Douleur arrière du genoux bas ischios suite reprise running

Bonjour,

J’ai 50 ans. Ancien joueur de rugby, j’ai repris le running après 10 ans sans sport ! Programme de reprise classique en fractionné depuis 1 mois et demi à raison de 45mm 3 fois semaine.
La semaine dernière, j’ai senti une douleur sur le dernier quart heure de course localisée à l’arrière dû genoux. Des étirements de l’ischios jambier l’ont pas mal atténué même si pendant plusieurs jour, la pose de la jambe par terre était un peu douloureuse . Je suis donc resté une semaine sans courir et ça allait beaucoup mieux. J’ai repris ce lundi 45mn tranquille (6mn de course, 1mn de marche), idem pour mercredi avec des étirements importants des ischios en fin d’entraînement et pendant. Quasi plus de douleur.
Aujourd’hui, je suis passé à 8mn de course et 1mn de marche sur 50mn et ce soir j’ai de nouveau la même douleur à l’arrière du genoux au niveau bas ischios malgré les étirements quand je pose le pied par terre.

Merci par avance pour vos conseils..

Alain

Une réponse à la question

  1. Bonjour Alain,

    Bravo pour votre désir de reprendre le running à 50 ans après 10 années sans faire de sport, c’est une excellente thérapeutique préventive pour vos systèmes cardio-respiratoires et locomoteurs.

    Vous décrivez des douleurs situées dans le creux poplité et déclenchées par l’entrainement mais vous ne précisez pas si ces douleurs apparaissent derrière un seul genou ou bien derrière les deux genoux. Chez le sportif, les douleurs du creux poplité peuvent avoir des origines très variées car cette région anatomique est très riche en muscles et en tendons mais aussi en vaisseaux sanguins et en nerfs. Le fait que ces douleurs ne semblent pas irradier vers le bas et vers la jambe est un élément rassurant car nous pouvons éliminer pratiquement à coup sur une pathologie vasculaire ou neurologique. Restent donc les pathologies articulaires et tendino-musculaires : vous avez parfaitement raison d’utiliser les étirements concernant les ischio-jambiers pour tenter de faire disparaitre les douleurs, continuez.

    A vous lire, votre programme de reprise et votre manière d’adapter l’entrainement en fonction de vos douleurs me semblent très raisonnées et parfaitement adaptées. Je vous propose donc de continuer à alterner marche et course sans dépasser 30 à 40 minutes par entrainement, ceci deux à trois fois par semaine pendant encore deux à trois semaines. Il n’est pas impossible que ces douleurs soient en relation avec un problème d’appui au sol et de chaussures de running. Il serait sans doute intéressant de revoir ces chaussures avec un vendeur compétent dans un magasin spécialisé pour les coureurs et/ou de consulter un podologue du sport.

    Si toutes ces orientations sont sans efficacité, je me permets de vous conseiller de consulter un médecin du sport qui, en fonction de son examen, vous orientera probablement vers un radiologue et une échographie. Cet examen permettra de mieux localiser la structure tendineuse ou musculaire responsable de vos douleurs et donc de la traiter de manière adaptée.

    En attendant continuez à vous entretenir physiquement. Il est probable que la pratique du vélo soit indolore, dans ce cas vous pouvez en profiter sans modération.
    Cordialement

    Dr Jacques Pruvost
    Marseille

    Répondre
  2. Bonjour,
    mon cas est assez similaire. Je me suis mis à courir depuis 1 mois et demi (quasiment pas de sport depuis la fin de mes études donc 12/13 ans). Mon rythme est peut etre moins adapté car je fais 2 x 40/45mn de course par semaine (moyenne a 8.5/9kmh). et aucun fractionné. Ma « stratégie » est de retouver la forme en quelques mois pour pouvoir ensuite me préparer pour le marathon de Paris de 2017.
    Depuis 2 courses, j’ai mal au bas du genou droit (enfin légèrement sous le genoux) coté face intérieure de la jambe, dans la zone qui semble s’appeler la patte d’oie. Les douleurs sont quasi absente pendant la course mais deviennent genantes après et decroissent progressivement en 2/3 jours. Exemple, j’ai couru une heure vendredi soir et je n’ai quasiment plus mal.
    Merci par avance pour vos recommandations.
    Guirec

    Répondre

Réagissez