Douleur pied après effort

Bonjour,
J’ai 21 ans et depuis début mars, j’ai décidé de me remettre au sport et de surveiller mon alimentation dans le but de perdre du poids. Cela s’est révélé efficace, j’ai perdu 7 kilos depuis, je cours 3 à 4 fois par semaine pendant 45 minutes, j’y suis allée progressivement en alternant marche rapide et course, jusqu’à tenir 45 minutes sans interruption. Cependant depuis deux semaines, j’ai très mal au pied gauche pendant l’exercice et après, la douleur part de la plante du pied et remonte jusqu’en haut de la cheville. Après une longue journée de marche, si je vais courir le soir, il arrive que la douleur remonte jusque dans le mollet. J’ai des antécédents d’entorse (3) à cette cheville et je m’étais fait prescrire une chevillère pour courir mais je ne sais pas si elle est efficace, du coup. Je fais des exercices à la maison et j’ai fait une pause depuis le début de la semaine pour la course mais ça me manque, comment puis je faire ?

Une réponse à la question

  1. bonjour,
    Il convient d’abord de trouver l’origine de la douleur musculaire, osseuse, ligamentaire ou autre afin de pouvoir traiter ça le plus efficacement et de te permettre la reprise de l’activité sportive.
    Les antécédants d’entorse peuvent apporter une certaine fragilité à ta cheville voire une instabilité mais il apparaît peu probable qu’elle soit à la cause de ton problèmes sauf si tu t’es de nouveau tordu la cheville.

    Après la course à pied reste un sport traumatisant la douleur décrite peut faire penser à de multitudes de choses, une talalgie, une aponévrosite plantaire, une possible fracture de fatigue…
    de plus tu as très mal au pied gauche mais quel est le siège exact de la douleur ? Ton pied est il gonflé ? Quelles type de douleurs? Brulures ? Piqures? Douleur superficielle ou profonde ?
    les chaussures ou le terrain sur lequel tu cours peuvent aussi avoir leur importance.

    En fait le plus simple serait sans doute de voir un médecin du sport ou un podologue pour avoir un diagnostic précis et te permettre de repartir sur de bons rails

    Cordialement

    Répondre
    • Tout d’abord, merci pour votre réponse ! En fait je n’ai ni gonflement ni brûlure, la cheville ne devient pas bleue non plus, juste une sensation de tiraillement assez douloureuse. Je ne me suis pas tordu la cheville, je fais même beaucoup plus attention depuis que je me suis remise au sport (je suis très maladroite). Suite à mon message, les douleurs s’étaient estompées. J’ai fait ma première sortie depuis le post jeudi dernier. Pas de douleur pendant l’exercice, ni après mais j’ai été réveillée en pleine nuit par une douleur très vive au niveau de l’articulation de la cheville, la encore sans gonflement ni changement de couleur. J’ai donc rdv avec un médecin du sport ce jeudi et avec le podologue la semaine prochaine, je pense en effet que c’est la meilleure solution pour repartir du bon pied, je tiens à éviter la fracture :)

      Répondre
  2. Bonjour fortyfive,
    Bravo pour votre décision de rompre avec un comportement sédentaire et pour votre motivation à allier activité physique et alimentation adaptée.

    Les douleurs que vous décrivez me font penser à une aponévrosite plantaire, c’est-à-dire à une tendinopathie des muscles qui s’insèrent sous le pied. Ces muscles ont une double fonction : l’amortissement à la réception et la propulsion au décollage lors des appuis au sol. Ces muscles et tendons sont donc très sollicités par la course à pied.

    Je vous propose dans un premier temps de consulter un podologue spécialisé dans le sport. Ce podologue vous orientera sur le type de chaussures que vous devez utiliser, étudiera votre foulée et vous conseillera sans doute de mettre des semelles orthopédiques. Ces semelles vont avoir pour objectif de soulager les aponévroses plantaires à la course mais aussi lors de vos déplacements actifs et lors de votre activité professionnelle.

    Je vous propose aussi d’effectuer des étirements du système « suro-achilléo-plantaire », c’est-à-dire d’étirer les muscles du mollet et les muscles situés sous le pied. Ces étirements sont simples à réaliser : il suffit de mettre l’avant-pied sur une marche et de placer tout le poids sur les talons pendant dix secondes, puis de placer tout le poids sur l’avant-pied pendant dix secondes. Cette alternance de contraction et d’étirement à répéter 5 à 8 fois à la file va permettre aux muscles et aux tendons de gagner en allongement et en élasticité. Il s’agit d’éducatifs qui sont à la fois préventifs et thérapeutiques des différentes blessures de la coureuse à pied quel que soit son niveau.

    Laissez tomber votre chevillière qui, à mon avis, n’a pas d’intérêt sur votre blessure mais massez-vous le soir la plante des pieds en appuyant sur une balle de tennis.
    C’est bien de faire une courte pause dans les activités physiques mais, pour ne pas perdre votre condition physique et entretenir votre motivation, vous pouvez faire des sports portés comme la natation ou bien le vélo. Dés que vous aurez vos semelles, reprenez la course en faisant tranquillement deux séances de 30-40 minutes par semaine pendant trois semaines. Puis, si tout se passe bien, vous pouvez revenir à 3 séances de 40-45 minutes par semaine en prenant toujours le temps de vous étirer avant et après les séances.

