Je me permet de poster ce message car je souffre de grosses douleurs aux mollets…
J’ai 22 ans, et cela fait un an que j’ai mal, un an que je passe plusieurs examens, mais on ne trouve rien.
J’ai changé de chaussures, eu des semelles, passé des test a l’effort, des scanner, un IRM, des radios, un écho-doppler mais il n y a rien au niveau vasculaire ni au niveau musculaire.
Je courrais beaucoup l’année dernière (5 fois par semaine). Les douleurs arrivent au bout de 3 à 4 minutes de courses, avec une impression que mes mollets se compressent je suis obligée de m’arrêter.
Je ressens la même douleur lorsque que je monte les escaliers, lorsque je me met sur les pointes, lorsque je suis à genoux ou accroupie…..
Je ne sais plus quoi faire, ça 5 mois que j’ai arrêter de faire du sport car j’ai trop mal. Étant sportive c’est très dur de patienter en attendant que l’on trouve la raison de ces douleurs. Il me reste à passer un electromiogramme ainsi qu’un scanner des lombaires…
Qu’en pensez vous? Ce qui m’inquiète le plus c’est que j’ai vraiment très mal quand je suis à genoux, comme si mes mollets chauffaient très fort…
Merci pour vos réponse.

Une réponse à la question

  1. depuis plusieurs mois j’ai des problèmes aux mollets(un coup le droit,l’autre fois le gauche) sans que se soit musculaire.j’ai l’impression que mon mollet est compressé et je suis obligé d’arrêter de courir, en fait pour moi c’est le nerf sciatique qui est pincé par une vertèbre,au scanner il s’avère que j’ai eu une hernie discale pas détectée qui c’est sclérosée.j’ai eu une infiltration fin Septembre et ce n’est toujours pas le top.je consulte un ostéopathe qui j’espère résoudra mon problème.bon courage et bon rétablissement.

    Répondre
  2. Bonjour,

    Vous douleurs aux mollets évoquent totalement et parfaitement les douleurs qui surviennent chez une sportive victime d’une pathologie vasculaire.

    Chez le sportif, deux pathologies vasculaires peuvent déclencher les douleurs musculaires de jambes à l’exercice : le syndrome de loge et le syndrome de l’artère poplitée piégée. Le fait que votre douleur apparaisse rapidement et qu’elle soit en relation directe avec la flexion ou l’extension du genou et de la cheville, m’orienterais plutôt vers une pathologie de l’artère poplitée piégée.

    Les explorations vasculaires ne sont si faciles à mettre en place et doivent toujours être faites avant et après exercice sur tapis roulant. La vitesse et la durée de course doivent déclencher et reproduire les douleurs que vous connaissez.

    Je me permets de vous conseiller de consulter dans un service hospitalier ou bien dans une clinique du sport véritablement spécialisés dans la prise en charge des pathologies vasculaires du sportif.

    Tenez-nous au courant.
    Cordialement
    Dr Jacques Pruvost

    Répondre

Réagissez