    A lire aussi :

    Enfin, essayez de vous astreindre une fois par semaine à garder une séance qui sera centrée sur le renforcement musculaire, la préparation physique générale et la souplesse. Cette séance très importante a pour objectif de prévenir les blessures et devrait être systématique chez tous les coureurs, runners, joggers, traileurs…

    Répondre
    • Merci pour votre réponse ! J’ai effectivement fait l’étirement que vous préconisiez, il est vrai que ça m’a soulagée. Comme je disais plus haut, j’ai repris la course jeudi dernier, sans chevillière, sur une courte distance (4km). Je n’ai eu mal ni pendant ni directement après mais dans la nuit, vers 5h du matin, où une douleur très forte au niveau de l’articulation de la cheville s’est fait sentir, sans gonflement, la cheville n’était pas bleue non plus, mais j’ai une sensation de tension dans la cheville et le mollet depuis. Ce n’est pas particulièrement douloureux (je dirais 4/10, s’il faut donner une échelle) , mais gênant même dans la marche alors je fais surtout des séances d’étirements d’ici à mon rdv chez le médecin du sport ce jeudi. J’espère surtout ne m’être rien cassé, on verra bien. J’ai encore perdu 3 kilos, je pense que de toute façon cela ne peut pas faire de mal à ma cheville de supporter moins de poids

      Répondre
      • Bonjour,
        J’ai 18 ans et je fais beaucoup de sport, depuis plusieurs mois, j’ai des douleurs au deux pieds en particulier au niveau de la cheville. C’est une douleur qui apparaît généralement 2h apres l’effort ou alors le lendemain puis qui disparaît après une longue journée de repos ou alors parfois apres mettre remis à marcher.
        Je ne comprends pas d’où peut venir de telle douleur car je fais attention à mes chevilles, car je m’etirre apres chaque séance de sport, j’utilise des chaussures montantes et je me strap les deux pieds avant ma séance.
        Samedi, j’ai eu un tournoi multi-sport ( Basket-ball, Volley, Handball et foot ) et j’ai joué pendant 8h avec des pauses de 5 à 10 minutes et une pauses de 1h30. À la fin de la journée, j’avais du mal à marché, j’ai donc gardé mes straps et le lendemain je marchais difficilement. Ce matin en me levant, c’est à peine si j’arrive à tenir debout, pourtant j’ai dormi avec du strap et une atelle au pied droit.
        En cherchant des informations sur ce que je pouvais avoir, je suis tombé sur votre publication dans laquel j’ai reconnu des problèmes que j’ai.
        Ça fait maintenant 2 ans que celà à été publié et je voulais donc avoir des conseils pour mes deux chevilles.

        Répondre
        • Pour répondre à votre question relative à des douleurs des pieds et chevilles à l’effort, il nous manque certains renseignements : conditions de survenue, date de début, renseignements concernant d’éventuels examens que vous auriez eu, antécédents, etc…

          Première hypothèse des douleurs en rapport avec un trouble de la statique du pied, pied creux ou plat, qui aurait pu être révélé par des activités physiques effectuées avec un mauvais chaussage ou dans de mauvaises conditions. Dans ce cas il suffit souvent de corriger ce mauvais appui, par des semelles, pour régler le problème.

          Deuxième hypothèse, ce pourrait être des douleurs séquellaires d’entorse ou de traumatismes des chevilles, mais pas de renseignement sur vos antécédents, idem pour des anomalies de croissance de type ostéochondrite.
          Enfin chez un jeune garçon comme vous devant des douleurs articulaires « trainantes », en particulier au niveau des membres inférieurs il convient de rechercher des signes en faveur d’un rhumatisme inflammatoire de type spondylarthrite.

          Donc, encore une fois, difficile de répondre sans plus de renseignements, rapprochez vous de votre médecin et parlez lui de ces différentes pistes.

  3. Bonjour,
    Je ne suis pas du tout sportive, j’ai 57 ans, 1m68 et 56kg. J’ai eu envie de me mettre à courir il y a 2 mois de ça. J’y suis allée 2 fois, j’ai alterné marche et course sur 6 km à chaque séance. La deuxième fois mon pied gauche s’est pris dans une souche, douleur, mais j’ai continué à courir car cela allait quand même. Deux jours plus tard douleur intense à la cheville, un peu gonflée et douleur aussi sur le dessus du pied. Au bout de quelques jours je consulte le médecin: petite foulure pas grave….ça va passer! J’ai attendu 1 mois avant que ça aille un peu mieux, douleur et beaucoup de mal à marcher et à me chausser, mais il fallait bien aller travailler! Au bout d’un mois la douleur a bien diminué à gauche, mais une autre douleur est apparue sue le dessus du pied droit cette fois. Douleur à la marche, j’ai du mal à me chausser, mal aussi parfois sans rien faire et quand je masse le pied je sens des petits fourmillements. Au final cela fait presque 2 mois que j’ai mal aux pieds pour avoir couru 2 fois. Mauvaise pratique? Mauvaises chaussures? Je voudrai continuer à courir. Si ça ne passe pas je vais consulter à nouveau, mais avez-vous des idées et des solutions. J’ai surtout mal au niveau du coup de pied et SUR le pied, pas dessous. Merci.

    Répondre

Réagissez